AccueilFUTURE OF WORKLA DIVERSITé EN ENTREPRISE : éTHIQUE ET STRATéGIQUE !

La diversité en entreprise : éthique et stratégique !


Publié le 25/11/2020

Image actu


Les chroniques #FutureOfWork documentent les changements positifs du travail et des organisations, afin de contribuer à renforcer l’employabilité dans le monde de demain. Pourquoi la diversité est-elle bénéfique à la performance ?

 

 

On recense cinq types de diversité. Elles sont liées au genre, aux générations, à l’origine sociale et culturelle, au handicap et à l’orientation sexuelle. Toutes ont leur importance pour bâtir la performance des entreprises, comme le démontre l’étude « Delivering Through Diversity » du cabinet McKinsey. Ce travail mené auprès de 1000 entreprises dans 12 pays documente le fait qu’une plus grande pluralité générationnelle, culturelle ou encore de genre contribue à de meilleures performances... Pas uniquement pour générer du profit, mais également bâtir des perspectives de croissance durable et engendrer de la création de valeur ajoutée à long terme.

 

 

La diversité est éthique et stratégique...

 

La diversité en entreprise est donc à la fois un enjeu éthique, mais également un levier de performance stratégique. Dans la table ronde qui a eu lieu lors de l’ #ADTECHSUMMIT de l’IAB France, la Task-force RSE et Emploi a montré avec des exemples concrets comment les diversités contribuent aux succès des organisations. Avec les témoignages de l’agence Keyade, de la fondation TF1, de l’association Tous en stage et du cabinet de conseil Sirastrategy, cette vidéo fourmille d'exemples inspirants sur les changements positifs qui contribuent à renforcer l’employabilité du plus grand nombre.

 

 

Avec les témoignages de Procter & Gamble, Keyade, la fondation TF1 et l’association Tous en stage, cette vidéo fourmille d'exemples inspirants sur les changements positifs qui contribuent à renforcer l’employabilité du plus grand nombre.

 

 

Sommes-nous des professionnels objectifs ?

 

Recruter, manager, promouvoir, toutes ces actions nécessitent de se connaître, de comprendre son propre fonctionnement, et surtout ses propres biais. En effet, les biais cognitifs qui influent sur notre jugement sont aussi nombreux que variés. Par exemple, le biais de cadrage nous conduit à formuler des questions orientées, le biais de généralisation à bâtir des stéréotypes, et l’effet de récence à donner raison au dernier qui a parlé. Prendre conscience que ces biais existent est le premier pas vers une décision plus objective. Le meilleur moyen de le savoir est de passer un test pour évaluer ses propres biais. Pour cela, l’université HARVARD propose de passer un test d’associations implicites, parmi des sujets aussi variés que le poids, le genre, la couleur de peau, l’âge ou encore l’orientation sexuelle.

 

 

Et vous, êtes-vous prêt à bâtir un environnement plus inclusif ? Et à tester vos biais régulièrement, pour mieux en prendre conscience ?

Commentez


Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR






INCLUSION
MARQUEURS by SUP DE PUB
INCLUSION