AccueilTENDANCESCET éTé, éCHANGEZ VOTRE SMARTPHONE CONTRE UN NOKIA 3310

Cet été, échangez votre smartphone contre un Nokia 3310


Publié le 25/06/2017

Image actu

« Cher smartphone, mes vacances sans toi se passent à merveille ». Voilà le genre de carte postale que vous pourriez envoyer à votre cher et tendre pendant vos vacances. C’est le souhait d’une start-up pour combattre nos addictions.

 

Seriez-vous prêt à troquer votre smartphone l’espace d’un été contre un bon vieux mobile, sans connexion internet ni même la possibilité de prendre des photos ? Un retour aux sources synonyme de calme plat pour votre activité sociale. Et personne ne saura que vous avez passé les meilleures vacances de votre vie. Inimaginable ou presque ? Une aubaine également pour sortir de l’emprise des mails professionnels et des notifications.

 

Ce challenge de déconnexion estivale, Certideal, plate-forme qui sécurise l'achat/vente de produits électroniques d’occasion, tente de le relever avec la proposition suivante : moyennant 15 euros, la start-up se charge de coffrer votre « doudou » le temps de vos vacances (période du 1er juillet au 31août), en échange d'un mythique Nokia 3310 ou d’un Sony Ericsson T28 par exemple.

 

Un kit « detox » est également fourni et si vous jugez votre expérience concluante, Certideal se propose de racheter votre smartphone après expertise : « On souhaite montrer qu’on est là pour améliorer le quotidien des individus. S’il est impossible de revenir en arrière et que la dépendance est bien réelle, on a encore besoin de s’évader. Moi-même je vais jouer le jeu » souligne Laure Cohen, co-fondatrice de Certideal. Un coup de com bien senti, malin et opportuniste en cette periode estivale pour prendre intelligemment la parole. Mais même si cela fleure bon l'opportunisme dans la démarche - on aurait aimé que cela soit une vraie démarche pédagogique sur la nomophobie et ses conséquences, il n'en reste pas moins intéressant de prendre comme angle de communication un des travers de notre société.

 

 

Le consommateur en laisse ?

 

Cette initiative pose également quelques questions sur nos nouveaux usages et comportements  et notre incapacité à réfréner nos habitudes de consommation du smartphone. Une tendance qui devrait être encore plus marquée dans les années à venir et nul doute que le phénomène FOMO (fear of missing out), cette angoisse de louper une actualité sociale, a un bel avenir devant lui.

 

Une étude de l’Université du Missouri, publiée dans le Journal of Computer-Mediated Communication, donnait un aperçu du phénomène : « Nous avons remarqué que la séparation avec son iPhone peut avoir un impact négatif sur la performance des tâches mentales de son utilisateur. Les résultats montrent également que l’iPhone est capable de devenir une telle extension de nous-mêmes que, quand nous ne l’avons plus avec nous, on perd une partie de soi et cela impacte l’état physiologique », commentait Russell Clayton, auteur principal de l’étude sur le site de l’université.

 

Annonceurs et agences de communication ont assurément un rôle à jouer et quand on voit passer certaines campagnes, on a plutôt envie de s’arracher les cheveux. En juillet 2016, la rédaction épinglait une campagne de Red by SFR, « Cet été, passez vos vacances dehors », et le message illustrait bien la fuite en avant de certains acteurs, de la téléphonie en particulier, tout heureux de nous maintenir la tête sous l’eau : « Non tu n’es pas déconnecté, tu as la 4G, toute ta data, oui, ici, à l’étranger ». Vive le consommateur sous tutelle…

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR