AccueilCASE STUDYPUMA COMPTE SUR SA NOUVELLE éGéRIE BOOBA, POUR SE SORTIR DE LA MOUISE

Puma compte sur sa nouvelle égérie Booba, pour se sortir de la mouise


Publié le 09/11/2020

Image actu

La Puma Family ouvre ses portes à un nouveau membre. Le rappeur Booba a signé avec la marque au fauve et devient ainsi le nouvel ambassadeur de son célèbre modèle, la Suede. Une collaboration inédite qui pourrait bien aider la marque allemande à redresser la barre. 

 

Le 30 octobre dernier, soit à peine deux jours avant la mise en place du deuxième confinement sur le territoire français, Puma annonçait qu'il ne pourrait malheureusement pas fournir de perspectives fiables pour l'année entière. Vous aurez certainement deviné la raison d’une telle défection : selon l’équipementier, la résurgence du coronavirus s’est traduit par une déprime des consommateurs qui empêche la marque allemande de se projeter dans l’avenir, aussi proche soit-il. À la Bourse de Francfort, le titre reculait de plus de 3,5% dans la même matinée alors que les Bourses européennes étaient fortement pénalisées par les craintes sanitaires, plusieurs pays, comme la France et l'Allemagne, s'apprêtant à renforcer les restrictions pour lutter contre le coronavirus.

 

Un nouveau coup d’arrêt pour la marque allemande qui ne l’aidera pas à relever la pente du scandale de l’exploitation des travailleurs ouïgours qui lui colle à la peau depuis mars dernier. L’Institut australien de stratégie politique avait alors révélé que près de 80 000 d’entre eux avaient été transférés entre 2017 et 2019 dans des usines chinoises et qu’« au moins 83 marques de portée internationale ont eu recours à ce travail forcé à un moment ou à un autre dans leur chaîne de fabrication », selon un article de Libération daté au 26 juillet dernier. Parmi les marques épinglées se trouvent des grands noms de la tech -Apple, Sony, Samsung, Microsoft…-, de l’automobile -BMW, Volkswagen, Mercedes-Benz,…-, et donc du textile -Adidas, Lacoste, Gap, Nike, ou notre sujet du jour, Puma-. En bref, une véritable exploitation déguisée en un programme de « rééducation », depuis dénoncé par 180 ONG.

 

 

« Si tu kiff pas, tu lis et puis c’est tout »

 

Alors quels sont les recours quand votre avenir s’annonce aussi tendu qu’un énième come back musical de La Fouine ? On fait appel à l’indétronable Duc de Boulogne bien sûr pour en faire sa nouvelle égérie bien sûr -il nous fallait bien justifier ce timing un peu étrange-. Le 1er novembre dernier, le rappeur Booba devenait le nouvel étendard de Puma suite à l'annonce sur sa plateforme fétiche, Instagram. De quoi booster l’image d’une marque qui paraissait bien écornée -malgré le coup incroyable d’avoir chipé Neymar à son rival Nike-, tandis que B2O continuera d’entretenir une actualité permanente, en attendant l’arrivée de nouvelles productions musicales -qui ont commencé à se faire sentir le 6 novembre dernier avec son single 5G-. Une collaboration inédite rendue possible par l’agence de production Général Pop

 

 

Voir cette publication sur Instagram

La Pumance 20/21 @pumafrance @puma #ForAllTime 🏴‍☠️

Une publication partagée par boobaofficial (@boobaofficial) le 1 Nov. 2020 à 9 :19 PST

 

 

C’est la toute première fois que le célèbre artiste français prête son image à une marque. Booba et Puma, deux références de la pop culture, s’associent pour remettre sur le devant de la scène une paire iconique: la Puma Suede. Une collaboration qui a du sens, dans le cadre d’une campagne prônant la longévité -celle de l’artiste autant que celle de la paire- via la signature « FOR ALL TIME ».

 

« Cette collaboration est le fruit de nombreux échanges avec les équipes Général Pop-BETC, reposant à la fois sur le choix de Booba mais aussi sur les aspects de développement de la plateforme de communication et une approche à long terme. L’ambition de Puma étant de s’appuyer sur les assets les plus créatifs du marché », déclarait Benoît Menard, Directeur Marketing PUMA France

 

 

 

 

Une collab gagnante/gagnante 

 

Un projet mettant ainsi l’accent sur l’importance pour les marques de créer un lien fort avec des personnalités qui reflètent leurs univers, permettent de les nourrir, et de leur donner une nouvelle dimension en association avec le rayonnement de l’artiste -aussi bien pour son talent artistique que pour ce qu’il incarne auprès de sa communauté et du grand public-. C’est dans cette perspective que le choix de Booba est tombé sous le sens pour incarner la campagne en France. À l’échelle Mondiale, elle aura Meek Mill pour égérie, notamment de l’autre côté de l’Atlantique.

 

« Notre force, c’est qu’on est en direct avec les artistes. Aujourd’hui, si beaucoup de deals n’aboutissent pas, c’est parce qu’il y a souvent trop d’intermédiaires : cela déshumanise la relation et rend plus compliqué le fait de sensibiliser un artiste à un projet au-delà de l’aspect financier », regrettait Hirmane Abdoulhakime, Culture & Entertainment Activation Manager chez General POP. Pour ce projet, General POP a ainsi mis en relation la marque et l’artiste et s’est chargé de la production des visuels et vidéos de la campagne -in store et social media-.

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR






INCLUSION
MARQUEURS by SUP DE PUB
INCLUSION