AccueilRETAILRETAIL : AVEZ-VOUS LE MOJO ?

Retail : avez-vous le mojo ?


Publié le 28/01/2019

Image actu

Boring retail is dead ! Si le retail ennuyeux est mort, l’ère du neo retail est bel et bien là. Voici quelques exemples clés détectés en début d’année aux Etats-Unis.

 

 

A New York vient de se dérouler la grande messe du retail – le Retail’s Big Show de la NRF, soit le plus grand évènement retail au monde. La bonne nouvelle ? Le retail se porte bien, voire même très bien : les ventes continuent de croître de 4% depuis 2010. L’apocalypse annoncée du retail n’aura pas lieu. En 2018, pour une enseigne qui a fermé aux USA, deux nouvelles ont ouvertes leurs portes (Source: IHL Group, Company Reports). Le futur du retail n’est donc plus « quoi » mais « qui ». Qui va rester, qui va perdurer, qui va être assez agile pour se réinventer ? De nouveaux business modèles, de nouvelles diversifications et de nouveaux concepts réinventent les façons de consommer.

 

 

Target ou la réinvention d’un mastodonte

 

 

Kona Sol : une des nombreuses nouvelles marques de Target

 

 

Target est deuxième plus gros distributeur discount et le cinquième distributeur général aux États-Unis. Son CEO, Brian Cornell, ne cache pas que pour survivre à Amazon, Target a dû fortement investir. Oui, mais dans un nouveau modèle : celui de la diversification. En effet, pour rester attractif, Target a développé l’année dernière pas moins de 20 nouvelles marques en propre. Ce qui permet d’amener de la nouveauté en magasin, de coller voire de dépasser les besoins de ses consommateurs. Pour Target le magasin doit être une destination plaisir, et constitue un véritable avantage comparé aux pure players. Sa phrase clé : « Jouez vos propres règles, ne regardez pas vos concurrents mais soyez prêt à vous challenger, et à aller beaucoup plus loin que les attentes de vos consommateurs ».

 

Les indies brands ou la révolution du cool

Les marques indépendantes, souvent nées sur Internet, sont en train d’imposer un standard chez les entreprises : celui d’être cool. En effet, à produit égal, le consommateur choisit aujourd’hui la marque qui correspond le plus à son style de vie. Etre cool n’est plus réservé aux marques glamour, bien au contraire. A titre d’exemple, &Pizza a révolutionné son secteur d’activité, en insufflant un vent lifestyle et hype à ce produit populaire.

 

 

Les magasins de restauration rapide &pizza : du style, de l’urbain et des pizzas.

 

 

Dernières en date, les laveries Celsious à Brooklyn qui proposent en magasin conseils d’experts, bar à jus et terrasse pour se restaurer.

 

 

Les laveries Celsious sont accueillantes et disposent d’un bar au 1er étage

 

Certaines marques historiques agiles ont également saisi cette opportunité. Dans le secteur automobile, Lexus a ouvert un concept store dédié à la gastronomie et au lifestyle. Passer l’aspirateur n’a jamais été aussi fun depuis la création des magasins Dyson largement inspirés de ceux d’Apple. Kohler l’équipementier de salle de bains et cuisine vous propose de réinventer votre routine. Vous pouvez sur rendez-vous venir tester les salles de bain en magasin, devenu un véritable temple du bien-être.

 

 

Le nouveau restaurant Intersect de Lexus

 

 

En France, le concept 4 de Casino à Paris inclut désormais un espace de coworking au sein de son supermarché. Tous les secteurs d’activités sont concernés par cette promesse faite au consommateur ; celle d’aller bien plus loin que la vente d’un produit ou d’un service. Alors avez-vous le mojo auprès de vos clients ?

 

 

Be brave : la prochaine promesse des marques

 

Dans cette quête d’apporter plus, d’être plus proche de son client, les entreprises ont aussi compris que partager les mêmes valeurs est important. Et puisqu’un millennial sur deux a abandonné une marque cette dernière année à cause d’un manque d’éthique (source Canvas8), beaucoup d’entreprises s’intéressent donc désormais au « green » : Nespresso propose un programme de recyclage (passant ainsi de 30% à 90% de dosettes recyclées aux USA), les magasins Package Free se développent à Brooklyn, la marque tendance de vêtements Reformation affiche l’empreinte carbone de ses vêtements. Les marques s’impliquent aussi de plus en plus en politique, et affichent même leurs revendications sociales : The Phluid Project est un magasin de vêtements, le premier magasin « 100% gender free » permettant à chacun de s’exprimer librement, Bulletin est un magasin dédié uniquement au féminisme à Brooklyn.

 

 

Réunion client au sein du magasin gender free The Phluid Project

 


L’Occitane lance une campagne « #nofilterneeded » et affiche ce slogan en vitrine sur la Vème avenue « I don’t need a filter to express my religious beliefs ». A Brooklyn The North Face Project imprime son slogan sur un mur immense comme une déclaration faite à son client. Un engagement gravé (presque) dans le marbre.

 

 

 

 

Réinventer son business modèle, sa communication, ses aspirations et s’impliquer dans la vie de son client, de façon de plus en plus locale, green, connectée et engagée ; tel est le nouveau défi du retail en 2019.

 

Allez plus loin ! Commandez notre restitution Revolution Retail : 2h dans votre entreprise pour vous transmettre le meilleur des tendances retail détectées à New York.

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR