AccueilRéPUTATIONLA NOUVELLE AGENCE DE VIRGIN HOLIDAYS VOUS EN METTRA PLEIN LA VUE

La nouvelle agence de Virgin Holidays vous en mettra plein la vue


Publié le 19/09/2019

Image actu

Une réplique de classe affaires, des casques de réalité virtuelle, une manucure, un bar à cocktails… Le voyagiste anglais a mis les petits plats dans les grands pour séduire les touristes potentiels.

 

Il n’y a pas que l’argent dans la vie. C’est tout du moins l’argument que tente de mettre en avant Virgin Holidays . Face à la multiplication exponentielle de sites sur la Toile qui proposent des prix cassés sur les billets d’avion et les nuitées d’hôtel, les agences de voyage traditionnelles ont longtemps courbé l’échine. Comment persuader des clients toujours plus volages et pressés de prendre le temps de se rendre chez un voyagiste pour planifier leurs prochaines vacances ? L’entreprise appartenant à l’entrepreneur anglais Richard Branson semble avoir trouvé la parade. Sa nouvelle agence de Milton Keynes, une ville située à 75 kilomètres au nord-ouest de Londres, cherche à faire rêver les curieux qui peuvent se prendre pour des stars assises en classe affaire tout en buvant un cocktail bien frais . Les plus jeunes et les amateurs de sensations fortes n’ont pas été oubliés.

 

 

Vive la réalité virtuelle !

 

Dans les « V-Rooms », les volontaires peuvent s’asseoir à bord de sièges ressemblant à ceux des petits trains dans les montagnes russes avant d’enfiler un casque de réalité virtuelle et de découvrir les destinations les plus exotiques proposées par Virgin Holidays qui affirme être le principal voyagiste britannique pour les Etats-Unis et les Caraïbes. L’agence de Milton Keynes abrite également une reproduction de la classe affaire des avions de Virgin Atlantic, la compagnie  fondée en 1984 par Richard Branson qui compte aujourd’hui 45 Airbus et Boeing. Couchés dans des sièges profonds, les visiteurs peuvent s’imaginer sur un vol à destination de Las Vegas ou d’Antigua. Un bar offre des cocktails et des verres de champagne aux assoiffés. Un service qui peut s’avérer couteux dans un pays où il est rare de refuser une boisson alcoolisée… « Last but not least », comme diraient les anglo-saxons, l’agence comporte également un spa, semblable à celui que l’on peut trouver dans les salons de la compagnie aérienne Virgin Atlantic, dans lequel il est possible de se faire une manucure. « Depuis plusieurs années, nous révolutionnons la façon dont nos clients réservent leurs vacances, expliquait au magazine Campaign, Lee Haslett, le vice-président des ventes et des produits de Virgin Holidays. Nous savons qu’ils recherchent quelque chose de plus que de simples vacances standards et nos V-Rooms sont la première étape de ce voyage - qu'il s'agisse d'un bar en magasin, d'une aire de jeux pour enfants ou d'une simulation de montagnes russes. Je suis ravie que nous soyons en mesure d'offrir ce concept à Milton Keynes et j'ai hâte de voir ce que nos clients pensent de notre tout premier spa maison ».

 

 

 Chronique erronée d'une mort annoncée...

 

Avec l’essor d’internet, beaucoup « d’experts » prédisaient la mort prochaine des agences de voyage. La réalité est tout autre. A la fin de l’année 2018, la France abritait près de 17.300 agences. Lors des six premiers mois de cet exercice, 200 nouveaux commerces ont ouvert leurs portes et à peine 20 ont déposé leur bilan, selon les calculs effectués par Altares. En 2017, près de 250 agences ont été inaugurées. Ce phénomène ne touche pas seulement notre pays. Les Américains continuent, eux aussi, de faire confiance à leurs voyagistes. Le spécialiste chinois des vacances sur la Toile, www.ctrip.com, devrait, lui, ouvrir cette année pas moins de 1300 agences physiques supplémentaires et compter ainsi 8000 points de vente en république populaire . Cette stratégie s’explique : « Environ 40 % des consommateurs qui se rendent dans une agence de voyage physique passent une commande, révélait à la quotidienne.fr, Zhang Li, le directeur général des agences de Ctrip. Les taux de conversion sur les sites de ventes online sont, eux, largement inférieurs à 10 % ».

 

 

 Des fidèles qui vieillissent

 

En France, il existe une forte disparité selon les tranches d’âge. Les jeunes de moins de 30 ans privilégient à 62% les sites de réservation comme Booking ou Tripadvisor, alors que les quadragénaires (43%), les sexagénaires (45%) et surtout les cinquantenaires et plus (91%) préfèrent passer par une agence de voyages, selon une enquête de Future Thinking France effectuée pour le Quotidien du Tourisme . Les consommateurs reconnaissent que les agences peuvent leur apporter un gain de temps et leur permettent de mieux personnaliser leur périple mais ils jugent aussi que les voyagistes coûtent plus cher que les prestations sur la Toile. Pour séduire les touristes en devenir, les professionnels doivent donc leur en mettre plein la vue et leur proposer un service hors pair. Virgin Holidays semble l’avoir compris avec sa nouvelle agence de Milton Keynes.

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR