AccueilINNOVATIVE CLASSROOMS« MARQUEURS » OU QUAND LES éTUDIANTS EN éCOLE DE COMM’ QUESTIONNENT NOTRE RAPPORT à LA CONSOMMATION

« MARQUEURS » ou Quand les étudiants en école de Comm’ questionnent notre rapport à la consommation


Publié le 11/03/2020

Image actu

A quoi rêve-t-on quand on est étudiant en 2020 en école de communication ? Avons-nous conscience que nous apprenons à manipuler des leviers d’influence ? Prenons-nous le temps de rencontrer qui nous sommes et les rêves qui nous animent ?  Car sans cela comment trouver du sens et prendre part à une société qui nous ressemble ?

 

J’ai imaginé le projet « MARQUEURS » comme une respiration possible pour les étudiants, un temps pour réfléchir à leurs propres pensées, nous qui sommes si occupés à manger du contenu. Quels mouvements ont-ils envie d’inspirer ? Quels messages souhaitent-ils partager dans un monde en crise environnementale et donc humaine ?

 

Après les réflexions, vient le temps de la création. Chaque étudiant a la possibilité de partager sa vision, seul ou en groupe et quel que soit son mode d’expression (article, poème, illustration, collage…) La créativité ouvre le chemin des possibles, invite à déplacer le regard et à se nourrir des autres.

 

Le projet « MARQUEURS » donnera lieu à deux objets de réflexion collaboratifs (un livre et une webserie) dans lesquels les étudiants questionnent notre rapport à la consommation, nos pratiques de communicants et imaginent des voies pour un lendemain plus responsable. Des artistes et penseurs nous font l’amitié de prendre part au projet, d’encourager la voix de la jeunesse pour que nous fassions réflexion et société communes. L’idée est de vous inviter à un voyage parmi les doutes, les rêves et l’envie très forte des étudiants de prendre part au monde pourvu qu’il soit plus inclusif et responsable.

 

Cette semaine, nous tournons les premiers épisodes de notre webserie en collaboration avec la styliste Thérèse Sayarath. Ici, le frigo devient le lieu des confidences.
 En ouvrant la porte, chaque étudiant se retrouve face à ses produits de consommation et interpellé par une voix.
 Démarre alors une conversation intime qui questionne nos habitudes et ce qu’elles disent de nous, notre besoin de mise en scène, nos rêves de communicants et nos antagonismes… 

Nous sommes heureux de vous partager, avec l’énergie et l'engagement des étudiants du premier cycle de Sup de Pub, les premières images.

 

 

 

 

Crédit photo PANA étudiant : Nicolas Basset

 

 

 

Photo behind the scène : la styliste Thérèse Sayarath prise en photo par l’étudiant Mayeul Laroche-Joubert

 

 

 


Commentez


Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR