Bas les masques


Publié le 22/04/2020

Image actu

Alexandra Breyne et Céline Tondi, respectivment directrices Associées d'Agence MCD (Mot Compte Double) s'expriment sur la valeur ajoutée des agences conseil auprès de leurs clients. Une vraie valeur ajoutée révélée par le Covid-19.


« La RSE ? Le cœur de notre modèle et de notre transformation ! ». Dans le monde d’hier, les marques se drapaient dans de beaux discours engagés, empreints de vérité, que nous étions fiers de signer. Aujourd’hui, après le grand basculement et bientôt 5 semaines de confinement, ces mêmes marques se retrouvent nues, devant le miroir de la société. Mode survie activé. L’enjeu est de sauver l’Humanité, confinée et logée à la même enseigne : COVID19.

 

Une marque Monopole

 

Une enseigne ? Plutôt une marque monopole, qui truste 99% des conversations sur tous les canaux, dans la vraie vie et les réseaux sociaux. Qui s’assure chaque jour d’une couverture médiatique totale, d’une ampleur historique et planétaire. Seul le débarquement d’extraterrestres peut éventuellement faire mieux. Et tout ça sans faire un seul effort d’image, sans envoyer de communiqué de presse, avec zéro investissement publicitaire, pas même un compte Instagram !

 

COVID 19 : Record mondial de viralité

 

Record mondial de viralité, le COVID 19 jette une lumière crue sur les marques, au faisceau immense : celui de l’urgence. Aujourd’hui, on attend d’elles qu’elles s’assument, s’incarnent et se révèlent « belles toutes nues ». Avec leurs valeurs, leur vérité, leurs petits défauts et surtout leur UTILITE. Ce n’est pas l’apanage des marques alimentaires ou « de première nécessité ». L’utilité, c’est à la portée de toutes les entreprises qui ont du cœur, des collaborateurs engagés, et une vision long terme.

 

 

Un sérum de vérité

 

La catastrophe Covid 19 est un sérum de vérité pour nos clients et bien sûr pour nous, leurs conseils à l’année, leurs partenaires en stratégie de communication et relations médias. C’est vrai, on ne sauve pas des vies. Mais pratiquons-nous pour autant des « bullshit jobs » ? Cette crise met à nu notre capacité à nous rendre essentiels aux côtés de nos clients. Généreux en conseils et en partage de réflexions. Créatifs dans nos propositions d’idées et de contenus. Pertinents dans nos mises en connexions porteuses de projets, pour maintenant et l’Après. On ne veut plus être la variable d’ajustement dans les budgets ? Alors bas les masques, et place au progrès partagé !

Commentez


Abonnez-vous à la revue


RECHERCHER PAR