AccueilTENDANCES75% DU BUDGET MARKETING D’ESTéE LAUDER EST CONSACRé AUX INFLUENCEURS

75% du budget marketing d’Estée Lauder est consacré aux influenceurs


Publié le 04/09/2019

Image actu

Le géant de la cosmétique investit lourdement les leaders d’opinion sur la Toile qui se révèlent « très productifs » pour ses 29 marques.

 

 

Certaines les disent dépassés pour ne pas dire ringardisés. Leur aura commencerait à pâlir. Les internautes seraient plus critiques et arrêteraient de suivre à la lettre leurs conseils prodigués sur la Toile. Les influenceurs seraient ainsi sur la pente descendante. Certaines grandes marques ne semblent toutefois pas faire le même constat. Bien au contraire. Lors de l’annonce de ses résultats trimestriels qui ont bondi de 9% pour atteindre le chiffre impressionnant de 3,59 milliards de dollars, le président d’Estée Lauder, Fabrizio Freda, a révélé que son groupe consacrait 75% de ses investissements en marketing aux influenceurs sur les médias digitaux. Oui, vous avez bien lu.

 

Les trois-quarts du budget promotionnel englouti par ce géant aux 29 marques qui possède dans son portefeuille plusieurs fleurons comme Bobbi Brown, Clinique, MAC, La Mer, Smashbox, Tom Ford et Estée Lauder est dédié aux leaders d’opinion . La multinationale travaille aujourd’hui aussi bien avec des influenceurs de renommée mondiale comme Kendall Jenner et ses 115 millions de followers sur Instagram ou Karlie Kloss et ses 5,86 millions de fidèles sur Twitter qu’avec des « micro-influenceurs » sur YouTube ou Instagram. Fabrizio Freda a révélé que les investissements dépensés auprès de ces leaders d’opinion s’avéraient « très productifs ». Et pour cause…

 

 

 Le marketing d’influenceur a le vent en poupe

 

Ces personnes ne se contentent pas, en effet, de montrer un produit et son packaging comme une publicité classique mais ils expliquent comment l’appliquer et filment ses résultats sur la peau ou le visage. Ils détaillent également les différentes utilisations que l’on peut faire avec une référence en particulier et peuvent même répondre en direct aux questions que se posent les internautes. L’amélioration des outils d’analyse permet également aux marques de mieux cibler les publics qu’elles souhaitent toucher et de trouver les leaders qui ont une réelle influence sur eux. Le marketing d’influenceur, qui consiste à promouvoir des produits et des services en s’associant à des individus qui ont une influence sur un grand groupe d’adeptes sur les médias sociaux, est d’ailleurs en plein boom.

 

 

 Des retours sur investissement impressionnants

 

Ce succès est logique quand on sait que le marketing d’influence génère 11 fois plus de retour sur investissement que les méthodes de marketing traditionnelles, selon une étude réalisée par TapInfluence et Nielson Catalina Solutions. Pour chaque euro dépensé en marketing d’influenceur, les entreprises en gagneraient ainsi en moyenne 7,65 . Qui dit mieux ? Le marketing d’influenceur s’est ainsi classé premier dans la liste des stratégies d’acquisition de clients en ligne les plus rapides dans une étude de Influencer Marketing Hub de 2017.

 

81 % des consommateurs achètent, il est vrai, régulièrement des articles après les avoir vus partagés sur les médias sociaux. Et selon une étude de Collective Bias, 60 % des acheteurs en magasin sont influencés par les médias sociaux et les blogs. 70 % des millennials prennent, quant à eux, des décisions d’achat fondées sur les recommandations de leurs pairs. Estée Lauder n’a, en conséquence, peut-être pas tort de consacrer 75% de ses investissements en marketing aux influenceurs sur les médias digitaux…


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR