AccueilLA CONVERSATIONLA FRANCE VA-T-ELLE DEVENIR UNE NATION DE FREELANCES ?

La France va-t-elle devenir une nation de freelances ?


Publié le 03/11/2015

Image actu

 

Le monde du travail change. Le numérique apporte de nouveaux usages et de nouvelles vocations… L'analyse empirique de l'activité de la plateforme Hopwork reflète ce début de changement…

 

On ne cesse de le répéter notre bon vieux CDI n’est plus à la page. Même s’il mérite de perdurer, il doit être relayé par de nouveaux statuts qui pourraient vraiment relancer l’offre de travail et alléger les contraintes contractuelles. Ce nouveau monde numérique change nos comportements, nos usages et plus généralement notre économie. Ne pas anticiper une nation qui tranquillement mais sûrement se transforme en un pays de travailleurs indépendants est un manque de vision inquiétant pour notre avenir. Avec plus de 1000 nouveaux freelances inscrits chaque mois sur sa plateforme, Hopwork fait office de baromètre empirique de ce changement de société. Ce site de mise en relation entre offre et demande analyse son activité et dresse un bilan incontournable de cette nouvelle vision du travail dans l’hexagone.

 

En présentant ses résultats, Vincent Huguet, le confondateur de Hopwork précise : « Les professionnels sont aujourd'hui proactifs. Ils n'attendent plus de décrocher un CDI et prennent les devants pour gagner leur vie. Ils découvrent vite qu'avec un tarif journalier moyen de plus de 350€, le travail freelance est une solution viable et pérenne avec des niveaux de salaires souvent supérieurs à ceux qu'ils connaissaient lorsqu'ils étaient salariés ». Il ne reste désormais plus que les mentalités à faire évoluer sur la sécurité de l’emploi et sur les avantages à devenir indépendant.

 

Mais déjà selon ses dires, rien qu’en septembre 2015, la plateforme a enregistré, 986 nouveaux freelances. 34% de ces indépendants proposent des prestations de développement web, mobile ou back end. La création graphique (webdesign, photo, 3D...) représente 30% de ces nouveaux professionnels indépendants. La troisième place revenant au secteur du marketing et de la communication avec 22% d'adeptes.

 

 

 

 

L’île de France loin devant

 

Le fait que Paris et son bassin parisien arrive en tête des régions ou les indépendants sont les plus nombreux, n’est pas vraiment étonnant. Mais que l’écart avec le reste de la France soit aussi important est pour le moins surprenant. Avec 48% de freelances (soit pratiquement 1 freelance sur 2), l'Ile-de-France arrive largement en tête des régions les plus actives pour les indépendants. En deuxième place, la région Rhône-Alpes comptabilise 7% des freelances enregistrés sur le site, juste devant la région Provence-Alpes-Côte-D'azur avec 6%. Attention, ces statistiques sont uniquement issus de la plateforme privée hopework qui a surement une activité de prospection plus importante à Paris. Mais ces chiffres sont révélateurs de l’évolution et de l’augmentation des freelances en France. Et on ne peut ignorer ce changement majeur amené par la désormais omniprésente et incontournable ubérisation…

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR