AccueilCASE STUDYPUBLICIS NOUS FAIT SWINGUER AGAIN POUR TWINGO !

Publicis nous fait swinguer again pour Twingo !


Publié le 25/10/2020

Image actu

 

 

Joint par INfluencia, à son bureau ce samedi matin (qu'il quittera comme tous les saturdays à 13 heures more or less), Maurice Lévy, préfère décliner la demande d’interview sur le lancement de la Twingo Electric…

 

 

Ce n’est pas faute d’en avoir envie, c’est lui qui vend à Renault le concept « À vous d’inventer la vie qui va avec » en 1993, mais comme il dit : «place aux jeunes (pas si jeunes… en fait) car de fait, la campagne de 1993 qui a tout de l’hymne à la liberté, de l’originalité et qui surtout propose déjà à ses futurs clients, jeunes et femmes, la conduite en mode citadine, avec ce slogan ultra-créatif et nouveau, revient aujourd’hui plus actuel que jamais, avec quelques uns de ses créateurs pas tout jeunes et tellement iconiques.

 

 

À vous de ré-inventer la vie, ou la ville qui va avec...

 

En cette période plombée par diverses crises mortifères, la nouvelle Twingo, pointe son museau en se moquant éperdument de la concurrence qui s’enlise dans des problématiques life-style sans fin, pour débouler comme à ses débuts, indifférente à la grisaille, à la crise qui fait rage, toute en twist, swing, et tango, les trois danses qui, secouées dans le shaker, composent le cocktail détonnant du nom de… Twingo…

 

 

La Twingo de Jean-Pierre Ploué, qui signe ainsi sa première voiture...

 

Alors que toutes les marques s’interrogent sur le territoire dont elles disposent, la Twingo dessinée en son temps par Jean-Pierre Ploué diplômé de l'École nationale des arts appliqués et des métiers d'art, et dont c’est le premier job, (il est aujourd’hui à la tête de PSA Style) choisit de reprendre ceux là même qui ont mené la grenouille sémillante aux sommets du marché des citadines. Pronto, l’illustrateur et dessinateur de BD, Philippe Petit-Roulet est sommé (très gentiment) de reprendre ses crayons de couleurs, le musicien Bobby Mc Ferrin maître de l’impro, auteur de la rengaine qui colle aux tympans, Don't Worry, Be Happy , rappelé au bon souvenir de l’agence Publicis et de Renault pour réadapter son swing bien à lui. Bref, les jeunes en question auxquels Maurice Lévy préfère donner la parole sont… des vieux de la vieille comme on les aime car l’art s’en fout. Et c’est heureux.

 

 

 

Marco Venturelli : «Lancer cette nouvelle Twingo électrique en «recyclant» la campagne originelle nous paraissait tout à fait cohérent »

 

 

 

Chez Publicis, c’est Marco Venturelli, président et directeur de la création de Conseil qui accepte de nous livrer sa vision de la Twingo qui disons-le tout net, a toujours les idées larges, n’a pas une conception trop carrée de l’existence, n’est pas du genre à broyer du noir, et dont l’objectif est de réinventer la vie et la…ville !


 

IN. : comment en êtes-vous venus à reprendre les codes de lancement de la première Twingo de 1993 ?

 

Marco Venturelli : cette version 100% électrique est un lancement aussi important que celui de la première Twingo dans les années 90. Alors nous souhaitions absolument qu’elle garde son ADN. Lancer cette nouvelle Twingo électrique en «recyclant» la campagne originelle nous paraissait tout à fait cohérent. Après tout, cette Twingo électrique c’est aussi une manière de réinventer la marque tout en gardant le meilleur… de Twingo. Et puis on voulait aussi surprendre parce que c’est dans l’ADN de cette voiture. Apporter de la gaité et une forme de légèreté en ce moment était également un de nos objectifs, la reprise de la musique nous aide aussi beaucoup dans ce sens.

 

 

IN. : campagne culte, voiture iconique… Artistes infatigables... c'est cela aussi Twingo. Philippe Petit Roulé, est à nouveau à vos côtés… Bobby McFerrin aussi…


M.V. : la Twingo avait anticipé le changement à l’époque. Or, il y a beaucoup de points communs entre le début des années 90 et ce que l’on vit actuellement. Sur fond de crise économique et de doutes sur l’avenir, Twingo apparaissait en 1993 avec un tout autre état d’esprit: elle invitait au changement, elle était colorée et joyeuse. C’était une bouffée d’air frais et d’optimisme. Et c’est encore le cas aujourd’hui. Nous sommes dans une période avec beaucoup d’incertitudes et cette signature, comme à l’époque, nous invite «à inventer la vie» avec le même optimisme. Cette campagne dit aussi et surtout, que Twingo électrique s’inscrit dans le changement que connaît la ville et notre façon de la vivre…

 

 

IN. : comment avez-vous travaillé avec Philippe Petit-Roulet, cette fois ?

 

Cela a été fait en étroite collaboration entre Philippe, les équipes de Publicis, les réalisateurs en animation Luca Schenato et  Sinem Vardarli (maison de production : Troublemakers) qui ont su trouver cette savante combinaison entre modernité et historicité. Philippe tenait par exemple à faire évoluer ses personnages en supprimant les petites antennes au-dessus de leur tête… entre autres.

 

 

IN. : quels sont les objectifs de vente* de la Twingo électrique?

 

M.V. : ce que l’on peut vous dire c’est que c’est un véhicule idéal pour les trajets quotidiens et particulièrement adapté à la ville… (ça c'est de l'info, merci Marco.)

 

 

 

 

 

 

*La Renault Twingo est lancée en 1993 (Twingo I), pour remplacer « à roue levée », la 4L ou Renault 4. Celle-ci est relookée en 2007 (Twingo II), renouvelée depuis 2014 (Twingo III). Une version électrique nommée Twingo ZE est présentée peu avant le Salon de l'automobile de Genève 2020. La Twingo demeure la citadine la plus vendue de tous les temps.

 

 

La premier spot de 1993

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR