AccueilA NE PAS MANQUERL'ÂGE DE RAISON ? 14 ANS POUR LE PREMIER SMARTPHONE !

L'Âge de raison ? 14 ans pour le premier smartphone !


Publié le 15/09/2019

Image actu

Dans le nouveau film lancé hier en TV dans sa version de 2 minutes, Orange et Publicis Conseil en la personne de Marco Venturelli président en charge de la création depuis février dernier, suggèrent subtilement aux adultes, de réfléchir à la responsabilité que représente le fait d’offrir et de posséder le premier smartphone. Émotion et identification au programme.

 

« Il y a tellement de choses que j’ai envie de te dire, tu es encore si petite. N’oublie pas de profiter de tout ce qui se passe autour de toi. Fais attention mais n’aie pas peur. Ne laisse jamais personne te dicter à qui tu dois ressembler, ou ce que tu dois penser. Je sais, moi non plus je ne suis pas parfait, mais j’essaye de m’améliorer, de te parler. Alors s’il te plait promets-moi de te souvenir combien le monde est beau surtout maintenant que tu as ça entre tes mains… » Ces mots simples sont ceux d’une voix off. Celle d’un père qui voudrait protéger au mieux sa petite fille de ce qui l’entoure, tout en l’encourageant à vivre pleinement sa vie ». Dans le même temps défilent les images du temps qui passe sans retour possible. La responsabilité, l’amour, le désir de bien faire… Des saynètes qui nous rappellent avec délicatesse et pudeur l’irréversibilité de nos vies, de nos choix.

 

 

Orange et la sensibilisation

 

Ce court métrage, un 60 secondes magnifiquement filmé par Katia Lewkowicz, (production Grand Bazar, post-production Prodigious et Mikros) marque pour Orange, le début d’une nouvelle communication, sans pour autant entrer en rupture avec le passé. En effet, il s’agit bien là d’un message de sensibilisation qui met en lumière les éventuels risques liés à l’utilisation du numérique, mais aussi, les différents outils disponibles pour s’en prémunir.

 

 

Premier smartphone aujourd’hui=premier scooter hier

 

Marco Venturelli, ancien de Publicis Italie, l’a écrit du haut de son expérience de père. « Chacun d’entre nous est confronté à des pensées contradictoires, lorsqu’il s’apprête à offrir un smartphone à un enfant aujourd’hui », explique-t-il, « Il nous a semblé primordial de transcrire dans ce film, les réflexions de tout parent à la fois happé par la modernité et le désir de protéger les siens des possibles dangers qui le guettent. Il y a 20, 30 ans, c’était l’achat du premier scooter qui confrontait les parents à ce dilemme, aujourd’hui, c’est le smartphone qui en est le symbole », poursuit le président de Publicis Conseil.

 

 

L’âge de raison pour un premier smartphone ?

 

Et de fait, chacun s’interrogera, en visionnant ce film, sur l’âge que peut bien avoir cette petite fille qui reçoit en cadeau son smartphone à la fin du spot… « c’est à dix ans que les enfants le réclament, c’est malheureusement trop tôt. Après avoir beaucoup discuté avec l’équipe d’Orange, nous avons décidé d’ « un âge de raison de 14 ans ». Autant dire que l’engagement d’Orange auprès de ses clients, n’est pas une figure de style, mais bien une conviction. « Nous avons tous de grands pouvoirs.
Nous avons tous de grandes responsabilités », nous dit la signature.

 

 

« Sometimes things have to switch off, for people to switch on »

 

Souvenez-vous, par le passé, Orange nous engageait, dans le spot Black Out (2011), à être ensemble, sans artifice. « Sometimes things have to switch off, for people to switch on ». Un très beau film également, qui se référait à la panne géante d’électricité qui avait eu lieu dans l’est des États-Unis et au Canada en août 2003. Révélant ce moment magique où les individus se retrouvent et partagent le meilleur…Hier soir, une version longue événemetielle de deux minutes était diffusée en France sur TF1 vers 21 heures. Le film sera également diffusé en version de 45 et 30 secondes. L’opérateur qui s’est toujours défini comme une entreprise responsable diffuse le format de 60 secondes dans le cadre d’un dispositif global TV, cinéma, digital, presse et affichage déployé dans les 27 pays où l’entreprise est présente.

 

 

Ce n’est pas qu’une belle com !

 

En effet, des produits et services concrets proposent aux clients des informations et des outils pour utiliser la technologie de manière sécurisée et responsable dans chaque pays tels que Ma Livebox avec son application de contrôle de la durée de connexion de chaque appareil au réseau Wi-Fi du foyer, et un bouton « Pause internet » qui permet de couper temporairement la connexion Wi-Fi pour offrir aux familles des moments de partage « hors ligne ».

 

Ne pas déranger

 

L’application Orange Téléphone inclut une fonctionnalité « Ne pas déranger ». Son activation est recommandée aux clients lorsqu’ils sont sur la route. Elle a été lancée en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient avec une campagne de publicité sur la sécurité routière. Un kit premiers pas est offert en Pologne aux enfants qui reçoivent leur premier téléphone, avec un forfait adapté avec un contrôle parental. Orange Espagne propose un forfait adapté aux jeunes incluant une application « Kids Ready » qui permet aux parents de surveiller l’usage du smartphone de leurs enfants,.Bienvivreledigital.orange.fr : en France Orange met à disposition un « espace des parents » dédié aux pratiques numériques qui inclut également une rubrique sur la confidentialité des données.

 

 

Combattre le cyber harcèlement

 

En Espagne toujours, Orange en partenariat avec ComunicA+ couvre divers sujets à travers des vidéos de sensibilisation et des contenus pédagogiques et aborde des problèmes tels que le cyber harcèlement et l’usage des écrans sur usolovedelatecnologia.com.

 

 

Alors si vous aussi êtes sensible à l’avenir de vos enfants, de vos jeunes frères et sœurs, laissez-vous embarquer sans retenue par ce film ultra-sensible.

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR