AccueilA NE PAS MANQUERDU CONTENU AU CONTENANT : ALTICE JOUE SUR TOUS LES TABLEAUX

Du contenu au contenant : Altice joue sur tous les tableaux


Publié le 03/04/2019

Image actu

Le studio de Brand Content de la régie publicitaire du groupe Altice vient de mettre en ligne la deuxième saison de « Foundation » qui nous immerge dans le quotidien des start-ups logées dans la STATION F. Une auto-promo soignée et de qualité.

 

 

Etre au four et au moulin. La régie publicitaire du groupe Altice, Next Media Solution , a eu l’idée il y a tout juste un an de fonder le Studio Next. Ce studio de Brand Content revendique vouloir « rapprocher les marques du réel ». Mais derrière cette belle phrase, qui ne veut pas dire grande chose, se cache en réalité une stratégie beaucoup plus commercialo-commerciale pour le groupe fondé par Patrick Drahi. Le Studio Next propose en effet aux annonceurs de leur produire des formats originaux qu’il diffuse ensuite en priorité sur les médias du groupe Altice. Fabriquer du contenu pour son contenant. Avoir le beurre et l’argent du beurre.

 

 

Qui dit mieux ?

 

Ce studio travaille déjà pour dix marques (Allianz, Leroy Merlin, Mazars, E Bay, L’Oréal, Dell, BNP Real Estate, Paypal, Saint Morêt) mais son projet le plus abouti est sans aucun doute la série documentaire qu’il a co-produit avec la STATION F et l’assureur Allianz. « Foundation » nous immerge dans l’histoire de start-uppers qui ont rejoint le plus grand campus de start-ups au monde. Ces films d’une quinzaine de minutes chacun ont pour objectif de « suivre les aventures de quatre start-up hébergées à la Station F, afin de mieux appréhender leur quotidien et la diversité de l’écosystème », résume Nicolas Delacroix, le directeur du Studio Next. La saison 1 lancée en mars 2018, a connu un joli succès d’estime puisqu’elle comptabilise près 1,3 million de vues sur l'ensemble des canaux sociaux et digitaux. Chaque épisode était centré sur un thème bien précis comme « les Start-ups », « Le prix de la Liberté », « Se démarquer », « Réussites et échecs », « Les ambitions », « Décider », « Etre entrepreneur » ou « le monde des start-ups ». Ne voulant pas s’arrêter en si bon chemin, une seconde série a été mise en ligne le 10 avril. Elle sera également diffusée sur la chaîne BFM Business et sur TechCrunch. « Pour cette saison 2 qui comprend six épisodes, Olivier Blaecke, le réalisateur des saisons 1 et 2, a suivi durant trois mois la vie quotidienne de trois entrepreneurs incubés à STATION F, révèle Nicolas Delacroix qui a, dans le passé, dirigé les antennes et les régies publicitaires d’Antenne Réunion dans l’île éponyme. Les spectateurs découvriront les aventures et les difficultés de Binta et Jean, créatrices de Konexio, d’Olivier, fondateur de Roger Voice, ainsi que de Ruben, à l’origine de HD Rain au travers d’épisodes de dix à douze minutes» .

 

 

Saison 2 dès le 10 avril

 

Ce projet est surtout un moyen pour ce campus de 34.000 m2 situé au pied de la Bibliothèque François Mitterrand à Paris et financé par Xavier Niel, le créateur de Free, de faire sa promotion en proposant un contenu de qualité, filmé par des professionnels et qui ne se résume pas à un clip de quelques secondes diffusé sur la Toile. « Nous sommes convaincus que les productions brand content peuvent et doivent avoir la même ambition éditoriale et artistique - fond comme forme - que n’importe quelle création, juge le directeur du Studio Next. Nous utilisons les codes qui allient immersion, témoignage, nouvelles écritures pour générer adhésion et engagement. Aujourd’hui la principale confrontation au réel pour les marques se fait sur les réseaux sociaux et elle est trop souvent subie. Avec les contenus produits par notre studio, nous offrons aux marques la possibilité de pré-empter le réel avec du contenu maîtrisé et surtout qui intéresse leurs cibles parce qu’il rivalise avec le contenu qu’elles aiment consommer. En somme, nous proposons aux marques de passer du statut de marque intéressée à celui de marque intéressante» . N’hésitez pas à regarder la Saison 2 pour savoir si ce pari est rempli ou non.

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR