AccueilRéPUTATIONJOURNALISTES ET RP : LE DIVORCE DANS 10 ANS?

Journalistes et RP : le divorce dans 10 ans?


Publié le 02/09/2018

Image actu

Ca y est, plus que dix ans, et les attachées de presse auront disparu… pour un journaliste sur cinq. C’est du moins ce qu’annonce l’étude de l’agence en gestion de réputation, Gootenberg.

 


Comment ça ? Les relations presse n’en ont plus que pour dix ans ? Mais alors c’est une très mauvaise nouvelle pour le couple Journaliste RP inséparable depuis que le journalisme existe. L’ancêtre et fondateur de cette profession Ivy Lee doit se retourner dans sa tombe. Lui qui en 1914 était parvenu grâce à son talent de « lobbyiste » à transformer John D Rockefeller, créateur de l’empire Standard Oil, en bienfaiteur alors qu’il trainait une image lamentable d’exploiteur lors d’une grève dure en 1914… Lui qui avait fait publier le montant des impôts de ce dernier pour calmer les esprits bouillonnants des grévistes… Tout ça pour… ça ?

 

 

Ivy Lee doit se retourner dans sa tombe

 

L’étude de Gootemberg qui interroge 250 journalistes français tous médias confondus (dont Le Figaro, La Dépêche, Radio France, L’Usine Nouvelle)… démontre que les journalistes se sentent importunés par la pression que les attachés de presse et consors exercent sur leur travail… Bien sûr, ils détestent cette forme de harcèlement organisé par les RP. Sont souvent agacés par l’insistance avec laquelle ces derniers les poursuivent de leurs relances au téléphone ou par mail. Cependant 80% d’entre eux estiment qu’ils font bien leur travail et n’on pas envie de lâcher ces bonnes vieilles méthodes qui les agacent et leur est bien utile à la fois… 77% d’entre eux attribuent à leurs partenaires RP une très bonne connaissance des dossiers qu’ils leur soumettent. Toutefois, l’insistance avec laquelle certains attachés de presse les joignent pour leur « vendre » leurs sujets indispose 42% des répondants.

 

 

Des RP  impactées par l’IA d’ici 3 ans

 

Concernant leur avenir et la transformation de ce métier, seuls 20% d’entre eux estiment que le métier des RP sera impacté par l’IA d’ici 3 ans. 29% pensent qu’il le sera d’ici 5 ans, 38% décrètent que ses effets se feront ressentir sur ce métier sous 5 à 10 ans… Une hypothèse que François Ramaget président de Gootenberg rejette malgré la nature de cette profession reposant sur le ciblage: « aucune solution logicielle ne pourra remplacer le travail des attaché(e)s de presse. C’est sans doute que la culture de l’actualité et le sens relationnel des consultants RP sont des qualités difficilement reproductibles par les machines. » Reste que pour 19% des interrogés, soit un journaliste sur 5, la disparition des attachés de presse sera effective d’ici à 10 ans. Fantasme ? Réalité ?

 

 

Plus d'infos dans la revue INfluencia à paraître en octobre

 

Vous en saurez plus dans la prochaine revue Influencia à paraître courant octobre. L’expert en innovation digitale et média, Benoît Raphaël, qui a lancé Flint, une expérience collaborative entre humains et intelligence artificielle vous révélera sa version sur l’avenir des relations tumultueuses que le journalisme entretient avec les intelligents artificiels…

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR