Food Forms


Publié le 22/04/2014

Image actu

 

Le produit comme élément essentiel pour l'attractivité d'une marque, ce n'est pas nouveau, et pourtant peu osent s'y aventurer. Mais est-ce la marque qui fait le produit ou le produit qui fait la marque ?

 

Aujourd'hui nous redécouvrons ce qui a fait le succès d'un Babybel, Daddy sucre, Kinder Bueno, Petit cœur de Lu ou le BN, des produits qui de par leur personnalité, leur ingéniosité, ou leur ludicité ont contribué à créer de la notoriété pour les marques qui les ont fait naître. Au point de se poser la question quelquefois comme l'histoire de la poule et de l'œuf : est-ce la marque qui fait le produit, ou est-ce l’inverse ? Passons en revue quelques tendances qui s'offrent à nous afin de déceler le potentiel d'innovation que le food design peut proposer aux marques en panne de nouveautés et d’attractivité.

 

 

Les classiques

 

C'est le tour de chauffe pour les candidats aux devinettes faciles, je regarde le produit et nous répondons 9 fois sur 10 avec le nom et la marque. Cela confirme bien la force du design produit et son potentiel d'attractivité et de succès. La preuve par l'image:

 

 

 

 

Les enfants

 

Les petits aiment les formes simples de couleurs vives et avec lesquelles ils peuvent jouer avant de manger les produits un peu comme le chat quand il attrape une souris.

 

 

 Le basic : le produit fait partie de l’histoire.

 

 

 

 

Guzzle Puzzle, des bonbons que l’enfant peut emboiter pour former de nouvelles saveurs … à son goût !

 

 

 

 

Une nouvelle gestuelle pour déguster ces glaces coréennes banane-vanille, c’est un plaisir ludique en plus pour l’enfant ! Les 7/11 ans appréhendent des univers beaucoup plus complexes où la technologie est devenue le dénominateur commun.

 

 

 

 

Bientôt nos biscuits auront la forme d’un code pour qu’on puisse jouer avec eux sur notre Ipad grâce à la réalité augmentée !

 

 

Les grandes personnes

 

Ce sont des consommateurs avertis. Il est plus difficile de les séduire, néanmoins de nombreuses pistes s'offrent à nous. Voici quelques tendances sur lesquelles extrapoler.

 

L'ethnique : dis moi d'où tu viens, je te dirai ce que tu manges.

 

 

 

 

 

Esthétique et gourmand: une invitation au voyage culinaire…

 

 

Les sportifs

 

Il faut suivre les évènements, et faute d'y aller au moins les déguster. C’est une autre manière d’y participer.

 

 

 

 

 

 

 

La forme est dans la nature

 

Moches et méchants : une façon humoristique de consommer 5 fruits et légumes par jour.

 

 

Mode Pizza

 

Chacun son look : avec la " Pizza Style ", on a le look chorizo ou le look jambon/emmental, une approche drôle et sympathique de mettre en scène des pizzas.

 

 

 

 

Rien ne se perd

 

La sophistication: elle peut être bourgeoise, " rien ne se perd " je mange ma cuillère quand j'ai fini de manger…

 

 

 

 

Marquer son territoire

 

 

 

 

Comme mon linge j'inscrit mes initiales sur mes produits, cela met la barre haute pour les invités.

 

 

3D design food

 

Et puis demain c'est aujourd’hui, je vais faire mes propres produits avec la future, nouvelle et actuelle imprimante 3D. Finis le moule à tarte, le micro-onde, le rouleau de pâtisserie... Maintenant, nous allons acheter des kit de produits plus ou moins de base : je vais prendre des cours de dessin sur InDesign, mettre la mixture dans l'imprimante avec la clé USB de mon dessin et voilà le résultat ! Je mange 3D. J'invite mes amis à venir se faire une 3D party devant le match ou une 3D collation avant la messe ou un 3D anniversaire pour ma fille avec en prime des 3D bougies.

 

 

 

 

 

 

Simon Bouanich

Co-président de l’agence PULP

s.bouanich@pulp-design.com

pulp-design.com

Rubrique réalisée en partenariat avec l’agence PULP

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR