AccueilTENDANCESCOMMENT LES MARQUES TRANSFORMENT-ELLES LA CRISE EN OPPORTUNITéS ?

Comment les marques transforment-elles la crise en opportunités ?


Publié le 04/11/2020

Image actu

 

 

A l’heure d’une situation à la fois inédite et tendue, certaines marques décident de contre-attaquer, de lancer de nouvelles offres, d’utiliser de nouveaux canaux de vente. A l’occasion de la sortie de la nouvelle étude d’Urban Sublime « Transformer la crise en opportunités », Laetitia Faure, fondatrice, nous propose un tour d’horizon des meilleurs concepts détectés

 

 

1. Comment les marques peuvent-elles se réinventer en temps de crise ?

 

Face à une situation sans précédent, certaines marques sont paralysées, sous le choc, d’autres accélèrent leur transformation en s’adaptant aux changements de consommation avec une rapidité incroyable. Les entreprises de toute taille ont dû en quelques jours inventer un plan B. Ce plan B doit maintenant s’installer dans le temps et s’adapter aux contraintes et modes d’achats qui vont fluctuer. Les enseignes qui ont su se réinventer le plus rapidement sont celles qui ont écouté les consommateurs et qui ont regardé de près leurs besoins.

 

 

2. Quelles sont les nouvelles offres qui se dessinent ?

 

 

De façon générale, toutes les offres qui allient la praticité du digital au conseil humain : la visio pour développer le conseil à distance et continuer le lien avec les clients, les masterclasses lancées à distance par Chanel qui combinent conseil live et kits de beauté que l’on reçoit chez soi, les abonnements produits personnalisés pour accompagner les clients dans le temps. Mais aussi la diversification des offres avec la transformation des lieux et la mutualisation des ressources entre entreprises comme la livraison commune proposée par les libraires d’une même ville, le partage de sa surface aux petits commerçants proposé par Monoprix qu'INfluencia indiquait lundi dernier, ou le partage du temps des employés comme l’a fait Décathlon (en rejoignant, comme l'expliquait La Quotidienne, l'une des marques les plus utiles aux Français pendant le confinement) pour le groupe alimentaire Colruyt pendant le premier confinement.

 

 

3. Quel est le canal le plus porteur ?

 

Au niveau mondial, on assiste à un essor faramineux du live streaming, cette action de se filmer en direct pour vendre ses produits. Les recettes se comptent en milliards et les prédictions pour 2020 tablent sur un chiffre d’affaires de 129 milliards de dollars, soit le double de 2019 (source : iiMedia, 2020). A l’heure où les contacts sont restreints, cette technique permet de garder une proximité certaine. Les marques de luxe s’en sont emparées, modifiant la temporalité habituelle des défilés avec parfois des live streamings de 12 heures, comme pour le défilé-évènement de Gucci en juillet dernier relayé avec créativité sur toutes les plateformes. Ce qui est intéressant c’est que le live streaming est aussi utilisé par de toutes petites marques qui, en période de confinement, diffusent sur Instagram leurs arrivages pour garder le lien, continuer à faire des ventes et à livrer via le drive. Cela dit, chaque entreprise doit évidemment adapter sa stratégie en fonction de son public pour choisir le bon canal.

 

 

 

4. Quelles seront les offres de demain ?

 

Les offres qui se dessinent sont des offres de proximité : géographique et affinitaire. Dans ce contexte, la vente par SMS se développe fortement, l’offre intemporelle fait son grand retour : 83,7% des consommateurs européens entendent très majoritairement se tourner vers des produits intemporels selon un rapport IFM/Première Vision de septembre 2020. La livraison ultra rapide n’est plus réservée qu’à Amazon. Pas étonnant lorsque l’on sait que 66% des Français considèrent la livraison comme le premier élément de satisfaction lors d'une commande en ligne. L’ultra fast delivery est née avec parfois des produits créés le matin même comme le propose B side, un lait végétal produit par une petite enseigne le matin dans Paris et livré en quelques minutes dans la matinée. L’avenir regorge d’opportunités, tenons bon.

 

Se procurer l’étude complète « Transformer la crise en opportunités »

Commentez


Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR