AccueilINNOVATIONSL'ARME POUR LUTTER CONTRE LES AGRESSIONS SEXUELLES

L'arme pour lutter contre les agressions sexuelles


Publié le 04/06/2014

Image actu

 

A la genèse, il était question d’une campagne éducative pour lutter contre les viols de fin de rencard. Et puis JWT Singapour a décidé de sortir du cahier des charges : pourquoi se contenter d’éveiller par du contenu alors que les femmes ont besoin d’une arme pratique pour éviter les agressions sexuelles ! « Les pubs peuvent avoir un impact mais dans ces moments cruciaux où les femmes sont en danger, il leur fallait une défense accessible.» raconte dans Fast CoExist Valerie Cheng, CCO de l’agence. «L’idée d’un bijou est venue rapidement. Il fallait ensuite trouver un moyen de le rendre utile », poursuit Valerie Cheng.

 

Et voilà comment est né Guardian Angel, un collier façonné pour primo, sortir la gent féminine d’un mauvais guêpier; secundo sonner l’alerte en cas de menace de viol. Concrètement, comment fonctionne l’innovation ? En appuyant sur un bouton secret placé à l’intérieur de son ange gardien, la porteuse du bijou active un appel automatique sur son téléphone portable. Il s’agit là de se dépatouiller d’un rendez-vous cauchemardesque ou d’un gros lourd trop insistant. Si le danger devient plus angoissant, l’utilisatrice peut envoyer un sms d’alerte à des proches, qu’elle aura sélectionnés au préalable. Grâce à un logiciel de géolocalisation, le SMS indiquera le lieu exact où se situe son envoyeuse.

 

 

Pour les femmes trop soucieuses de leur… image ?

 

Équipé de sa propre application sur iOS, Guardian Angel peut être utilisé partout sur le globe. Le collier coûte 100 euros et le bracelet -autre option possible pour celles qui se méfient de l’ostentation d’un alerte autour du cou, vaut lui 40 euros. Évidemment vous aurez compris que ses champs d’utilisation sont variés. Pour l’échappatoire à l’ennui ou bien l’alibi pour s’extirper d’une situation délicate, dans un bar, un transport en commun ou même au bureau, le collier peut se révéler très utile. Dans le même esprit, le beau sexe dispose déjà de l’application gratuite Bad Date Rescue aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. C’est donc pour ses alertes d’urgence que Guardian Angel se révèle le plus… salvateur !

 

Partenaire de JWT Singapour dans le processus de création, l’association singapourienne AWARE estime que le collier « participe aux droits des femmes à pouvoir travailler et vivre sans violence et harcèlement, selon sa directrice Corinna Lim, qui s’exprime dans Marketing Interactive. Il faut pouvoir confronter le harcèlement, surtout dans les lieux publics et les espaces de travail. De plus certaines femmes ne se sentent pas capables de repousser explicitement les avances un peu trop poussives des hommes, surtout au sein d’un groupe social. Elles sont trop soucieuses de ce que peuvent dire les autres, et c’est comme ça que peut s’enclencher une spirale dangereuse ». Pour porter un regarde critique sur Guardian Angel, nous regretterons que l’alerte par SMS ne soit pas directement envoyée à la station de police la plus proche. Après tout, si l’ami(e) ou le membre de la famille alerté met 30 minutes pour se rendre sur le lieu, le collier perd de sa valeur ajoutée sécuritaire !

 

Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA

 

Pour découvrir Guardian Angel, cliquez sur l'image

 


Commentez


Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR