AccueilTENDANCESANALYSER 2017 POUR COMPRENDRE 2018

Analyser 2017 pour comprendre 2018


Publié le 09/01/2018

Image actu

 

On se pose un peu et on revient sur une année passée déterminante pour l’industrie de la communication à travers six focus développés par fifty-five, un groupe de communication nouvelle génération.

 

 

Au même titre que les bourgeons annoncent le printemps, les tendances apparaissent comme par magie en début d’année. Et avec pour ceux qui les déroulent, une seule idée en tête, prédire un avenir à court terme laissant supposer qu’ils ont tout compris et que eux seuls détiennent la vérité. Après tout pourquoi pas… Cela fait partie du décorum du monde magique de la communication. Mais on le sait tous. La plupart des tendances servent surtout aux joutes entre professionnels qu’elles soient dans une salle de réunion, dans une conférence ou autour d’une table de restaurant. Car « balancer » ses tendances n’est pas forcément efficace. Les stratégies sont déjà en place et on ne change pas du jour au lendemain son fusil d’épaule parce qu'on vous dit que c’est l’année de l’intelligence artificielle ou que les nouvelles technologies ont la cote.

 

Alors penser son éditorial en regardant un peu dans le rétroviseur plutôt que dans une boule de cristal et tout d’un coup, ces fameuses tendances prennent un tout autre sens. C’est ce que propose le groupe fifty-five qui se présente comme une « data company ». Bardés d’ingénieurs et de data-scientists, ces communicants de demain abordent 2018 à travers l’année passée en développant 6 points qui ont marqué 2017 et qui devraient jalonner celle à venir. Prenons un peu de ce recul pour avancer.

 

 

Transparence dans l’écosystème publicitaire : les annonceurs montent au créneau

 

Cette année, les annonceurs ont réellement pris conscience du manque de transparence au sein de l’industrie publicitaire et ont décidé de faire bouger les lignes. Leur but : assainir le marché de la publicité digitale pour moins de complexité, moins de fraude, plus de rationalité, plus de transparence. 2018 sera-t-elle l’année de la renaissance pour l’écosystème publicitaire ?

 

 

" Amazon is everywhere ", surtout sur le marché publicitaire

 

Amazon prend une place grandissante sur le marché publicitaire se frayant une place aux côtés du duo Google-Facebook. Un potentiel important qui s’explique notamment par la richesse des données dont dispose Amazon, par sa position privilégiée au sein d’un seul et unique tunnel d’achat, et par une offre publicitaire de plus en plus sophistiquée qui allie puissance du search et du display.

 

 

Apple et Google : les nouveaux chevaliers blancs de la publicité en ligne ?

 

Face à la montée de l’adblocking et plus généralement au rejet de la publicité, les géants de la Silicon Valley se placent en protecteurs des utilisateurs face aux pratiques de l’industrie publicitaire. Avec l’entrée en vigueur du RGPD dès mai 2018, la protection des utilisateurs et de leurs données personnelles sera au cœur des préoccupations cette année encore.

 

 

Les acteurs chinois à la conquête de la scène tech mondiale

 

En novembre dernier, le chinois Tencent (WeChat) prenait 12% de participation dans Snapchat. Un investissement emblématique, qui prouve une fois de plus la volonté des acteurs chinois de s’imposer sur la scène tech mondiale. Les BAT (Baidu-Alibaba-Tencent) ont en effet construit un écosystème digital riche et pionnier dans leur pays (1er marché e-commerce mondial, 1er marché sur les paiements mobiles...), et comptent bien exporter leur savoir-faire.

 

 

Futur des agences : vers un métier de conseil ?

 

Mus par la convergence entre marketing, business et technologie, les cabinets de conseil s’aventurent sur le terrain des agences de publicités depuis maintenant 2 ou 3 ans. Et cette tendance ne fait que s’accélérer. L’offensive se traduit par de multiples acquisitions stratégiques et la participation à des appels d’offre majeurs face aux agences traditionnelles.

 

 

Intelligence Artificielle : mythe ou réalité ?

 

L’Intelligence Artificielle (IA) est le concept qui a été sur toutes les lèvres cette année. Mais où en est-on en réalité d’un point de vue marketing ? Analyses prédictives, NLP, personnalisation, recommandation... L’IA présente certes un potentiel différenciant dans le cadre de la relation marque-consommateur. Pour autant, où se situe la frontière entre « buzzword » et véritable solution technologique ? À date, l’IA est avant tout un outil d’aide à la décision, qui permet de mettre en lumière des données et de fournir des analyses intéressantes et activables.

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR