AccueilTENDANCESMARKETING D'INFLUENCE, UN MARCHé EN EFFERVESCENCE

Marketing d'influence, un marché en effervescence


Publié le 30/10/2018

Image actu

Dans la continuité d’une transformation digitale globale des entreprises, le marketing d’influence prend ses aises et fait ses preuves auprès des marques et annonceurs du retail et du e-commerce. Le cabinet d’influence Reech a profité du salon Paris Retail Week 2018 pour mener son enquête sur l’évolution de cette pratique aux multiples facettes. Résultats en infographie.

 

 

Paris Retail Week 2018 : une semaine bouillonnante de conférences d’entreprises et de marques désireuses d’une meilleure maîtrise des grandes tendances du retail d’aujourd’hui et de demain, durant laquelle INfluencia à notamment pu décrypter pour ces dernières les mouvances états-uniennes majeures sur la question. Reech, cabinet d’influence, a profité de cet événement et de la présence des grands décideurs du retail et du e-commerce pour réaliser un sondage sur leur pratique de l’influence marketing. Coup d’oeil sur les résultats de cette enquête.

 


Des budgets de plus en plus conséquents

 

En bref, le marketing d’influence est un terme en vogue qui tend à se démocratiser et investir les stratégies globales de communication des entreprises. Et si les codes et les pratiques ne sont pas encore tout au fait au point, les budgets alloués sont en constante progression :  52% des marques ont augmenté leur budget d’influence marketing par rapport à 2017 et 74% des interrogés prévoient une augmentation forte pour 2019. Pour mettre en place des stratégies d’influence pérenne, 22% des marques se font accompagner de temps en temps par des experts et des solutions technologiques dédiées au sujet, et seulement 15% en continu. 65% des annonceurs restent frileux et préfèrent jouer la carte de l’intuition sur la sélection des influenceurs en fonction de la stratégie adoptée.

 


Des influenceurs proches de leur communauté pour mieux engager


Sur cette sélection justement, le critère majeur est la relation de l’influenceur avec sa communauté d’abonnés, son nombre d’abonnés arrivant en dernier dans les critères de choix (90% des influenceurs activés ont entre 1000 et 1 million d’abonnés et seulement 4% ont plus de 1 million d’abonnés). On va donc vers des pratiques de plus en plus orientées vers l’authenticité, la pertinence et la créativité des contenus pour assurer l’engagement. 

 

 

Vers une meilleur reconnaissance de l'influence 


Enfin, on remarque que les pratiques de rétribution des influenceurs sont encore associées à la dotation de produit (27%) mais vont de plus en plus vers une vraie rémunération pour des campagnes (18%). La moitié commence à valoriser ce réel travail de « créatif » même si pour beaucoup d’influenceurs cela reste une activité secondaire. 

 


Par ici le détail en infographie : 

 

 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR