AccueilTENDANCESSKODA : KITSCH IS THE NEW COOL

Skoda : Kitsch is the new cool


Publié le 19/12/2019

Image actu

Le constructeur tchèque a fait, une nouvelle fois confiance à Rosapark pour sa dernière campagne qui sent bon les années 80…

 

 

La publicité nous replonge au « bon vieux temps » de Starsky et Hutch et de Chips, la Ford Torino rouge et blanche et les motos rutilantes en moins. Deux policiers américains font une pause pour s’acheter des donuts. Une alerte à la radio leur demande d’intercepter une camionnette bleue qui passe juste devant eux. Surexcités, Will et Chuck bondissent dans leur voiture. Mais le blondinet à la moustache tombante n’arrive pas à régler le siège à sa taille. Son collègue, un asiatique avec une frange qui lui tombe dans les yeux, tente de lui donner un coup de main mais l’opération prend de longues secondes. Le conducteur doit ensuite ajuster son rétroviseur. Les voleurs ont, entretemps, eu tout le loisir de prendre la poudre d’escampette. Tout cela ne serait pas arrivé si la police californienne roulait en Skoda car les modèles de la marque tchèque sont équipés de clés qui mémorisent les réglages de chaque conducteur. Efficace et plutôt rigolo.

 

 

 

 Oubliez Lada…

 

La filiale du géant allemand Volkswagen a lancé, le 16 décembre, cette nouvelle campagne publicitaire imaginée par Rosapark. Cette agence travaille depuis deux ans et demi avec le constructeur automobile. Promouvoir une telle marque pourrait ressembler à une véritable gageure. « Skoda traîne une image passéiste et négative qu’elle ne mérite pas, juge Sacha Lacroix, le directeur général de l’agence de pub Rosapark. Cela n’est pas le cas sur d’autres marchés comme en Allemagne ou au Royaume-Uni où elle est considérée plutôt premium mais dans notre pays, elle souffre toujours du fait que ses concessionnaires vendaient au début des années 80 les modèles de la marque Lada qui étaient considérés bas de gamme».  Cette mauvaise image ne se traduit pas dans les ventes du fabricant de la célèbre Octavia ou Fabia. Bien au contraire. En novembre, ses commandes ont bondi de 12,6% dans un marché automobile stagnant. Sa part de marché reste toutefois très modeste puisqu’elle n’a pas dépassé 1,45% l’an dernier. « Skoda est la 17ème marque sur le marché français, résume Sacha Lacroix. C’est un David face à seize Goliath qui ont plus de moyens pour assurer leur promotion. Nous n’avions donc pas d’autres choix pour émerger que d’être plus créatifs que les autres. Pour nous différencier, nous avons décidé de tout miser sur l’entertainment pour capter l’attention des gens. L’humour permet aussi souvent de mieux retenir les messages».

 

 

 Moche dans les 90’s

 

Pour ses campagnes, Rosapark cherche à trouver des détails uniques aux modèles du groupe tchèque afin de les promouvoir de manière plutôt amusante dans ses productions. Dans « Doug the dog », les ceintures de sécurité pour chien étaient mises en avant.

 

 


 

 

Son dernier film promeut la clé à mémoire. L’autodérision est une autre recette qui fonctionne très bien. Sa campagne « Moche dans les 90’s » a reçu de nombreuses récompenses dont le Grand Prix Stratégies de la publicité et l’Or aux Effies 2019. Le réalisateur de cette vidéo, Jean-Baptiste Saurel, est aussi celui de « Will et Chuck ». La campagne avec les deux policiers pas très malins est déployée sur les réseaux sociaux pour cette fin d’année. Un dispositif inédit a également été mis en place sur Google Street View. Les internautes peuvent partir sur l’application à la poursuite de la camionnette bleue et les vainqueurs de ce concours original gagneront un voyage pour deux personnes à Los Angeles. Mais avant de vous lancer, n’oubliez pas de régler votre siège…

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR