AccueilTENDANCES2017 : PAR ICI LES GRANDES TENDANCES DES MéDIAS SOCIAUX !

2017 : par ici les grandes tendances des médias sociaux !


Publié le 30/11/2016

Image actu

Après l'UX Advertising, l’essor des dispositifs « phygitaux » ou la micro-vidéo en 2016, voici 2 grandes tendances qui marqueront à coup sûr l'année à venir…

 

Snap et Facebook : exit le « Social » et place à la diversification, clé de la toute puissance

 

Il y a aujourd’hui une tendance de fond c’est que tous les réseaux sociaux cherchent à gommer « l’étiquette sociale » qu’on leur colle. Pinterest souhaite être perçu comme un « catalogue d'idées » plutôt qu’un réseau social. Facebook et Snapchat se diversifient au-delà de leur réseau phare. De même, en avril dernier Twitter a changé de catégorie dans l’Apple Store passant ainsi de « Réseau social » à « News ».

 

Qu'est-ce qui se cache derrière ce changement de stratégie ? C’est que les réseaux sociaux ne veulent plus être perçus comme une distraction mais comme un usage indispensable du quotidien… Pour atteindre ce niveau d’importance, deux chemins sont possibles : être racheté et intégré par un grand groupe (exemple du rachat de Linkedin par Microsoft) ou construire son propre empire, un conglomérat façon Viacom ou Disney.

 

C'est cette deuxième route qui a été prise par Facebook. Il faut savoir que depuis ses débuts, la firme de Mark Zuckerberg s’est conformée à une politique bien définie d’acquisition de startups. Son credo ? Repérer les jeunes talents, racheter les sociétés puis les fermer afin de les absorber intégralement au sein de la marque. Il faut dire que Facebook n’a pas chômé avec l’acquisition de plus de 66 sociétés depuis sa création ! Néanmoins, au cours des dernières années, cette stratégie a fortement évolué. En effet, sur les acquisitions majeures faites par la société de Menlo Park, certaines comme Instagram, WhatsApp, Oculus VR continuent à fonctionner comme des applications autonomes, à savoir sans aucun branding Facebook. En somme : diviser pour mieux règner.

 

Nous sommes donc dans une véritable logique de conglomérat. Et il semblerait que Snapchat prenne la même direction, notamment avec le re-branding de la maison mère en Snap Inc et le lancement de ses lunettes connectées. Ce qu’il faut retenir, c’est que la diversification est devenue la clé de la toute-puissance. Les réseaux sociaux ne sont plus juste des applications dédiées à un seul usage, elles deviennent à l’instar des modèles tels que Wechat en Chine, des « super apps » du quotidien. Et cette toute puissance devrait contribuer à consolider l’écosystème.

 

 

Super Réalité : 100% UX, l’essor du « Web Ambiant »

 

Oculus Rift, PlayStation VR, Gear VR, HTC Vive… Ces noms vous sont peut-être inconnus, et pourtant, ces casques de réalité virtuelle (VR) viendront bientôt frapper à votre porte. Pour les non-initiés, la réalité virtuelle est une expérience d’immersion dans laquelle les mouvements de votre tête sont retracés dans un monde en trois dimensions grâce à un casque et des appareils mobiles.

 

Et cette année, TOUS les grands joueurs, depuis les GAFA jusqu’aux médias mainstream comme le New York Times, veulent croquer une bouchée de ce juteux marché ! Le succès phénoménal de PokemonGo cet été a donné aux joueurs rien de moins qu'un avant-goût de réalité augmentée... Et attisé un peu plus leur appétit ! Facebook pour sa part, se place encore une fois en méga-influenceur. Lors de sa conférence F8 qui s’est tenue en avril, la société a dévoilé sa feuille de route pour les 10 prochaines années. Comme on pouvait s’y attendre, elle est fortement axée sur l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Avec l’acquisition du pionnier de la VR Oculus Rift, la firme a déjà avancé ses pions. Mais il reste encore beaucoup à venir. Grâce à l'acquisition de Two Big Ears (une entreprise d'audio-spatial), elle est en train de créer un « web ambiant » dans lequel les gens puiseront si facilement leur quotidien que l’expérience coulera de source.

 

Mark Zuckerberg a également annoncé que les futurs casques de réalité virtuelle auront la taille d’une paire de lunettes classiques et gèreront en même temps réalité augmentée et réalité virtuelle. Une annonce qui trouve aussi écho chez le CEO de Google, Sundar Pichai. Selon lui, nous allons passer d’un monde « mobile first » à un « monde AI first ». Mais ce n’est rien comparé à l’objectif intermédiaire de Zuckerberg : la « téléportation » d’ici 2025... Oui, vous avez bien lu.

 

Facebook n’est d’ailleurs pas le seul à avoir des projets audacieux. Snapchat a toujours utilisé des filtres inspirés de la réalité augmentée. Il se murmure aujourd’hui que l'entreprise aurait de gros projets en cours, dans la lignée de ses dernières acquisitions : le développeur de lunettes connectées Vergence Labs en 2014, et le lancement de Spectacles en septembre.

 

Même Twitter, qui semblait silencieux sur le sujet, a embauché un directeur de VR - AR pour « se valoriser dans la révolution de l’informatique spatiale », dixit la page LinkedIn du directeur. Que doivent retenir les marques ? Que les réseaux sociaux ne sont plus juste des « apps » dédiées à un seul usage. Ils s’apparentent davantage à l'électricité - moins visible et encore plus profondément ancré dans la vie des gens. Comme Dan Lynch (Interop et SRI International) l’a écrit, « l'impact le plus utile est la possibilité de connecter les gens. De cela, tout coule ». Les marques devront s’adapter à ce nouvel « environnement ambiant de l'information » en intégrant de nouvelles technologies telles que le VR, AR, et l’IA. Le défi sera de se concentrer sur la création de cette « empathie digitale » forte et de connecter les humains plus en profondeur. Bienvenue dans l’ère de la narration immersive !

 

 

 

 

 

Découvrez le rapport complet

 

Commentez





Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR