5 septembre 2021

Temps de lecture : 2 min

Le sans contact et le Quick and Go pour rassurer les consommateurs

tendance N°7 de S4M. La crise de la Covid-19 a entraîné une peur du contact avec autrui. Une attente de sécurisation de la part des consommateurs qui va très probablement perdurer, et l’e-commerce sera sur ce sujet la réponse évidente. Mais d’autres initiatives se sont multipliées pour assurer un shopping sécurisé et ramener les clients en magasin.

Une livraison plus sûre

La pandémie a entraîné la nécessité pour les magasins de se réorganiser sur les problématiques de nettoyage, de distanciation et d’optimisation du parcours client. Il s’est agi de rassurer et d’assurer la sécurité des clients en rendant les circulations les plus fluides possible. En réduisant le taux d’occupation des sites. Enfin, en minimisant les points de contact via notamment le paiement sans contact et les caisses en libre-service.

Cette tendance amène les enseignes à proposer de nouveaux services adaptés. Les nouveaux modes de vie et usages demandent plus de facilité et de fluidité dans les parcours d’achat. L’heure est à l’autonomie. Supprimer les files d’attente (scan and go). Organiser la récupération des achats à l’extérieur du magasin, avec notamment les consignes à colis automatisées au Japon. Prendre directement rendez-vous avec un conseiller en magasin ou demander une vidéo chat avec un expert… Grâce aux nouvelles technologies et à l’intelligence artificielle, de nouveaux services se créent.

Tout est fait pour que le client soit autonome et accélère son parcours d’achat
  • Essor des distributeurs automatiques : des distributeurs ultra spécialisés se développent sur les territoires, de produits du terroir souvent : en direct de la ferme, de la viande et du fromage, des huîtres, des macarons, des glaces ou encore du pain.
  • Les modes de paiement sans contact s’intensifient : des solutions apparaissent qui passent par des devices dédiés ou par le smartphone du consommateur.
  • La recherche de solutions design pour les boutiques et les restaurants face aux contraintes sanitaires liées à la propagation de la Covid-19.
  • La réalité virtuelle et les hologrammes au service de la sécurité.
Et demain, des livraisons autonomes ?

Depuis avril 2021, les clients de Domino’s Pizza à Houston au Texas peuvent choisir le service de livraison de pizza autonome avec le robot R2. Dynamisés par la pandémie, les tests de livraison par drone se multiplient. En octobre 2020, par exemple, la chaîne de supermarchés Tesco s’est associée à la startup Manna pour un essai de livraison à domicile à Oranmore, dans le comté de Galway, en Irlande. Les questions de réglementation freinent encore les projets commerciaux, mais les drones sont déjà employés dans le cadre de la livraison de produits de santé et devraient à l’avenir se normaliser. Recevoir son colis à domicile grâce à un drone est donc en bonne voie…

 

Pour lire la tendance précédente, Le social commerce, cliquez ici. Et pour précommander le baromètre Retail Insights de S4M, disponible à la rentrée, cliquez ici !

 

 

 

Sandrine Préfaut
Directrice Générale de S4M

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia