AccueilTENDANCESUNE SéANCE CINé OFFERTE PAR LES LAURéATS DU CONCOURS GRAND ANGLE

Une séance ciné offerte par les lauréats du Concours Grand Angle


Publié le 01/07/2019

Image actu

Après s’être réuni le 5 juin dernier pour délibérer, le Jury du Concours Grand Angle de la Fondation Maif a rendu public ses résultats lors de la cérémonie de remise de prix au studio 28 à Paris. 7 créations ont été primées, dont notamment le « Grand Saut » de Maxime Flourac, élu Grand Prix du Jury.

 

 

Les courts métrages restes cantonnés, pour beaucoup, à l’antichambre des longs métrages. Jusqu’à parler d’anti-pot de chambre ? Bien sur que non. Car les courts représentent avant tout un espace d’expérimentation totalement affranchi des diktats de l’industrie. Mais cette place en coulisse limite par définition leur visibilité. Rares sont les cinémas et les chaines de télévision -publiques comme privées- à les diffuser et les festivals deviennent donc leurs principaux terrains d’expression. Alors quand on est un jeune créateur et que l’on découvre un concours avec une thématique pertinente… on ne le laisse pas passer. Pour sa quatrième édition, le concours vidéo Grand Angle a choisi d’illustrer les risques liés au développement des voitures autonomes, jusqu’ici uniquement présenté sous leurs meilleurs jours. Organisé par la Fondation Maif, reconnue d’utilité publique, il proposait aux concourants -apprentis réalisateurs en école ou simples amateurs- de plancher sur cette problématique pendant deux mois au travers d’une courte vidéo de deux minutes.

 

« En participant à ce jury, l'habitué des longues phrases que je suis a découvert qu'en une minute de vidéo, on peut transmettre avec force un très grand nombre de messages. D'où la question : dois-je continuer à écrire ? », déclarait même Etienne Klein, parrain de cette 4ème édition

 

 

La Fondation réagit au palmarès 2019

 

Parmi un total de 82 vidéos départagées par un jury de vidéastes, de publicistes et de philosophes, 7 prix ont été remis le 19 juin dernier lors de la cérémonie de clôture. Un cru 2019 salué par la Fondation Maif qui est fière de la qualité des projets présentés et primés venant majoritairement d'écoles de création cinématographique. A l'image de l'IUT d'Allier, l'Ecole IESA et l'Ecole 3IS qui raflent les trois prix « Podium » du concours et le Prix des internautes. 

 

« Sept vidéos ont été récompensées par le jury du concours Grand Angle 2019, dont quatre réalisées par des écoles d'audiovisuel. Un thème cette année sur la voiture autonome, difficile car technologique et peu présent dans notre quotidien. Les réalisateurs ont joué avec des ellipses, des simulations, des illusions. Autant d'astuces qui permettent de comprendre en moins d'une minute que l'autonomie des voitures, ce n'est pas pour tout de suite. Challenge réussi ! Bravo à nos lauréats et aussi à tous ceux qui ont participé », résumait Christian Ponsolle, Président de la Fondation et du Jury Grand Angle.

 

 

Un Grand Prix du Jury made in Marseille


Lauréat du Prix coup de cœur de l’édition 2018, le marseillais Maxime Flourac, comédien depuis 12 ans, récidive de plus belle cette année en remportant le graal du concours, le Grand Prix du Jury. Cela fait maintenant 4 ans qu'il s'intéresse à la réalisation influencé par les nombreux conseils de grands réalisateurs qu'il rencontre constamment dans son métier, et cela lui réussit ! Aidé de 3 amis comédiens pour l'écriture, c'est pourtant seul qu'il réalise, monte et orchestre la post-production de ce court-métrage. C'est sur un coup de tête qu'il prend la décision de faire ce film, à 3 jours de la clôture du concours ! 

 

« C'est une grande surprise car je ne comptais même pas participer, le brief ne m'ayant pas inspiré. Ce sont 3 amis qui m'ont poussé en me racontant un soir leur souhait de produire un court métrage. Je leur ai donc parlé du concours Grand Angle et on a écrit un petit scénario en 20 minutes que nous avons tourné dès le lendemain. Je ne voulais pas faire un scénario intégralement dans une voiture, je voulais partir sur quelque chose de frais et trouver un parallèle avec le sujet et son problème. On est parti très vite sur l'idée du saut à l'élastique, le fait de jouer sa vie, tout en mêlant le plaisir, le risque, les avis de chacun. Je n'ai fait aucun découpage technique, aucune répétition, je ne savais même pas où on allait tourner ! On a trouvé un pont très sympa à 2h de route, on y est allé, et tout s'est fait dans le plus grand des freestyles. On a passé un bon moment et c'est tout ce que l'on souhaitait », expliquait Maxime Flourac.

 


Sortez les popcorns, éteignez les téléphones

 

Pour visionner les grands gagnants de cette dernière édition, c’est par ici : 

 

Grand Prix du Jury : Le grand saut – Maxime Flourac.

 


 


Prix du scénario : Big Bank – Florian Dupas.

 

 

 

 

Prix coup de cœur : Une question de temps – Antoine Lacroix. 

 

 

 

 

Prix des internautes : Jeu d'enfant – Anthony Haemmerlin.

 

 

 

 

Podium 1 : Samuel – Marion Gonzalez Ecole IUT de l'Allier.

 

 

 


 

Podium 2 : L'enfant prodige – Willem Lefort Ecole IESA.

 

 

 


 

Podium 3 : Roulez jeunesse – Jules Neyvoz Ecole 3IS.

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR