18 novembre 2009

Temps de lecture : 2 min

Toshiba à la conquête de l’espace !

Pas toujours facile face à de redoutables concurrents de prouver qu'on est les meilleurs et les plus innovants. La marque japonaise vient de frapper un grand coup et risque de marquer les esprits...

Pas toujours facile face à de redoutables concurrents de prouver qu’on est les meilleurs et les plus innovants. La marque japonaise vient de frapper un grand coup et risque de marquer les esprits…

Il y a  un an, Toshiba faisait déraper le temps avec sa campagne à sensation, « Timesculpture » pensée par Grey London. Aujourd’hui les deux compères récidivent en prenant, cette fois-ci, de la hauteur. Pour faire parler de la dernière innovation de la marque, l’écran REGZA SV LCD TV Series, une chaise rouge fut « en toute simplicité » envoyée dans la stratosphère !
Pas besoin de fusée ou autres navettes spatiales, pour réussir ce coup de maître. Il a suffi d’un énorme ballon météo. Dans son sillage étaient accrochées des caméras Toshiba haute définition (IK-HR1S) fixées à une structure hexagonale et disposées de façon à filmer l’espace et la chaise de haut et de face. Lâché du Nevada, l’engin est monté à plus de 30 kilomètres de la surface terrestre et a transmis des images dignes d’un satellite de la NASA.

La chaise construite spécialement pour l’occasion en matériaux biodégradables (du balsa pour sa légèreté) a coûté 2800 euros pour finir par exploser à cause de la pression et d’un froid extrême  (-90 degrés). 4 GPS étaient fixés au dispositif pour situer et récupérer les caméras lors de leur chute dans le même Etat. La campagne se déclinera en deux parties. La première a été présentée le 16 novembre (voir la vidéo) en avant première sur la chaîne anglaise ITV1. Le film servira à nouveau en février 2010 pour le lancement  de l’ordinateur portable Satellite  T series. Le message est clair : on peut vivre devant un écran Toshiba les sensations et la pureté de l’Espace tranquillement assis dans son fauteuil. En l’occurrence, une chaise dans le film, par soucis de poids.

Mais au-delà du message purement commercial, le fabricant japonais a fait très fort. L’espace a pour l’instant été utilisé de manière grossière et sans réelle ingéniosité. Seuls quelques grands comme Pepsi ou Virgin se sont permis « ce caprice » publicitaire sans pour autant marquer l’esprit des consommateurs. Résultat des courses : un étalage plutôt surfait de leur force financière.

En revanche, Toshiba avec une bonne communication dans la foulée peut surprendre, faire rêver le consommateur, créer un vrai buzz (déjà plus de 250 000 vues en 3 jours) et ainsi renforcer son image de marque.  L’espace a un goût d’infini et d’immortel. Tous ceux qui réussiront à l’approcher de manière intelligente récolteront à coup sûr une aura digne d’une étoile…

Gaël Clouzard

« The Space Chair Project »

Creative Credits:
 Agence: Grey London
Société de production: Hungry Man LTD                
réalisateur: Andy Amadeo

Making off

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia