AccueilTENDANCESPODCAST TANT AIMé, SI PEU éCOUTé

Podcast tant aimé, si peu écouté


Publié le 13/06/2019

Image actu

Le podcast n'en finit pas de faire parler de lui. S'agit-il d'une lubie, d'une tendance ou d'un luxe?  

 

 

Cela fait plus de dix ans que nos oreilles se sont accoutumées au terme de podcast, sorte d’émission radiophonique baladeuse, mais cela fait six mois seulement que la planète com n’a de tympans que pour ce nouveau mode de communication. Pourtant le podcast , est aux dires de Vincent Malone fondateur du Poste Général (groupe BETC) économiquement peu viable. Tous se jettent dessus, (pas seulement les marques), parce que c’est branché, mais dans le fond, le podcast est un luxe. « En revanche, d’un point de vue culturel, c’est indéniablement un format qui offre une vraie surface d’expression et de créativité », pense-t-il. Surtout, lorsqu’il repose sur le mode du partenariat, et que la marque « acheteuse » ne demande pas à être mentionnée dans le dit programme.

 

 

L'argent d'entrée de jeu

 

Dont acte, le musicien, écrivain, « ingénieux » du son, créatif, businessman, lance son premier podcast pour Sofinco, un beau produit très bien ficelé, qui retient l’attention d’entrée de jeu. L’objet de ce dernier, conçu en huit épisodes ? L’argent,  sujet tabou, qui grâce à des témoignages très différents (la chasseuse de promos, le minimaliste solitaire, la fille responsable, le mineur de bitcoins, le pro de la négo , la rentière qui bosse, entre autres), permet d’aborder la thématique de manière directe, parfois avec humour, souvent avec sérieux, en tout état de cause réaliste.

 

 

Une série à écouter sur Deezer, Spotify, Soundcloud...

 

Le tout est bellement emballé par la voix grave de Vincent Malone, relevé grâce aux interviews de Matthieu Deprieck et Manon Gauthier-Faure, et cerise sur le plateau, décortiqué par la psychanalyste Camille-Claude François-Laugier. L’ auteur de Comment régler ses comptes avec l’argent ? décrypte avec finesse, pour nous, auditeurs concernés, ces huit témoignages qui débattent de fric, de braise et de brouzouf avec ses hauts, ses bas, ses mesquineries, et ses générosités parfois troubles. Un série à écouter sur Deezer, Itunes, Soundcloud, Spotify,le temps d’un plan média.

 

 

La culture podcast, un luxe du service public

 

En effet, ici, le client n’est pas propriétaire du contenu. Sofinco paye des droits d’exploitation et de diffusion, mais c’est Le Poste Central qui en est propriétaire. Question de choix. « Je ne vends pas de l’espace, seulement de la création et du contenu ». Une expérience que le boss de la zique de BETC compte bien renouveler auprès d’autres clients… La culture podcast tant prisée de nos jours, « et si peu écoutée », conclut-il, c’est dommage. Car de fait, les meilleurs du genre sont ceux de Radio France et d’Arte, et personne ne saurait s’y frotter… À moins que…

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR