AccueilTENDANCES2020 : LE STREAMING RAFLE LA MISE...

2020 : le streaming rafle la mise...


Publié le 28/01/2020

Image actu

L’enquête de Keyrus confirme l’incroyable essor du web et des réseaux sociaux. En 2020, le streaming va rafler la mise.

 

Le tsunami continue de prendre de l’ampleur. Le doute n’était pas vraiment permis mais ces chiffres confirment nos intuitions. Une étude de la société de conseil Keyrus sur les grandes tendances des réseaux sociaux et d’internet pour l’année 2020 montre à quel point la Toile recouvre aujourd’hui notre petite planète bleue. L’an dernier, près de 4,4 milliards de Terriens ont surfé sur le web, soit 57% de la population mondiale. Un chiffre en hausse de 7% en un an. Onze nouveaux internautes apparaissent chaque… seconde soit 1 million par… jour. Nous passons en moyenne 6H42 en ligne toutes les 24 heures. Oui, vous avez bien lu : 6H42… La popularité des réseaux sociaux ne cesse également de croître. 42% des Terriens ont aujourd’hui un compte sur une de ces plateformes (+5% en un an). Les sites les plus populaires sont Facebook (2,4 milliards d’utilisateurs actifs par mois), YouTube (2 milliards) et Whatsapp (1,5 milliard) suivis par Twitter (321 millions), Pinterest (300 millions) et LinkedIn (260 millions). Chaque jour, nous « perdons » 2H16 de notre temps précieux à échanger des photos et des messages sur ces réseaux.

 

 

Jamais sans mon smartphone

 

Nos téléphones vont devenir la principale interface pour aller sur la Toile. L’an prochain, 61% du trafic internet mondial passera par les mobiles contre à peine 42% en 2019. Nos smartphones se sont transformés, grâce notamment à l’arrivée d’écrans de grande qualité, en véritables télévisions de poche. 78% des internautes regardent ainsi des vidéos chaque semaine. TikTok est l’application qui se développe le plus rapidement, tout particulièrement chez les jeunes. Elle a déjà été téléchargée plus de 1,27 milliard de fois et 40% de ses adeptes sont âgés de 16 à 24 ans. L’année prochaine, les vidéos représenteront 82% du trafic mondial sur le web. Un internaute sur trois regarde déjà du contenu visuel animé et 64% utilisent le live vidéo. Une affaire juteuse pour les géants de la Toile. Ce marché devrait en effet passer de 30 à 70 milliards de dollars entre 2016 et 2021, soit une hausse de 40 milliards de dollars en cinq ans.

 

 

 Le SVOD tue le TVOD

 

Les plateformes de vidéos à la demande par abonnement (SVOD) ont vu leur popularité exploser de 43% lors du premier semestre 2019 alors que les offres de télévision à la demande (TVOD) proposées par les grandes chaînes ont chuté de 24%. En France, Netflix et ses 6,7 millions d’abonnés, Amazon Prime Video et Canal + Séries continuent d’occuper les trois premières marches du podium mais ce trio va voir ses parts de marché s’effriter avec l’arrivée de nouveaux acteurs comme Apple TV Plus, Disney +, Peacock lancé par NBC Universal et Salto, la plateforme menée par TF1, M6 et France Télévisions. Le streaming représente une véritable révolution. Il a commencé par rendre « ringard » les chaînes de télévision mais il pourrait bientôt condamner les consoles de jeu à une mort certaine. Playstation et autre Xbox, prenez garde… Les plateformes de jeux vidéo en ligne connaissent en effet un succès fulgurant. L’an dernier, Twitch a été visionné 9… milliards d’heures. Ce chiffre a explosé de 25% en douze mois. YouTube Live connaît, lui aussi, une jolie réussite (2 milliards d’heures, +104%) tout comme Mixer (168 millions d’heures, +179%). Les annonceurs ne s’y sont d’ailleurs pas trompés.

 

 

La pub numérique devant la pub TV

 

En 2019, les dépenses publicitaires numériques ont, pour la toute première fois, dépassé les enveloppes consacrées à la pub TV en France. Dans le monde, les dépenses en publicité digitale sont passées de 207 à 232 milliards de dollars sur les deux dernières années et le cap des 260 milliards devrait être franchi dès 2021. La crise, quelle crise ?

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR