AccueilA NE PAS MANQUERDEAUVILLE GREEN AWARDS : LE FESTIVAL DE VIDéOS éCO-INNOVANTES

Deauville Green Awards : le festival de vidéos éco-innovantes


Publié le 23/04/2017

Image actu

Marier communication audiovisuelle, développement durable et RSE dans un seul et même festival, c’est le pari audacieux du Deauville Green Awards, dont INfluencia est partenaire, pour créer des synergies facteurs d’éco-innovations.

 

Créé en 2012 par l’association Un écran pour la planète, le Deauville Green Awards est un festival international consacré aux programmes audiovisuels pour le développement durable et la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Sa 6ème édition du 27 au 28 Juin, accueillera un jury international composé de professionnels de l’environnement et de l’audiovisuel. Le tout pour juger 350 films réalisés dans le monde entier, répartis sur 3 compétitions (spot, info, docu) et 14 catégories thématiques autour de l’écoresponsabilité.

 

Les organisateurs ont décidé -pour la première fois- d’imposer un thème. Capable de rythmer l’évènement et d’apporter un autre éclairage sur l’actualité, c’est l’innovation qui a été retenue. Un concept cher à INfluencia qui nous a conduit à interviewer Jonathan Peynet, responsable de la coordination du festival. Ce dernier nous explique que l’innovation est un choix naturel puisque les acteurs du festival ont « matière à s’exprimer là-dessus. De la french tech aux start-ups du monde entier, le secteur se passionne pour l’innovation. On peut donc rassembler et fédérer l’intégralité des acteurs autour de ce sujet ».

 

 

Une synergie entre audiovisuel et environnement

 

L’une des volontés principales des organisateurs, est « de croiser les acteurs qui viendront prendre la parole, qu’ils soient des puristes de l’audiovisuel ou des passionnés de développement durable ». Le festival accueillera en effet des centaines de professionnels et acteurs clés pour organiser des rencontres, mais aussi des tables rondes ainsi que des workshops organisés par les partenaires pour rendre les animations plus ludiques et interactives.

 

L’objectif selon Jonathan Peynet : « mettre l’un au service de l’autre et vice versa pour créer des perspectives de travail, des synergies entre deux milieux qui parfois se méconnaissent ». Le Deauville Green Awards est donc un espace de networking efficace qui rassemble la crème de la crème de l’audiovisuel et du développement durable pour en faire un foyer de convection.

 

 

Une passerelle entre professionnels et profanes

 

L’autre objectif du festival, c’est d’attirer un public « tout à la fois professionnel et profane afin de créer des conditions de dialogue. En créant des espaces d’interaction, les acteurs ont l’opportunité de sensibiliser le grand public aux problématiques environnementales et à la nécessité de les déployer sur les supports audiovisuels ».

 

Sensibiliser le plus grand nombre à l’environnement et la RSE grâce à l’innovation et la création de nouveaux formats d’écriture audiovisuels, c’est le pari du Deauville Green Awards. Parce que l’image, symbole emblématique de l’émotion devenue reine, est l’un des meilleurs vecteurs de communication de notre modernité.

 

 

Marier communication audiovisuelle, développement durable et RSE dans un seul et même festival, c’est le pari audacieux du Deauville Green Awards pour créer des synergies facteurs d’éco-innovations.

 

Créé en 2012 par l’association « Un écran pour la planète », le Deauville Green Awards est un festival international consacré aux programmes audiovisuels pour le développement durable et la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Pour sa 6ème édition qui prendra vie le 27 et 28 Juin, l’évènement accueillera un jury international composé de professionnels de l’environnement et de l’audiovisuel. Le tout pour juger 350 films réalisés dans le monde entier, répartis sur 3 compétitions (spot, info, docu) et 14 catégories thématiques autour de l’écoresponsabilité.

Les organisateurs ont décidé -pour la première fois- d’imposer un thème. Capable de rythmer l’évènement et d’apporter un autre éclairage sur l’actualité, c’est l’innovation qui a été retenue. Un concept cher à INfluencia qui nous a conduit à interviewer Jonathan Peynet, responsable de la coordination du festival. Ce dernier nous explique que l’innovation est un choix naturel puisque les acteurs du festival ont « matière à s’exprimer là-dessus. De la french tech aux start-ups du monde entier, le secteur se passionne pour l’innovation. On peut donc rassembler et fédérer l’intégralité des acteurs autour de ce sujet »

 

Une synergie entre audiovisuel et environnement

L’une des volontés principales des organisateurs, c’est « de croiser les acteurs qui viendront prendre la parole, qu’ils soient des puristes de l’audiovisuel ou des passionnés de développement durable ». Le festival accueillera en effet des centaines de professionnels et acteurs clés pour organiser des rencontres, mais aussi des tables rondes ainsi que des workshops organisés par les partenaires pour rendre les animations plus ludiques et interactives.

L’objectif selon Jonathan Peynet : « mettre l’un au service de l’autre et vice versa pour créer des perspectives de travail, des synergies entre deux milieux qui parfois se méconnaissent ». Le Deauville Green Awards est donc un espace de networking efficace qui rassemble la crème de la crème de l’audiovisuel et du développement durable pour en faire un foyer de convection.

 

Une passerelle entre professionnels et profanes

L’autre objectif du festival, c’est d’attirer un public « tout à la fois professionnel et profane afin de créer des conditions de dialogue. En créant des espaces d’interaction, les acteurs ont l’opportunité de sensibiliser le grand public aux problématiques environnementales et à la nécessité de les déployer sur les supports audiovisuels ».

Sensibiliser le plus grand nombre à l’environnement et la RSE grâce à l’innovation et la création de nouveaux formats d’écriture audiovisuels, c’est le pari du Deauville Green Awards. Parce que l’image, symbole emblématique de l’émotion devenue reine, est l’un des meilleurs vecteurs de communication de notre modernité.

Marier communication audiovisuelle, développement durable et RSE dans un seul et même festival, c’est le pari audacieux du Deauville Green Awards pour créer des synergies facteurs d’éco-innovations.

 

Créé en 2012 par l’association « Un écran pour la planète », le Deauville Green Awards est un festival international consacré aux programmes audiovisuels pour le développement durable et la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Pour sa 6ème édition qui prendra vie le 27 et 28 Juin, l’évènement accueillera un jury international composé de professionnels de l’environnement et de l’audiovisuel. Le tout pour juger 350 films réalisés dans le monde entier, répartis sur 3 compétitions (spot, info, docu) et 14 catégories thématiques autour de l’écoresponsabilité.

Les organisateurs ont décidé -pour la première fois- d’imposer un thème. Capable de rythmer l’évènement et d’apporter un autre éclairage sur l’actualité, c’est l’innovation qui a été retenue. Un concept cher à INfluencia qui nous a conduit à interviewer Jonathan Peynet, responsable de la coordination du festival. Ce dernier nous explique que l’innovation est un choix naturel puisque les acteurs du festival ont « matière à s’exprimer là-dessus. De la french tech aux start-ups du monde entier, le secteur se passionne pour l’innovation. On peut donc rassembler et fédérer l’intégralité des acteurs autour de ce sujet »

 

Une synergie entre audiovisuel et environnement

L’une des volontés principales des organisateurs, c’est « de croiser les acteurs qui viendront prendre la parole, qu’ils soient des puristes de l’audiovisuel ou des passionnés de développement durable ». Le festival accueillera en effet des centaines de professionnels et acteurs clés pour organiser des rencontres, mais aussi des tables rondes ainsi que des workshops organisés par les partenaires pour rendre les animations plus ludiques et interactives.

L’objectif selon Jonathan Peynet : « mettre l’un au service de l’autre et vice versa pour créer des perspectives de travail, des synergies entre deux milieux qui parfois se méconnaissent ». Le Deauville Green Awards est donc un espace de networking efficace qui rassemble la crème de la crème de l’audiovisuel et du développement durable pour en faire un foyer de convection.

 

Une passerelle entre professionnels et profanes

L’autre objectif du festival, c’est d’attirer un public « tout à la fois professionnel et profane afin de créer des conditions de dialogue. En créant des espaces d’interaction, les acteurs ont l’opportunité de sensibiliser le grand public aux problématiques environnementales et à la nécessité de les déployer sur les supports audiovisuels ».

Sensibiliser le plus grand nombre à l’environnement et la RSE grâce à l’innovation et la création de nouveaux formats d’écriture audiovisuels, c’est le pari du Deauville Green Awards. Parce que l’image, symbole emblématique de l’émotion devenue reine, est l’un des meilleurs vecteurs de communication de notre modernité.

 

Marier communication audiovisuelle, développement durable et RSE dans un seul et même festival, c’est le pari audacieux du Deauville Green Awards pour créer des synergies facteurs d’éco-innovations.

 

Créé en 2012 par l’association « Un écran pour la planète », le Deauville Green Awards est un festival international consacré aux programmes audiovisuels pour le développement durable et la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Pour sa 6ème édition qui prendra vie le 27 et 28 Juin, l’évènement accueillera un jury international composé de professionnels de l’environnement et de l’audiovisuel. Le tout pour juger 350 films réalisés dans le monde entier, répartis sur 3 compétitions (spot, info, docu) et 14 catégories thématiques autour de l’écoresponsabilité.

Les organisateurs ont décidé -pour la première fois- d’imposer un thème. Capable de rythmer l’évènement et d’apporter un autre éclairage sur l’actualité, c’est l’innovation qui a été retenue. Un concept cher à INfluencia qui nous a conduit à interviewer Jonathan Peynet, responsable de la coordination du festival. Ce dernier nous explique que l’innovation est un choix naturel puisque les acteurs du festival ont « matière à s’exprimer là-dessus. De la french tech aux start-ups du monde entier, le secteur se passionne pour l’innovation. On peut donc rassembler et fédérer l’intégralité des acteurs autour de ce sujet »

 

Une synergie entre audiovisuel et environnement

L’une des volontés principales des organisateurs, c’est « de croiser les acteurs qui viendront prendre la parole, qu’ils soient des puristes de l’audiovisuel ou des passionnés de développement durable ». Le festival accueillera en effet des centaines de professionnels et acteurs clés pour organiser des rencontres, mais aussi des tables rondes ainsi que des workshops organisés par les partenaires pour rendre les animations plus ludiques et interactives.

L’objectif selon Jonathan Peynet : « mettre l’un au service de l’autre et vice versa pour créer des perspectives de travail, des synergies entre deux milieux qui parfois se méconnaissent ». Le Deauville Green Awards est donc un espace de networking efficace qui rassemble la crème de la crème de l’audiovisuel et du développement durable pour en faire un foyer de convection.

 

Une passerelle entre professionnels et profanes

L’autre objectif du festival, c’est d’attirer un public « tout à la fois professionnel et profane afin de créer des conditions de dialogue. En créant des espaces d’interaction, les acteurs ont l’opportunité de sensibiliser le grand public aux problématiques environnementales et à la nécessité de les déployer sur les supports audiovisuels ».

Sensibiliser le plus grand nombre à l’environnement et la RSE grâce à l’innovation et la création de nouveaux formats d’écriture audiovisuels, c’est le pari du Deauville Green Awards. Parce que l’image, symbole emblématique de l’émotion devenue reine, est l’un des meilleurs vecteurs de communication de notre modernité.

 





Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR