AccueilLA CONVERSATIONVA, VIS ET LâCHE TON SMARTPHONE

Va, vis et lâche ton smartphone


Publié le 12/07/2016

Image actu

 

Est-il possible de se défaire de son smartphone au bord d'une plage et d'oublier la frénésie de nos notifications ? La réponse est non et les opérateurs y sont pour quelque chose.

 

Si vous avez la chance de partir en vacances, qui plus est à l’étranger, vous allez enfin pouvoir « prendre le temps » et relâcher la pression d’un quotidien hyper-actif. A vous les grasses matinées, les petits déjeuners copieux, le farniente, vous n’êtes même plus obligés de mettre du déodorant... Et le smartphone dans tout ça ? Oubliez-le, le temps de votre séjour et relevez la tête. Un exercice difficile et stressant pour un grand nombre d’entre nous. Quid de toutes ces plages et de tous ces instants magiques à partager sur Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat… La tentation est grande d’envoyer du rêve à sa communauté : #lespiedsdansleau #moiçavamerci…

 

 

Si près du but...

 

Est-ce qu’un jour un opérateur osera militer pour la digital detox de ses clients à l’approche de l’été ? Un positionnement à contre-courant et un appel à apprécier son environnement sans checker toutes les cinq minutes son « doudou digital » ? Une entreprise capable de prendre le temps de la respiration et de se démarquer d’une concurrence qui avance toujours le même message publicitaire : allez toujours plus vite. La pédagogie a pourtant toute sa place. 

 

Le miracle a bien failli avoir lieu avec la nouvelle campagne Red by SFR (agence Rosapark) pour le lancement de RED Europe. Tout commençait bien pourtant : « Combien de vacances à l’étranger enfermé juste pour avoir du wifi ? ». Déclame la voix off. Un jeune homme est plongé dans l’obscurité, seulement éclairé par la lumière de la box et par le faisceau de son téléphone. « Décolle ta peau de cette banquette moite, dis au revoir à ces amis livides et ouvre cette porte ». Insiste la voix off. "Cette porte", promesse d'un nouveau monde ?

 

Un remake plein d'émotion de la célèbre injonction du Nouveau Testament : « Lève toi et marche », qui nous scotche à notre siège. On veut assister à l’envol du « petit » et le voir jouer avec ses amis, discuter avec son paternel ou profiter du paysage… en laissant derrière lui son mobile. On a été un peu naïf : « Non tu n’es pas déconnecté, tu as la 4G, toute ta data, oui, ici, à l’étranger ». Les opérateurs ont-ils peur d’être oubliés, même l’espace de quelques jours ? Veulent-ils nous rendre à ce point dépendant ? La campagne s’intitule « Cet été, passez vos vacances dehors ». Résultat on se retrouve enfermé... dehors. Même constat pour Bouygues Telecom avec sa campagne « Mission 4G Rescue », un remake (encore) d'Alerte à Malibu bien réalisé mais sans saveur (voir ci-dessous). Dommage !

 

 

  

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR