AccueilTENDANCESLA BORNE ARCADE NE MEURT JAMAIS

La borne arcade ne meurt jamais


Publié le 24/11/2015

Image actu

 

Si vous avez toujours rêvé d’installer une borne arcade dans votre salon, réjouissez-vous. Trois Américains ont repensé cette vieille machine en plaçant le design au cœur de sa réalisation.

 

Pour les fans de jeu vidéo, apercevoir une borne arcade au détour d’un bar a autant d’effet que le pot de miel sur un ours : le pouvoir d’attraction est bien trop fort. Si posséder une telle machine relève du fantasme tant ses mensurations sont gargantuesques, le projet Polycade pourrait donner une seconde jeunesse à cette interface. Avec un design très épuré et futuriste, bien loin des standards de la bête, le concept pourrait à nouveau meubler les bars voire les salons des joueurs : « Les arcades classiques ont plusieurs inconvénients. On ne peut jouer qu’à un seul jeu, elles sont lourdes, prennent beaucoup de place et ne sont pas très esthétiques dans bon nombre de maisons ou bureaux. J’ai construit Polycade pour résoudre tous ces problèmes, et j’ai réalisé que nous étions plusieurs à vouloir la même chose : une arcade élégante, minimaliste et compatible avec plusieurs jeux », pécise Tyler Bushnell sur la page kickstarter du projet. Avec une hauteur de 132 centimètres pour 76 centimètres de large, elle peut se fixer contre un mur sans envahir l'espace vital d'un logement.

 

Polycade a déjà récolté plus de 40 000 $ (pour un objectif de 20 000) et elle a encore jusqu'au 17 décembre pour faire exploser les compteurs. Avec plus de 90 jeux disponibles de Pac-Man à Street Fighter en passant par Alien Soldier, et la possibilité d’en rajouter via d’anciennes interfaces, comme ceux de Game Boy, par exemple, il faudra débourser 1 550 $ et résider aux Etats-Unis pour acquérir le précieux objet. Une commercialisation à travers l’Europe devrait être effective courant 2016.

 

Depuis quelques mois, les projets de réhabilitation d’anciennes consoles fleurissent sur le web et le désir de regoûter à ses premières amours n’a, semble-t-il, jamais été aussi fort. Le designer allemand Florian Renner a ainsi imaginé la Game Boy 1 up, version revisitée de la console portable de Nintendo sortie en 1989, avec un écran horizontal et une ergonomie bien mieux adaptée. Le studio Love Hulten a lui aussi repensé l’approche esthétique du jeu vidéo avec des réalisations proches d’œuvres d’art, dans le plus pur style scandinave. Enfin, le projet Tiny Arcade, en cours de financement, réduit la borne arcade à un jouet miniature. En faisant le lien entre le passé et le présent, en ravivant de vieux souvenirs et en stimulant la créativité, l’univers du jeu vidéo n’a pas fini de faire fantasmer et divertir ses fans. Le retrogaming a un bel avenir devant lui...  

 

 

 

 

 

 

Florian Renner

 

 

 

 

Love Hulten 

 

  

 

  

 

 

Tiny Arcade

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR