AccueilLE RAPPORT INFLUENCIA / DAGOBERTLES MARQUES CENTENAIRES OU L’âGE DE LA SéRéNITé

Les marques centenaires ou l’âge de la sérénité


Publié le 06/12/2015

Image actu

 

Parfois des marques nous semblent avoir toujours existé. À tel point que l’on s’imagine mal les voir disparaître...

 

Certaines marques très anciennes cachent de jeunes éternels. Des anciens qui donnent l’impression d’être restés bloqués dans leurs 20 ans. Des vieillards, plus curieux et dans l’air du temps que certains jeunots de 18 ans, vieux avant leur âge. Des vieillards plus dynamiques et enthousiastes que certains trentenaires surbookés, plus amusés et vivants que ces quinquagénaires désabusés. Des vieillards qui étonnent par leur longévité et semblent ne jamais devoir mourir, probablement destinés à « nous enterrer tous ».

 

Ces marques donnent l’impression d’avoir toujours été les mêmes, de ne jamais avoir changé. Pourtant, c’est souvent l’extrême opposé : ultra adaptables, en remise en cause permanente, elles sont des championnes de la réinvention continue, de l’auto-régénération… À l’image d’un Karl Lagerfeld, plus actif sur Instagram que beaucoup d’entre nous, capable de décrypter les tendances sociétales comme personne et de s’y adapter, sans pour autant changer sa raison d’être ou sa manière de faire. À plus de 80 ans.

 

 

Le changement vécu comme une opportunité

 

Si certaines marques donnent cette impression de continuité, c’est parce qu’elles savent évoluer en permanence sans jamais se travestir. Aux crises de rupture elles préfèrent le changement et l’adaptation au quotidien. Personnalités fortes, elles savent qui elles sont, où elles veulent aller et ce qu’elles sont prêtes à faire pour y arriver. Leurs convictions puissantes sont leurs moteurs et leur ligne directrice.

 

Leur force de caractère leur donne la confiance nécessaire pour être curieuses, ouvertes et modernes, capables de se remettre en question et de s’adapter en souplesse aux évolutions de la société sans se sentir attaquées ou dépossédées. Des marques suffisamment humbles pour se remettre en question suffisamment souvent pour assurer leur longévité. Des marques qui voient le changement comme une opportunité et non une contrainte.

 

 

Derrière la tranquillité, un mouvement permanent

 

Tout le monde (même les fans de Pepsi) sait reconnaître une bouteille de Coca Cola, ou son logo. Que l’on en soit partisan ou détracteur, il nous semble difficile d’imaginer un monde sans cette marque. Indétrônable, iconique, mais pas inchangée ! Car si Coca Cola est la marque de l’optimisme et du partage par essence, elle réinvente en permanence sa manière de le faire et de le dire, pour coller à la culture de la société dans laquelle elle vit. Du « Open Happyness » au « Reasons to believe » : autant de facettes d’une même croyance, qui s’adapte à chaque fois au nouveau paradigme culturel, apportant plus d’utilité, de lien et de plaisir qu’à d’autres époques, où ces leviers étaient moins attendus.

 

Une fois encore, la capacité de ces marques tient dans la construction préalable d’une personnalité riche. Richesse construite au fil du temps et de leurs rencontres, mais richesse également originelle dans laquelle elles ont su puiser pour trouver les pistes d’évolution constantes sans jamais se trahir. Et même si elles donnent l’impression de la tranquillité de ceux qui n’ont plus rien à prouver, cela bouillonne généralement sous la façade.

 

 

 

Découvrez l'intégralité du rapport INfluencia / Dagobert sur " Les Marques qui comptent "

 


Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR