AccueilTENDANCESYANN CASEN : « EN 2026, LE MARCHé DES HARD SELTZERS PèSERA 220 M€ EN FRANCE».

Yann Casen : « En 2026, le marché des hard seltzers pèsera 220 M€ en France».


Publié le 27/09/2020

Image actu

 

Snowmelt arrive en France ! et ouvre ainsi un nouveau segment de boissons en France, celui des hard seltzers...  Des eaux gazeuses très peu alcoolisées, qui explosent aux USA. Yann Casen, co-fondateur de la société de distribution Cobex SA, nous fait part de ses ambitions en France et en Europe pour cette boisson à bulles aromatisée et alcoolisée.

 


 

INfluencia : les hard seltzers sont nées aux USA et ont le vent en poupe. Quel est le marché des eaux gazeuses alcoolisées américaines ?

 

Yann Casen : depuis sa création en 2015, le marché américain des hard seltzers est extrêmement dynamique. Il représentait 1, 3 milliards $ en 2019. Il s’élève à 2,8 milliards sur les 12 derniers mois et devrait atteindre 6 milliards en 2021 selon IWSR et Nielsen. Snowmelt a été lancée sur le marché américain en 2019. La marque est commercialisée dans les 8 états des Rocheuses et depuis quelques semaines en Californie. Sur le seul état du Colorado, Snowmelt est le 2ème acteur du marché grâce à ses ventes de « variety pack - 24 canettes» (source IRI, janvier à juin 2020).

 

 

IN. : quel est le consommateur type de cette boisson ?

 

Y.C. : Aux Etats-Unis, les hards setzers touchent les consommateurs d’alcool sans distinction d’âge, les hommes autant que les femmes. Au-delà des segmentations marketing traditionnelles un peu obsolètes, en France comme aux USA, cette catégorie s’adresse aux consommateurs d’alcool qui recherchent des produits d’innovation répondant à leurs nouvelles attentes : une boisson alcoolisée à 5%, peu sucrée, fraîche, peu calorique et sans gluten.

 

 

IN . : ce type de boissons arrive en France. Quelle part du marché des alcools vise-t-elle ?

 

Y.C : La catégorie est en train de se créer en France. Mais si l’on observe l’évolution du marché des crafts beers dans notre pays par rapport aux Etats-Unis, on peut imaginer que le marché des hards seltzers représentera 1% du marché français de l’alcool en 2026 soit 220 M€.

 

 

IN. : Quelles sont vos ambitions pour la France?

 

Y.C: Cobex source et distribue sur le marché français les meilleures marques de bières américaines artisanales, dites « Craft Beers », originaires exclusivement du Colorado. Avec mes associés et amis, nous avons sélectionné Snowmelt parmi de très nombreux autres hard seltzers pour la qualité de ses ingrédients (l’eau du Colorado en particulier), pour le savoir-faire reconnu de la brasserie Upslope et bien sûr pour son goût. Parce que nous sommes convaincus de notre choix, confirmé par les retours extrêmement positifs des consommateurs et des distributeurs, notre ambition est forte : faire de Snowmelt le premier craft hard seltzer en France. Nous sommes distribués en avant-première à La Grande Epicerie de Paris, sur notre site web snowmelt.fr et dans des bars parisiens. Nous allons ensuite étendre notre distribution en GMS et CHR.

 

 

IN. : où Snowmelt sera-t-il produit ?


Y.C : Snowmelt a été imaginé par Upslope, une brasserie artisanale de la ville de montagne de Boulder (1624 m d’altitude !) dans l’état du Colorado (USA). Sa situation géographique exceptionnelle lui permet de brasser une eau pure venant directement des montagnes Rocheuses du Colorado, d’où son nom Snowmelt. Depuis 12 ans, Matt Cutter, Henry Wood et Dany Page, les fondateurs d’Upslope élaborent des bières artisanales à partir des meilleurs ingrédients. Ils ont remporté 8 médailles au Great American Beer Festival. C’est avec cette même exigence de qualité qu’est né en 2019, après plus d’un an de recherches, Snowmelt, leur premier hard seltzer. Mais l'objectif à moyen terme est de produire en France  pour servir le marché français puis le marché européen. Nous sommes déjà à la recherche du site de production qui permettra les mêmes exigences de qualité et d’engagement responsable.

 

 

IN. : vous bénéficiez de la certification B Corp. Comment se manifeste votre engagement environnemental ?

 

Y.C. : En effet, Upslope est une entreprise certifiée B Corporation. Comme les 3000 entreprises certifiées dans le monde, Upslope s’engage en faveur de l’environnement, de sa communauté et de ses équipes et démontre concrètement son impact positif. En premier lieu, les canettes sont en l’aluminium, 100% recyclable à l’infini. Leur légèreté est un atout pour un transport optimal (contrairement aux bouteilles en verre). Un élément de plus au profit de la réduction de l’empreinte carbone qui est au cœur des préoccupations de l’équipe Snowmelt dans la manière d’importer le produit sur le territoire français. Mais je pourrais également parler de la réduction de 42% de la consommation d’eau par rapport à la 
moyenne des brasseurs 
ou encore du recyclage ou compostage de 98% des déchets solides.

 

 

IN. : prévoyez-vous une campagne de communication ?


Y.C. : après le travail de fond sur la plateforme et le territoire de marque, nous déployons avec l’agence Disko une campagne sur le web et sur les réseaux sociaux. Vous avez pu également voir début septembre un affichage tactique pour accompagner notre présence à La Grande Epicerie de Paris. Nous menons également une campagne de relations presse et influence avec l’agence RPCA.

 

 

IN. : avez-vous des projets en dehors de la France sur le marché européen ?


Y.C. : si la France est notre premier marché « test », nous avons des projets à moyen terme dans d’autres pays d’Europe. Mais notre priorité est aujourd’hui de faire découvrir Snowmelt aux consommateurs français. C’est une innovation de rupture majeure sur le marché de l’alcool, il est nécessaire d’expliquer ce qu’est un craft hard seltzer et d’aller à la rencontre de nos consommateurs pour leur faire déguster Snowmelt … avec modération bien sûr.

 

 

Commentez


Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR