AccueilA NE PAS MANQUERLE RETAIL ET LES LOISIRS : UN COUPLE GAGNANT AU MAPIC

Le Retail et les loisirs : un couple gagnant au MAPIC


Publié le 07/10/2019

Image actu

Les consommateurs et notamment les Millennials ont soif d’expériences et d’émotions nouvelles quand ils font leurs courses dans les malls. Message reçu : enseignes et centres commerciaux rivalisent de créativité. L’édition 2019 du MAPIC en fournit la meilleure preuve.

 

 

Qu’ont en commun le Dubaï Mall, le centre commercial Funan à Singapour, Odysseum à Montpellier, les Ateliers Gaîté à Montparnasse, American Dream dans le New Jersey, Dolce Vita Tejo à Lisbonne ou encore Europa City ? Réponse : la place accordée aux loisirs pris dans leur sens le plus large (depuis l’événementiel, le sport, les arts et la culture, le Food & Beverage, jusqu’à la réalité virtuelle). A suivre les créations de nouveaux centres commerciaux dans le monde ces dernières années, force est de constater la montée en puissance de cette tendance qui, loin d’être un effet de mode, ressemble plutôt à une vague de fond. Au point que le MAPIC a décidé de consacrer à cette thématique une journée entière de conférences et d’ateliers. « Le loisir, la culture et le divertissement n’ont jamais été autant plébisicités par les consommateurs. Les lieux de commerce deviennent des lieux de vie hybrides où l’on vient autant pour se divertir, se restaurer, partager que faire des achats » constate Nathalie Depetro, directrice du MAPIC. 

 

 

The Dubaï Mall

 

 

L'Odysséum de Montpellier

 

 

Le Dolce Vita Tejo de Lisbonne

 

 

Une journée pour faire le plein d’idées


Le Leisure Day, tel est le nom de l’évènement de cette année, se tiendra à Cannes le 12 novembre 2019, à la veille du salon MAPIC (13-15 novembre) et devrait réunir près de 500 participants d’horizons et de métiers divers, tous les nouveaux partenaires des centres commerciaux pour en faire des lieux de vie. Parmi ceux-ci, des ayant droit de licences de marques comme Mattel, NBC Universal, TF1 Entertainment (qui trouvent dans les centres commerciaux une occasion unique de déployer leur univers et faire vivre leurs marques), des agences en stratégies de divertissement (comme Mycotoo), des producteurs d’événements immersifs et divertissants (Merlin Entertainement). Mais aussi des créateurs de nouveaux concepts de restauration (Time Out) et de loisirs (Kidzania, Merlin Entertainements et sa filiale Tussauds Group, -exploitant entre autres des parcs d’attraction Legoland-, Dof Robotics, Fly View, ou encore CityWave Surf Attractions dont on peut voir un exemple de vague de surf dans le centre commercial Oceanis en Vendée). Sans oublier les dévelopeurs de solutions utilisant les nouvelles technologies. Réalité virtuelle et réalité augmentée autorisent une foisonnante diversité d’animations (escape games, e-games, e-sport, etc…) présentant le grand avantage d’être peu gourmand en espace. 

 

Un temps fort de la journée devrait être l’intervention de Andreas Veilstrup Andersen, Executive Vice President du célèbre parc de loisirs Tivoli Gardens situé au cœur de Copenhague et Président de l’IAAPAC (International Association of Amusement Parks and Attractions) qui parlera de « Loisirs : à la pointe de l’émerveillement urbain ». Par sa capacité à participer à l’attractivité d’un quartier, d’une ville, d’un territoire, le loisir, pourvoyeur de convivialité, de socialisation et de découvertes nouvelles (tout comme le centre commercial), a toute sa place dans les réflexions sur l’urbanisme. 

 

 

 

 


Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR