AccueilCULTURE DESIGNLE DESIGN BOTANIQUE POUSSE BIEN !

Le design botanique pousse bien !


Publié le 14/06/2017

Image actu

Ah les fleurs, la verdure, le printemps. Les joies de cette saison et de l’imaginaire bucolique qu’elle provoque. La nature nous inspire. Ingrédients, produits, packagings, design d’intérieur, mode et même expos. La folie des plantes nous gagne.

 

 

 

Dragon à deux têtes semi-aquatique et végétal, signé Alexis Tricoire aux Docks.

 

 

 

 

 

Vila Florida, bar & restaurant et Aesop (Covent Garden, Londres)

 

 

 

Apple Store (Selfridges, Londres)

 

 

 

Zara

 

 

Sans surprise, la couleur de l’année est verte !

 

 

 

La tendance botanique est exacerbée. Présente en masse dans la cosmétique, elle se démocratise et se retrouve dans nos supermarchés. Nous végétalisons nos intérieurs mais aussi l’intérieur de nos placards.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La bonne odeur du four dès le matin…

 

 

 

 

Puis des tartines de miel de fleurs sauvages.

 

 

 

Jus et shakes vitaminés.

 

 

 

 

On en prend plein les yeux et les papilles avec ces thés.

 

 

 

 

 

 

Des produits sains et non toxiques qui poussent dans les petits lots de terre de Tata, dans le Vermont. Une cure verte pour la peau.

 

 

 

 

Hommage à John Evelyn, un botaniste du 17ème siècle et au  " Crabapple ", un pommier anglais célébré pour sa beauté et très utilisé en apothicairerie maison.

 

 

 

Un produit local qui nous vient d’un village des montagnes de Meteora (Grèce). Dimitra réfère à Déméter, la déesse de l’agriculture et des moissons dans la mythologie grecque.

 

 

 

 

Des soins nature pour les futures mamans.

 

 

 

 

Des fruits, des légumes et des plantes dans ces crèmes et huiles.

 

 

 

 

Accueil tropical à l’hôtel.

 

 

 

 

Aloe vera, spiruline, huile de coco, thé vert… que du bon.

 

 

 

 

Des baumes à lèvres aux parfums osés (sel de mer, thé blanc, lavande…).

 

 



Historiquement Herbal.

 



L’Oréal est botanique.

 



Waitrose, MDD à la pointe des tendances.

 

 

 

 



Du thé, des fruits et des épices pour bluffer vos invités.

 

 



Boost naturel.

 

 



C’est le raz-de-marée.

 

 



Evian et Lipton, aussi…

 



Co-branding printanier.

 

 

 

 



Botanique option vintage.

 



Ode au Douanier Rousseau ?

 

 

 

 

Avoir le smile végétal !

 

 



Exostisme.

 



Délices from Braziiil.

 

 



Love flowers.

 

 

 

 



Japonisant.

 

 

 

 

Que boire quand je ne veux pas d’alcool ? Seedlip.

 

 

 

Plantes carnivores, captivant.

 

 

 

 

La broderie de mamie revient en force.

 

 

 

 

100 % esprit artisanal.

 

 

 

 

Le glögg « Noël 2016 » de Blossa dans un habit vert forêt.

 

 

 

 

L’alcool des papys allemands qui devint branché. 56 herbes inside !

 

 

 

À consommer sans modération (la botanique, pas l’alcool !)

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR