AccueilLA CONVERSATIONFOCUS SUR LES ARTISANS MILLENNIALS

Focus sur les artisans millennials


Publié le 30/03/2017

Image actu

Prenez un tweet un peu rêveur d’un jeune apprenti en verrerie s’imaginant concevoir une œuvre avec un "Meilleur Ouvrier de France", ajoutez une entreprise en quête d’innovation et d’artisanat d’art : cela donne l’exposition « La même passion », une véritable passerelle entre rêve et réalité.

 

On a tendance à dire que le virtuel n’a rien de réel, qu’il ne passe jamais à l’acte. C’est pourtant ce qu’ont fait la Société Générale et les Meilleurs Ouvriers de France dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Art. Partenaires depuis 14 ans, ils ont sélectionné 7 jeunes apprentis passionnés pour concevoir et réaliser, en binôme avec un "meilleur ouvrier de France" en titre, l’idée qu’ils ont tweetée.

 

Le résultat est une co-création d’œuvres magistrales qui mêlent le caractère ancestral des matériaux et techniques utilisées (bois, verre, plante…) avec la modernité de la technologie (œuvres interactives). La mise en place de l’exposition, réalisée par Fred & Farid Paris, prend vie au Bastille Design Center, une ancienne manufacture du XIXème siècle qui a conservé sa structure originelle de bois et de métal.

 

 

Du tweet à l’artisanat, il n’y a qu’un pas

 

L’objectif de l’exposition est double : au-delà de la matérialisation de messages digitaux, la volonté est aussi de faire émerger des disciplines méconnues. En communiquant sur des savoir-faire parfois millénaires comme celui du vitrail ou de la verrerie, la Société Générale véhicule une image culturelle en dehors de ses activités traditionnelles. Par l’éloge de l’artisanat d’art et des parcours français d’excellence, la marque médiatise ainsi le succès des métiers pragmatiques et élargit son cœur de cible.

 

Cette stratégie conduit à accompagner les millennials à travers leurs médias de prédilection dans des parcours professionnels que négligent parfois les pouvoirs publics et que le grand public méconnait. A l’heure de la digitalisation et du ras-le-bol de certains des études théoriques, la banque française offre un horizon à des jeunes en quête de sens, mais aussi de beau. Comme avait sur le faire l'Artisanat en lançant son compte Instagram il y a quelques mois. Preuve que le digital est tout sauf un acte manqué.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR