AccueilTENDANCESCHAUSSURES : LE DESIGN C'EST LE PIED

Chaussures : le design c'est le pied


Publié le 26/01/2018

Image actu

Quand la mode devient objet d’art et de culture, quand elle repense sa forme et ses enjeux, on y ajoute le terme design. Designer, en voila un métier créatif et en vogue. Le musée du design hollandais Cube nous en fait la démonstration avec son exposition « Heaven or Hell ? ».

 

 

Dire de quelque chose qu’il a été conçu par un designer lui donne la griffe de la rareté, du précieux, du cher et du beau ou du moins de l’extravagant, voilà qui sonne bien avec la France. Après l’ameublement et le vêtement, la chaussure succombe à l’esprit excentrique et fou des designers. La chaussure comme vêtement, la chaussure comme religion, l’avènement de cette folie pour le soulier dépasse les frontières des pays, des âges et des styles. Pour célébrer le travail et la passion des 100 plus grands designers, stylistes et marques, Cube, le musée hollandais dédié au design annonce l’exposition « Heaven or Hell ? » du 28 janvier au 2 septembre 2018 autour du design extraordinaire de... la chaussure. L’occasion de voir celles iconiques de Lady Gaga ou de Carrie Bradshaw dans Sex and the City. La France et son élégance créative sera aussi à l’honneur au travers des grands talents que sont Karl Lagerfeld, Givenchy, Christian Louboutin ou encore de la designer Matali Crasset, connue pour ses projets d’ameublement et son design d’objet, et de répondre à la question au coeur de chaque chaussure : «  le paradis ou l’enfer ? ».

 

Pour les designers, elle représente bien évidemment un symbole, une image, un caractère, et un moyen de transmettre un message. Adieu confort, bonjour concept, la chaussure devient oeuvre d’art. Une sélection minutieuse des matériaux et de la technologie utilisée pour définir un message à travers cet accessoire. Une création conceptuelle visant à donner un tout autre usage à ce que nous appelons vulgairement « souliers ».

 

 

Design ou pas design, la passion du soulier réunit

 

Au delà du design dont l’accessibilité financière et stylistique n’est pas évidente, on aura tous vu, entendu, porté et/ou prononcé le terme sneakers, ces chaussures de sport détournées en un usage urbain. On parle alors de culture sneakers, de sneakers addicts, un phénomène de société ayant permis à un véritable business mondial de se développer pour agrémenter les envies et folies par le biais de concept stores, de nouvelles marques, et d’événements dédiés à la chaussure.

 

Dernière folie à date : Adidas qui lance une paire de sneakers édition limitée aux couleurs de la RATP berlinoise munie d’un abonnement annuel placé sur sa languette. Des phénomènes sociaux qui inspirent toute une industrie qui est celle de la mode et de l’accessoire, mais aussi sources économiques et de prises de parole non négligeables. Enfants, parents et grands parents, Jean Rochefort  (fan absolu du genre) et j’en passe en portaient, en portent et en porteront. Le mouvement créé autour des sneakers démontre bien l’engouement sans limites de la chaussure sous toutes ses formes. Entre courbes et obliques, métaux, cuirs et plastiques, les souliers, chaussures, savates, pantoufles, galoches, socques, et autres évoluent au fil des années pour le plus grand bonheur de la mode et des Français. La question qui vient alors : à quand le prochain phénomène qui habillera nos pieds ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR