AccueilCASE STUDYNIKE ENCOURAGE LES éLECTEURS à VOTER...MAIS POUR QUI?

Nike encourage les électeurs à voter...mais pour qui?


Publié le 28/10/2020

Image actu

Alors que l’élection présidentielle américaine approche à grand pas, Nike, à l’instar d’autres marques, dévoile une campagne à visée démocratique pour inciter tous les électeurs à aller voter. Une paire d’Air Force One au pied et c’est gagnant-gagnant.

 

 

Au risque de décevoir les serivores du monde entier, le feuilleton de l’élection présidentielle étasunienne -à mi chemin entre le nanar et le vaudeville, dernier rebondissement en date-, est proche de livrer son verdict final. Et le premier enseignement que l’on peut en tirer a quelque chose de rassurant, mais on attendra le score final pour ouvrir le champagne : les électeurs sont plus motivés que jamais ! 

 

À une semaine du scrutin, mercredi 28 octobre, au moins 69,5 millions d’électeurs auraient déjà voté par anticipation -un tiers en personne, deux tiers par courrier-, selon le décompte de l’US Elections Project, un centre d’études de l’université de Floride. Déjà plus de la moitié du nombre total de votants en 2016. Un score impressionnant, portée en grande partie par les jeunes qui s’était déjà mobilisés au cours des midterms de 2018, comme le révèle un sondage de l’Institute of Politics de la Harvard Kennedy School. Selon les résultats obtenus, 63 % des 18-29 ans sont sûrs d’aller voter, soit 16 points de plus qu’en 2016. Pas de quoi relâcher ses efforts, comme le dit si bien Tante May : « si tu aides une personne, tu aides tout le monde ». 

 

 

Une esthétique de qualité, doublée d'un message important 

 

Afin de mobiliser les derniers indécis -seulement 3% des américains selon un sondage publié le 27 octobre dernier par l’Emerson College- Nike prend la parole en affichant ses couleurs démocratiques. L’équipementier étasunien a partagé sa nouvelle campagne à visée électorale intitulée « You Can’t Stop Our Voice ». Réalisé par Hiro Murai et raconté par l’actrice Regina King, le  spot dévoile un message limpide : « vous n’avez ps besoin d’être une star pour avoir une voix ». LeBron James, Naomi Osaka, Odell Beckham Jr., Sue Bird, Ja Morant, A’ja Wilson, Tim Anderson, et d’autres athlètes politisés et engagés sur les questions sociales apparaissent à l’écran.

 

 

 

 

Nike a également tissé un partenariat avec l’application Lyft pour offrir à ses clients des courses à prix réduit jusqu’aux différents bureaux de vote. Cette opération s’ajoute à l’engagement de la marque auprès de Time to Vote, un mouvement non partisan qui incite les américains au vote, à un partenariat avec Rock the Vote, une organisation à but non lucratif qui s’apparente à une plateforme dédiée aux électeurs, et à un partenariat avec When We all Vote qui informe sur les conditions à remplir pour se rendre aux urnes.

 

 

On a connu plus courageux

 

Si l’initiative à de quoi rassurer -un peu- sur l’engagement réel des marques, elle n’en demeure pas moins critiquée par les plus sceptiques et désabusés. Et pour cause : l’opération n’a pas grand chose de militant, ne prend pas vraiment partie, en bref : ne se mouille pour aucun des deux camps. Les annonceurs s'efforcent de prendre la parole, tout en restant à bonne distance d’un quelconque clivage politique. Aucunes d’entres elles ne veut prendre le risque de fâcher une partie de leur clientèle, d'autant plus en temps de Covid où elles sont nombreuses à être touchées par la crise. Il ne reste donc qu’à rester consensuel, à savoir se ranger sous la bannière du mot « vote », exposant un message fédérateur et univoque. La médaille du mérite, c’est pas pour tout de suite. En revanche on peut rigoler un coup en revoyant dans INfluencia, la campagne Naturalia qui présentait ses grosses légumes aux éléctions municipales...

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR






INCLUSION
MARQUEURS by SUP DE PUB
INCLUSION