AccueilTENDANCESBIBORG DISRUPTE LES RESSOURCES HUMAINES

Biborg disrupte les Ressources Humaines


Publié le 27/09/2019

Image actu

Pour recruter son futur développeur Back-End, Biborg, agence de communication spécialisée dans l'entertainment, a choisi de lancer sa recherche sur un média original : Discord. Grâce à un bot conversationnel sur la plateforme, les candidats sont plongés dans une aventure narrative ludique et interactif. Un mode de recrutement dont « vous êtes le héros » qui plonge les postulants dans l'univers playful de l’agence parisienne.

 

 

Alors même que la french tech est le théâtre d’une bataille mondiale des compétences, les entreprises doivent repenser leur expérience de recrutement pour attirer et engager les jeunes talents. Tout l’enjeu est de proposer un dispositif candidat en accord avec leurs attentes afin qu’ils puissent s’identifier directement aux valeurs de leur futur employeur. Séduire sa force de travail en valorisant des centres d’intérêts communs : le futur -et le présent- des ressources humaines.

 

Voila, le sujet est traité… C’était peut être un peu court mais avec deux livres d’or à aller signer, la journée va être longue -le premier dans l’est parisien qui nous motive un peu moins que le second du palais de l’Élysée, il faut être honnête-. Mais comme il nous reste un peu de temps avant la pause déjeuner, si l’on se faisait une petite partie de Borderlands 3 sur PS4 ? Comment ? Aucun rapport avec le sujet du jour ? FIGUREZ VOUS QUE…

 

 

 

 

Comme chercher une sauvegarde dans sa banque de données  

 

Spécialisée dans le divertissement et les jeux vidéos, l'agence de communication Biborg, présente à Paris, Londres, et Lyon, a choisi Nantes en 2014 et son important vivier digital pour poursuivre son développement. L'impératif était alors de travailler avec des talents ayant de l'expérience dans le développement de jeux vidéo et d'applications 3D. C'est ainsi que Biborg s'est rapproché du studio de jeux vidéo nantais Alkemi pour créer Biborg Nantes. Avec 13 salariés, l'agence nantaise recherche depuis quelques mois un profil tech très rare et spécifique : un Back-End Developer.

 

« Chez Biborg, la fonction de développeur est très polyvalente : création et maintenance d'outils de production, développement d'expériences online ou offline à forte composante visuelle... Nous touchons aussi à des technologies de rendu 3D en temps réel pour lesquelles l'aspect R&D est très important. Nous tâchons sans cesse de proposer le meilleur niveau de qualité visuelle, l'expérience la plus originale ou innovante tout en s'adaptant au parc de devices le plus large possible », explique Laure Choisne, HR manager chez Biborg.

 

 

 

 

« D'une manière générale, les profils qui nous intéressent le plus sont ceux qui mêlent capacités techniques et artistiques. Nos productions se doivent d'être visuellement qualitatives, percutantes et originales... mais elles doivent être déployées dans un écosystème technique relativement complexe », confie Alain Puget, Managing Director de Biborg Nantes.

 

Or un fossé important s'est creusé entre l'offre et la demande de développeurs et le marché est particulièrement tendu. Ce type de profil ne manque pas de propositions. Après quelques mois de recherche, Biborg a choisi d'attirer l'attention en lançant le premier entretien de recrutement sur Discord, une plateforme connue et reconnue par une cible partageant les mêmes affinités.

 

 

Bienvenue dans « La Quête du développeur Back-End »

 

Familières des explorations technologiques, les équipes de Biborg ont décidé de développer et de lancer le premier entretien RH avec des développeurs Back-End sur la plateforme Discord. À mi-chemin entre un réseau social, une salle de chat et une plateforme de gaming, elle est en effet devenu un canal de conversation privilégié pour les communautés de joueurs.

 

« En lançant ce bot RH sur Discord, une plateforme très gaming et qui donne de bonnes perspectives d'innovations, nous cherchons à interagir avec les développeurs Back-End de façon innovante et en accord avec notre ADN », explique Bruno Luriot, CEO de Biborg.

 

Accessible en français et en anglais, le bot propose aux candidats « La Quête Du Dev BackEnd », une mission façon Space Fantasy avec pour finalité l’envoie de son CV à Biborg. Chaque développeur intéressé est invité à mener à bien la quête en répondant aux questions générées par le bot. Cette conversation très ludique prend la forme d'une aventure spatio-temporelle geek et loufoque qui fait voyager les utilisateurs aux quatre coins d'un univers fantastique. 

 

 

 

 

La conversation est ponctuée de clins d'oeil, images, ou vidéos qui présentent l'agence, ses équipes, ses projets et son ambiance au quotidien. Mais aussi de questions plus techniques sur le parcours du candidat et ses domaines d’expertise. Pour réaliser l’expérience, c’est par ici. Une fois connecté, il suffit de se rendre sur le « salon de recrutement DEVBOT » et commencer la conversation en tapant « !letsgo » dans le champs de discussion. À vous de jouer : l’avenir appartient à ceux qui ont une manette entre les mains…

 

 

 

 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR