AccueilL'OBSERVATOIRE INFLUENCIAEN 2019, DE LA QUALITé DES MéDIAS SOCIAUX DéPENDRA AUSSI LA FIDéLITé

En 2019, de la qualité des médias sociaux dépendra aussi la fidélité


Publié le 20/12/2018

Image actu

C’est un fait. Le social content marketing évolue très rapidement et prend un véritable tournant : vidéos, snack content, intelligence artificielle, réalité augmentée… Où en est-on aujourd’hui ? Petit tour d’horizon des grandes tendances déjà installées en 2018 et qui continueront à se développer en 2019.

 

 

Les médias sociaux évoluent constamment et il est parfois difficile de comprendre à quel point ces derniers peuvent modifier la perception d’une marque et ainsi influencer les consommateurs.

 

D’après une étude réalisée par Coredna, 64 % des consommateurs sont attirés par une marque sur un ensemble de valeurs. La fidélité à une marque ne dépend plus de la seule qualité des produits et des services proposés mais de la pertinence des contenus et de l’expérience client procurée ! Car le consommateur d’aujourd’hui veut fondamentalement deux choses : être engagé et partie-prenante de la stratégie de communication d’une marque. Il est donc primordial pour celes-ci de produire des contenus web pertinents.

 

 

 

 

 

Panorama des tendances 2019

 

La réalité augmentée : les consommateurs sont plus influents qu’avant et exigent que les marques démontrent, grâce à l’usage de la technologie, qu’elles soient proactives, qu’elles comprennent leurs moindres attentes et que leurs désirs soient satisfaits. La réalité augmentée comble ces deux besoins, en offrant des occasions incroyables aux marques dans le domaine de l’expérience client. Encore peu exploitée en France, la réalité augmentée fait déjà partie de nombreuses stratégies de marques. Elle créée un impact significatif qui ne cessera d’augmenter dans les prochaines années. Selon Statista, le marché de la réalité augmentée dépassera 209 milliards de dollars d’ici à 2022 !

 

 

 

 

De nombreux filtres Snapchat sponsorisés permettent aux utilisateurs de créer leurs propres filtres géolocalisés. Très prisée par les marques et de plus en plus utilisée par des applications de plateformes sociales, la réalité augmentée ne compte pas s’arrêter là. Cette nouvelle technologie permet de faire entrer la communication des marques dans les moindres recoins, là où ces dernières n’étaient pas présentes et de créer davantage d’interactions avec leurs consommateurs. Petit rappel : Snapchat lançait l’année dernière sa plateforme d’art en réalité augmentée sur laquelle on pouvait découvrir les oeuvres de Jeff Koons. Désormais, le réseau social propose Lens Studio qui permet à toute la communauté de créer son propre Lens personnalisé.

 

 

La vidéo : le volume de vidéos produites explose : 1 million d'entre elles seront diffusées ou téléchargées chaque seconde en 2021. La popularité de la vidéo est telle que les marques n’ont pas d'autre choix que de privilégier ce format dans leur stratégie de création de contenus. Mais attention, si les Français passent en moyenne 1 heure 22 sur les réseaux sociaux, 87% reconnaissent que « beaucoup des contenus proposés sont inutiles »

 

YouTube, Facebook et Instagram ne cessent de continuer de développer leurs formats vidéo dans le but d’aider les marques à diversifier leurs contenus. Mise en avant produit, storytelling, création de contenus… La vidéo est aujourd’hui un moyen d’expression largement dominant sur les médias sociaux. Les marques doivent s’approprier les codes de l’entertainment chers à la culture snack tout en restant fidèles à leurs valeurs et à leur plateforme de marque.

 

De la même façon que Snapchat, Facebook et Instagram ont lancé leurs stories. Selon « L’Entrepreneur », 200 millions d’utilisateurs de ce dernier utiliseraient Instagram Stories chaque mois. Cela fait de ce réseau, initialement utilisé pour la publication de photos, une plateforme vidéo essentielle à prendre en compte dans la communication des marques. Et il ne s’est pas arrêté là, puisqu'il a même lancé sa propre application vidéo Instagram TV (IGTV) qui permet aux utilisateurs de charger des vidéos verticales pouvant durer jusqu’à une heure.

 

YouTube, de son côté, continue à grandir et prend de plus en plus d’ampleur, notamment grâce aux youtubers toujours plus nombreux. Il existe des plateformes telles que Houseparty, principalement utilisée par la génération Z, permettant aux utilisateurs de rejoindre des conversations de groupe vidéo. C’est en utilisant ses diverses fonctionnalités que les marques peuvent offrir de nombreuses expériences personnalisées à leurs clients. Un besoin essentiel à prendre en compte dans les stratégies de communication actuelles !

 

 

Messenger et les chatbots : selon une étude d’Hubspot, 47% des consommateurs achèteraient des objets à partir d’un chatbot. La conversation revient au coeur de la relation client en 2018 et l’utilisation de cet outil tech devient quasi systématique sur les sites de vente en ligne. Le besoin d’instantanéité est l’une des caractéristiques des millennials. Parce qu’ils sont « digital native », ils se sont appropriés assistants personnels et chatbots, soucieux d’obtenir la réponse à une question à tout moment de la journée, soir et week-end compris. Mais attention, les e-shoppers sont attentifs à la qualité sémantique des échanges.

 

 

 

 

Un consommateur peut rester connecté des heures sur Facebook, sans même avoir l’intention d’acheter un produit. C’est un fait important car, si un de ses utilisateurs se retrouve sur une page de marque, les entreprises ont la possibilité de lancer une conversation via un chatbot qui pourrait l’influencer dans son intention d’achat.

 

L'utiliser est un bon moyen d’augmenter l’engagement au sein du parcours client. Les entreprises peuvent étendre cette stratégie sur de nombreuses plateformes telles que Messenger ou Whatsapp. Ce sont toutes des applications de messagerie populaires auprès des millennials et de la génération Z. D’ici 2019, les chatbots seront certainement le premier recours pour commander un repas, acheter un téléphone ou encore réserver une chambre d’hôtel !

 

 

Le live : il permet d’explorer une autre facette de la vidéo. Au lieu de réfléchir au contenu qui sera publié dans un futur plus ou moins proche, ce format propose aux consommateurs un regard plus intime, plus authentique et sans artifice. En somme, il apporte au client l’expérience personnalisée et exclusive qu’il recherche, filmée au moment présent.

 

 

 

 

Au-delà des contenus exclusifs, ce format fait également partager des événements auxquels les consommateurs ne peuvent pas toujours assister. La présentation de produit est ainsi souvent exploitée afin que les consommateurs ou prospects puissent mesurer sa qualité et son efficacité, afin qu’ils puissent se projeter avec dans leur quotidien, comme lors du live Facebook du défilé Etam de la Paris Fashion Week 2018.

 

 

L’influence : cette technique marketing explose ! C’est un très bon moyen de diffuser de l’information par le biais de personnes influentes. Cela change la façon de promouvoir l’image et la notoriété de produits auprès des consommateurs potentiels… Le marketing d’influence permet de contrôler la diffusion d’informations, et s’oriente vers la maîtrise affinée des contenus.

 

 

 

 

Selon une étude menée par l’Institut Harris Interactive en mars 2018, 39% des Français estiment qu’ils font des achats sous influence extérieure, et 41% ont entre 18 et 25 ans. Familiers des réseaux sociaux, ils sont l’eldorado des influenceurs. En effet, 62% des 18-25 ans s’intéressent à une marque suite à une intervention de leur influenceur préféré.

 

Il ne fait aucun doute que les marques ont tout intérêt à s’intéresser à cet outil moins coûteux que la publicité traditionnelle (TV…) et tout aussi voire plus efficace auprès d’une cible jeune.

 

 

L’UGC : ou l'User Generated Content est le meilleur moyen pour les marques d’obtenir du « earned media ». Le contenu produit par les utilisateurs est non rémunéré et les entreprises peuvent l'utiliser pour promouvoir leurs produits. Photos, vidéos ou autres types de contenus comme des articles, cet outil est efficace pour intégrer les clients au sein des stratégies de marque, souvent d’ailleurs très apprécié et valorisé par les consommateurs.

 

Le bouche-à-oreille joue également un rôle significatif dans le parcours d’achat des consommateurs qui sont à la recherche de storytelling mais également de plus en plus d’informations sur les produits en matière de transparence. En tant que testeurs, les youtubeurs et influenceurs jouent donc un rôle significatif. Les consommateurs ont besoin de voir les produits utilisés dans des mises en situation réelles. À l’heure où de plus en plus d’internautes se disent hostiles à la publicité, l’UGC a donc un véritable intérêt que ce soit à des fins commerciales ou publicitaires !

 

Aujourd’hui, il ne suffit plus de communiquer via des canaux traditionnels, ni même d’être présent sur une seule plateforme. Il est important d’intégrer une diversité de réseaux tels que Facebook, Instagram, YouTube et d’autres au sein des stratégies marketing pour atteindre ses cibles. Via leurs nombreuses fonctionnalités, les réseaux permettent de créer des contenus exclusifs, personnalisés et différenciants, en adéquation avec les besoins des consommateurs. Des consommateurs de plus plus constitués de la génération Z, née après 1995 et dont les réseaux sociaux font partie du quotidien. Les marques ont donc tout intérêt à s’y intéresseret à s'appliquer.

 

Sources : Coredna, Statista, Cisco, Hubspot, journaldunet.com

 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR