AccueilTENDANCESDANS LE FUTUR, ON NE REGARDERA PAS MAIS ON VIVRA LES FILMS AU CINéMA

Dans le futur, on ne regardera pas mais on vivra les films au cinéma


Publié le 04/02/2015

Image actu

 

Demain le cinéma deviendra tout autre chose. Il ne s'agira plus d'aller voir une  toile mais de la vivre. Et là, ça vaudra le coup de ressortir dans le froid…

 

Il est 21h45, les enfants sont (presque) endormis, la bouteille de vin (presque) finie et vous hésitez. Entre d'un coté regarder la dernière série disponible sur Netflix, celle dont tout le monde parle, confortablement installé dans votre lit, et de l'autre débourser 10 euros pour voir un film dont plus personne ne parle dans une salle malodorante avec des popcorns en fond sonore. Vous hésitez ? Pas vraiment, aujourd'hui le choix est vite fait. Dans le futur le cinéma deviendra tout autre chose. Il ne s'agira plus d'aller voir un film mais de le vivre. Et là, ça vaudra le coup de ressortir dans le froid.

 

 

Ensemble, c'est mieux


Aujourd'hui, le voisin idéal dans une salle de cinéma est celui qui ne se fait pas remarquer, voire celui qui s'endort (discrètement). Certains érigent même des murs de manteaux pour ne pas partager ne serait-ce qu'un bout d'accoudoir avec leur voisin. Mais demain, c'est avec votre voisin que vous vivrez le film. Alors que quelques cinémas à Pékin, Shanghai ou Hangzhou permettent déjà aux spectateurs de poster leurs commentaires, directement sur l'écran de projection, en même temps que le film, Alamo Drafthouse au Texas va un cran plus loin car, en plus de poster leurs commentaires, les spectateurs peuvent faire doubler une scène par une troupe de comédiens en direct ! Plus le film est mauvais, plus les blagues fusent et le public exulte. De quoi donner une seconde vie à certains navets... Commenter c'est bien, mais participer (encore) c'est mieux, comme avec cette pluie de billets sur les spectateurs pendant la séance d’Insaisissables dans une salle bruxelloise.

 

 

 

 

Le film dont vous êtes le héros

 

Si vous êtes suffisamment vieux pour avoir connu la mode des bandanas, des jeans cimarrons et des doudounes Chevignon, vous vous souvenez sans doute des livres dont vous êtes le héros, ce petit miracle de la littérature, qui dans le vain espoir de convertir quelques adolescents boutonneux au plaisir de la lecture, donnait la possibilité au lecteur de choisir le destin du personnage principal. De la même manière demain, le spectateur pourra influer sur l'évolution du héros. 13th Street, une chaine de télévision allemande du groupe NBC a ainsi conceptualisé un nouveau type de film interactif. Le principe est le suivant: le spectateur est invité à donner son numéro de téléphone avant la projection du court-métrage, pour agir sur l'histoire et aider les protagonistes du film pendant la séance. Ou comment brouiller les frontières entre cinéma et jeu vidéo.

 

 


 

 

Attachez votre ceinture, vous êtes au cinéma

 

Après la révolution de l'image et du son, certaines salles investissent dans leurs sièges. L’Electric House de Londres a lancé la tendance en inventant les " love seats ", fauteuils de cinéma pour deux conçus et inventés par le Britannique Martin Szekelypetits canapés permettant de regarder son film " collé-serré " quand le cinéma EuropaCorp de Luc Besson mise sur des sièges en cuir inclinables avec accoudoirs et repose-pieds. Et ce ne sont là que deux exemples parmi bien d'autres. Mais demain, au delà du confort, les sièges plongeront le spectateur dans le film. Telle est la promesse des premiers cinémas 4D comme ceux de Korona World, chaine de cinéma japonaise. L’idée est d’ajouter une dimension sensorielle au spectacle avec effets de vent, des odeurs et des sièges dynamiques afin d’immerger le spectateur corps et âme dans le film. Ou quand la fiction devient sensation.

 

 

 

 

Un monde à part

 

Demandez à un enfant de vous dessiner un cinéma et il vous dessinera des rangs de sièges faisant face à un écran géant. Mais demain, la salle de cinéma ressemblera à tout sauf à une salle ! Le Grand Palais avait déjà fait sensation avec son drive-in, une initiative lancée par mK2 Agency en partenariat avec Fiat invitant les spectateurs à revoir de grands classiques comme The Big Lebovsky (in)confortablement installé dans une Fiat 500. Depuis on ne compte plus les projets de cinéma hors les murs ! C'est même toute l'idée du Nomad Cinema, cinéma pop-up qui investit des lieux aussi inhabituels que les grands parcs londoniens, les hôtels ou les cimetières et déplie son cinéma le temps d’une nuit. Quant au bien nommé hot tub cinéma, il propose des projections dans... des hot tubs (jacuzzi). A Paris, l'agence Uni Bene a même fait du cinéma insolite une de ses spécialités avec un cinéma perché en pleine forêt pour le lancement du film 'Epic la bataille du royaume secret'.  De leur côté,  MK2 Agency  et Carat étaient partenaires de l’évènement Bedroom du BHV Marais.

 

 

 

Alors, il est maintenant 21h50 et il vous reste 10mn avant d'attraper la séance de 10h dans votre cinéma de quartier. N'hésitez pas longtemps car demain il ne sera plus tout à fait pareil et vous pourriez regretter les jours où il était encore possible de visionner un petit film d’auteur sur les Champs Elysées un samedi soir. De plus en plus proche du jeu vidéo qui s’est récemment taillé la part du lion sur le marché de l’entertainment, c’est toute l’écriture cinématographique qui est en train d’évoluer. Demain vous ne serez plus simple spectateur mais bien acteur de vos fictions préférées ! Immersif, sensoriel, interactif, le cinéma change et il n'a pas fini de vous faire rêver.

 

Magali Tardy-Guyot, Directrice de la Stratégie

 

Vous pourriez aimer : Le cinéma ultime d’Ikea !

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue


RECHERCHER PAR