AccueilLA CONVERSATIONMOOOV.CO : DES PUBLICITAIRES QUI DéMéNAGENT

Mooov.co : des publicitaires qui déménagent


Publié le 23/07/2015

Image actu

 

Pourquoi un déménagement devrait être anxiogène et pourquoi ne pas en profiter pour faire de la place ? Mooov.co, avec son super algorithme et en partenariat avec Vodkaster, simplifie tout. Non seulement tout est sous contrôle du prix au jour de son choix mais en plus on peut dématérialiser ses DVD et se débarrasser de ces objets encombrants. Aux manettes : Victor Sidoroff et Mikael Krikorian, deux CR qui expriment leur créativité par un entreprenariat vissé au corps.

 

Mooov.co lancée voici tout juste un mois par Victor Sidoroff et Mikael Krikorian avec deux développeurs, pour « simplifier radicalement le marché du déménagement », ne se contente pas de son démarrage sur les chapeaux de roue avec déjà 25 déménagements à son actif. La start-up s’associe en effet à Vodkaster  pour aider les Français à se débarrasser gracieusement de leurs DVD encombrants tandis qu’ils changent de domicile. Comment ? En proposant à tous ses clients le service de dématérialisation complète et gratuite de son partenaire Vodkaster, plate-forme spécialisée dans le cinéma. S'ils dépassent les 50 unités, une personne passe les prendre, sinon il leur suffit de les expédier. Ainsi stockés sur une plateforme, c’est l’occasion de faire de la place dans leur nouveau sweet home en se délestant de certains objets, tout en leur permettant de conserver le contenu et de retrouver à tout moment leurs films numérisés n’importe où et sur tous leurs écrans. C’est aussi le moyen -toujours à titre gratuit- de les restaurer ou de les vendre en ligne s’ils en ont assez, grâce aux prestations dédiées de Vodkaster. Excellente idée qui se place, en plus de bousculer un marché pas très créatif ni très transparent, sous le signe du service, du partage et donc du dynamisme. Des concepts porteurs de sens et de solutions concrètes (commandes rapides, tarifs négociés et fixes quelle que soit la saison, déménageurs sélectionnés, assurance, licences…) dans une société en quête de confiance, de participatif, de développement durable, de proximité et d’efficacité.

 

 

Toujours honnête comme un robot avec la dimension humaine en plus

 

De quoi largement simplifier et donner une autre dimension à l’expérience du déménagement qui est le 3ème motif d’anxiété pour les Français après un deuil et le chômage. En plus, l’offre est accompagnée d’une communication aussi décontractée que pertinente et hyper ciblée. En effet, les journalistes ont reçu un communiqué comprenant également 4 visuels de jackets de vrais DVD dont le titre a été changé en jeu de mot afin d’être en corrélation avec le service et d’en faire parler en souriant. Le hashtag #UnFilmQuiDéménage vient compléter le dispositif afin de les relayer sur les réseaux sociaux en même temps que l’accroche très connivente : « Après le Flic de Boulogne Billancourt, Vicky Christina Bar-le-Duc, Last Tango in Perigueux et Un Taxi pour Tourcoing, quels films voulez-vous déménager ? ». Le succès encore une fois ne s’est pas fait attendre, car déjà un client sur 2 est intéressé. Pas vraiment étonnant car tout découle de la posture décomplexée et innovante de ses deux fondateurs qui se sont lancés, début 2015, dans cette aventure comme de vrais professionnels. Car bien que néophytes en la matière et après une expérience douloureuse pour l'un d'eux lors de son propre déménagement, cette activité ne pouvait pas rester plus longtemps aussi compliquée.

 

 

Plus qu’un start-up, un studio incubateur de multiples projets

 

En effet, en charge de Canalplay et de Burger King chez Buzzman, Victor Sidoroff et Mikael Krikorian auraient pu rester tranquillement dans leur fauteuil de CR. Mais voilà pour eux être créatif dépasse la production artistique et la fonction publicitaire est suffisamment hybride pour leur donner les moyens et le courage d’innover, de réaliser leur rêve d’entreprenariat et de créer un service hors de leur compétence ou univers même si ils n’y connaissent rien. « Mooov.co est un pure player et notre objectif est de proposer une autre expérience du déménagement grâce à une utilisation d’internet qui fait converger juste prix et prestation au meilleur de sa qualité et de sa simplicité», détaille Victor Sidoroff.

 

Avec en plus, la volonté de préserver l’humain et de mettre la relation au centre de tout projet. C’est pourquoi ils rendent sur place à chaque opération. De plus, chacune d’elle est personnalisée grâce à un carton supplémentaire glissé dans le chargement et dans lequel les clients trouvent des surprises pensées pour eux. Comme des bonbons pour cette famille avec deux enfants. Et des idées ce n’est pas ce qui leur manque ! «Nous considérons notre start-up plus comme un studio qui va nous permettre de développer plein d’autres projets dans les deux prochaines années», promet le co-fondateur. Néanmoins au programme de ces deux créatifs véritables entrepreneurs aucun a priori, et ils ne s’interdisent aucun savoir faire ou univers de prédilection. Tout ce qui les intéresse c’est de "défricher des domaines ou des secteurs d’activité où en dépit des apparences il y a encore plein de choses utiles à faire et où ils peuvent apporter leur grain de sel". Mais comme ils se veulent aussi méthodiques, ils commencent par développer Mooov.co -pour l’instant uniquement disponible en région parisienne- en proposant d’une part des déménagements de l’Ile de France vers la province. Et d’autre part, une offre 1er prix qui comprend un camion et un déménageur, afin de permettre à chacun -même en cas de moyens modestes- d’effectuer son déménagement dans les meilleures conditions. Et à juste titre car sur les 3 millions de déménagements enregistrés chaque année, 2 millions sont effectués sans professionnels, avec des amis et/ou en louant un véhicule.

 

A découvrir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentez


Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR