AccueilTENDANCESTRAVAIL : LES RELATIONS PROFESSIONNELLES SONT-ELLES EN TRAIN D'éVOLUER ?

Travail : Les relations professionnelles sont-elles en train d'évoluer ?


Publié le 20/07/2014

Image actu

 

La franche camaraderie laisserait la place à une sincère amitié sur son lieu de travail. Un facteur essentiel dans le bien-être du quotidien et engendré par les natifs du numérique. L'étude Relationships @Work publiée par LinkedIN explique ce changement  " made in USA " mais déjà bien présent en France malgré le peu de recul sur le sujet...

 

Les millennials champions du numérique ? Cela n’empêche pas les accrocs du digital de privilégier les rapports humains sur leurs lieux de travail ! Commandée par Linkedin et réalisée en avril 2014 par CensusWide auprès de 11 500 salariés dans 14 pays, l’étude publiée par le réseau social professionnel en ligne, met notamment en exergue l’importance et l’impact des amitiés au travail chez les génération Y.

 

Dans un environnement professionnel ultra connecté, les interactions entre collègues évoluent à chaque nouveau postulat technologique. Forcément, les comportements au bureau changent également, surtout en fonction des pays, des cultures et des âges. Dans l'étude Relationships @Work (voir ci desssous), Linkedin – leader mondial du réseau professionnel, avec plus de 300 millions de membres, met en lumière les différences de comportement entre baby boomers et millennials sur leur lieu de travail. Une constante toutefois : pour presque la moitié (46%) des salariés interrogés, entretenir des relations amicales avec leurs collègues les rend plus heureux au boulot. « Pour moi, les gens avec qui je travaille sont aussi importants que la société et le profil du poste. Apparemment je ne suis pas toute seule », résume justement Catherine Fisher, directrice de la communication institutionnelle de Linkedin, dans un post publié sur le blog du réseau social. « Les relations humaines comptent parce qu’elles nous aident à nous sentir plus connectés, plus motivés et plus productifs. C’est beaucoup plus facile de partager des opinions professionnelles avec quelqu’un avec qui vous avez bâti un rapport personnel solide. Clairement, nous constatons aujourd’hui un changement structurel dans les rapports humains au travail : ils sont plus personnels », poursuit Catherine Fisher.

 

 

Créer une culture de bureau qui dépasse les différences générationnelles

 

Et devinez qui sont les chantres de cette personnalisation ? Les millennials « of course » : 67% sont prêts à partager des détails personnels avec des collègues, que se soit leur salaire, leur famille et leur amours. Chez les baby boomers ils ne sont que 33% à être enclins à de telles confidences. Autres chiffres, mêmes constat : 57% des millennials sont plus heureux quand ils ont des amis au bureau, 50% se disent plus motivés et 39% avouent même être plus productifs.

 

Pour 3 sur 5 d’entre eux, socialiser en personne avec des collègues servira leur carrière tandis que 28% avouent avoir déjà texté un manager en dehors du boulot pour évoquer un sujet personnel. Chez les 55-65 ans, ils ne sont que 20% à considérer que de meilleurs rapports amicaux avec leurs collègues améliorent leur environnement de travail quotidien. Pour 45% des baby boomers, l’amitié au bureau n’a même aucun impact du tout sur leur performance de tous les jours. « Les relations de travail ne sont plus les mêmes et constituent un facteur important dans la construction des dynamiques de bureau, et aussi dans le développement professionnel individuel. Créer une culture de bureau qui résonne au-delà des générations, des rôles et des personnalités est un facteur critique dans la construction d’un environnement de travail productif », explique Nicole Williams, experte en carrière chez Linkedin, dans une présentation officielle publiée le 10 juillet sur le site corporate du réseau.

 

Les sept millions de fans de Linkedin en France se sentent-ils concernés par cette étude ? A vous de nous le dire. Sachez en tout cas que depuis cet été, avec le lancement de son Student Hub, le réseau social entend aider à construire un réseau sur la Toile afin d’être plus visible et de mieux attirer les employeurs. Les jeunes étudiants français peuvent y trouver des informations sur leur orientation universitaire ou professionnelle, comme y découvrir si leur expérience risque d’intéresser les recruteurs et définir le parcours estudiantin le plus adapté pour décrocher un emploi.

 

Une chose est sûre, malgré le stress et les fameux " burn-out " devenus désormais le lot quotidien de beaucoup d'entreprises, les travailleurs de demain chercheront dans la relation aves leurs collègues une forme de palliatif du surmenage  à ne surtout pas négliger... 

 

Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA

Visuel via @Un_Doigt 

 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR