AccueilL'OBSERVATOIRE INFLUENCIAPAR DéFINITION, NOUS AVONS TOUJOURS SU NOUS "Ré-EVENT-ER" !

Par définition, nous avons toujours su nous "ré-event-er" !


Publié le 22/11/2020

Image actu

Depuis 30 ans, chaque projet événementiel que nous avons mené comportait au moins 30% d'éléments que nous n'avions jamais mis en œuvre auparavant. C'est la marque de fabrique de notre secteur : l'événementiel. Nos événements innovant sans cesse dans leur forme, dans les moyens techniques mis en œuvre ou dans les contenus, nous avons collectivement vite réagi à la sidération provoquée par la pandémie Covid : si les publics ne peuvent plus se rendre aux événements, ce seront les événements qui iront vers les publics !


Le propre d'un événement est de rassembler, d'interagir, d'engager et de créer une expérience forte et marquante. Ce sont les leviers qui guident aujourd'hui les organisateurs d'événement dans leur démarche d'événement digital : comment faire plus engageant qu'un programme télé ? Comment créer des interactions, des immersions, des expériences marquantes ?

 

 

Possibilités fantastiques avec le digital

 

A cette occasion, nous avons découvert avec le digital, des possibilités fantastiques permettant de s'affranchir des distances (et aussi du temps) : publics, mais aussi intervenants et animateurs peuvent se trouver sur des continents différents et pourtant interagir et participer collectivement à un événement. Certes, un événement digital ne remplace pas l'événement "live" avec la présence physique des participants, avec les moments de convivialité spontanée, les rencontres imprévues, les "ambiances" et l'excitation du "tous ensemble"… Évidemment, "l'immersion" du public (avec ses 5 sens) dans le media événement est largement plus impactant que celui d'un événement digital (et les 2 sens qu'il mobilise).

 

 

Co-production entre les organisations et leurs publics

 

Mais face à la Covid, nous avons mis en œuvre les solutions pour maintenir le dialogue, le lien, l'engagement, la co-production entre les organisations et leurs publics. À la fin de cette crise sanitaire, les événements "live" reviendront avec bonheur (!) mais ils se nourriront de l'expérience digitale pour intégrer et hybrider les formats (comme ils l'ont toujours fait pour toutes les nouvelles technologies).

 

 

Nous réfléchirons à deux fois avant de faire voyager un intervenant

 

D'un point de vue RSE, nous réfléchirons à deux fois avant de faire voyager un intervenant s'il peut facilement intervenir et interagir avec le public. Certains décors ne justifieront plus une construction réelle alors que leur forme virtuelle libérera une imagination nouvelle… L'impact de nos événements sera démultiplié en s'affranchissant des distances et du temps. Bref, chaque crise, chaque innovation, chaque évolution sont des facteurs qui nous permettent de nous ré-inventer, de nous re-event-er !

 


Commentez


Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR