AccueilA NE PAS MANQUERDORMIR DEHORS LA NUIT DU 7 DéCEMBRE à MADRID PAR SOLIDARITé AVEC LES SANS-ABRIS

Dormir dehors la nuit du 7 décembre à Madrid par solidarité avec les sans-abris


Publié le 01/12/2019

Image actu

Si le 5 décembre sera marqué par une mobilisation « massive » pour protester contre la réforme des retraites en France, la nuit du 7 au 8 décembre prochain, sera pour d’autres villes ou capitales, une cinquantaine au total, l’occasion pour les habitants de passer la nuit dehors afin de sensibiliser au phénomène du « sans-abrisme »tout en recueillirant des fonds pour les loger.

 


Après s’être institutionnalisée à New York, Londres, New Delhi, Dublin, Oslo ou Santiago du Chili, ces deux dernières années sous l'impulsion du mouvement créé en 2017 par Josh Littlejohn MBE cofondateur de l’organisation caritative Social Bite, basée en Écosse, le mouvement soutenu par l'Unicef, la Fondation Malala ou bien encore The stitute of Global Homelessness a pris racine dans la foulée dans d’autres villes, par l’intermédiaire d’organismes locaux, enthousiasmés par cette nuit solidaire. L’idée est évidemment de recueillir des dons afin que les mairies mettent en place des solutions d’aide aux sans-abris, et soutiennent des organismes d’aide aux réfugiés. Aujourd’hui près de 50 000 personnes choisissent collectivement de dormir dehors cette nuit de décembre – Un événement fort, un appel mondial à l’action.

 


À Madrid c'est Hogar Sí qui gère l'opération

 

Après les villes citées ci-dessus, c’est à Madrid d’entrer dans la danse. « Dénoncer cette injustice sociale à ce point ancrée dans nos sociétés qu’elle en devient une fatalité à laquelle chacun finit par s’habituer, fait partie de nos priorités, l’initiative de Josh ne peut qu’être suivie… explique José Manuel Caballol directeur de Hogar Sí, association et entité qui organise l’événement en Espagne. «Dans notre pays ,il y a 31 000 personnes qui sont dans cette situation, 23000 accèdent à des centres d’accueil, 8000 vivent dans la rue », poursuit José Manuel Caballol.

 

 

L'affiche-liste des participants

 

 

Dormir dehors la nuit du 7 décembre

 

Pour toutes les villes que cette action intéresse, il suffira de passer la nuit du 7 décembre dehors afin que ce fléau invisible, devienne flagrant et fasse comprendre aux pouvoirs en place qu’il n’est plus possible d’admettre l’inadmissible. Afin d’encourager les bons samaritains, « The world big sleep out » a mis en place un kit pédagogique traduit dans toutes les lanques afin de faciliter la mise en place de sa propre campagne de recrutement… En effet, un particulier peut s’emparer de l’opération, recruter des personnes interpellées par ce dysfonctionnement, puis en confier l’organisation à une association existante.

 

 

Des événement prévus dans chaque ville porteuse de l'événement

 

Et pour ceux qui souhaitent participer à La "Homeless Night" Madrilegne, une seule adresse Hogar Sí. C’est au Matadero de Madrid que ça se passe. La soirée sera animée par des artistes tels que Andrés Suárez, Despistaos ou La La Love. Un défi collectif et social. Cette nuit, aura lieu le plus grand sommeil du monde, un rassemblement humain qui mêlera toutes les populations. Parmi les capitales, et non des moindres, une manque à l’appel : Paris. Next year for the World's big Sleep Out?

 

 

Le kit permettant d'expliquer comment ça marche

 

 

 

 

Dans d'autres villes des ambassadeurs de choix...

 

Parmi les ambassadeurs de l'opération The World's Big Sleep Out, l'acteur Will Smith, sera en direct depuis Times Square à New-York cette nuit-là,  Helen Mirren, sera quant à elle à Trafalgar Square à Londres, des représentants qui accueilleront notamment le chanteur de Coldplay, Chris Martin. 100% des fonds recueillés pour obtenir les pass, donations et opérations de crowfunding seront intégralement destinés à des projets directement liés aux sans-abris.

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR