AccueilMEDIAQUI A DIT QUE VICE N'éTAIT PAS VERTUEUX ?

Qui a dit que Vice n'était pas vertueux ?


Publié le 30/05/2017

Image actu

Alors que la crise des réfugiés et l’indifférence des acteurs publics européens sont à leur zénith, les antennes européennes de Vice s’allient à l’ONU en ouvrant leurs colonnes aux jeunes qui ont fui les conflits. Avec un projet éditorial et un positionnement de marque en contre champ du traitement médiatique classique.

 

En coopération avec l’Organisation des Nations Unies et sa campagne internationale, #AvecLesRéfugiés, Vice sensibilise à son échelle l’opinion publique sur l’humanité et le courage de ceux qui s’exilent pour survivre. Le projet, « Nos Nouveaux Voisins », propose en effet une vision rare et intime de la vie des jeunes réfugiés prêts à prendre un nouveau départ en Europe.

 

Le média canadien a travaillé sur une série d'articles faite de témoignages originaux et de portraits intimes de la vie quotidienne de jeunes réfugiés. Créant un fort contraste avec le traitement journalistique globalisant qui anonymise ces derniers, les histoires brossées, déjà au nombre de 12, explorent la complexité d’une jeunesse mutilée à l’identité morcelée, photographies et illustrations à l’appui. L’occasion d’aborder un vaste éventail de sujets, de la difficulté de trouver des vêtements pas chers à la souffrance d’abandonner derrière soi ceux qu’on aime en passant par l’intégration via une équipe de football. Des portraits intimistes qui rappellent l’évidence : les réfugiés sont comme nous.

 

 

Une caisse de résonance autant pour l'émetteur que les récepteurs

 

« Le repli des pays européens, l’hostilité naissante vis-à-vis des étrangers et leur traitement médiatique nébuleux a fait naître « Nos Nouveaux Voisins », souligne Elektra Kotsoni, directrice éditoriale de Vice EMEA. Une initiative éditoriale paneuropéenne où les 11 rédactions du média social, dont la France, le Royaume-Uni et l’Espagne, vont produire des sujets originaux propres à leur langue et leur identité culturelle. Un contenu unique pour une audience propre à chaque pays, histoire de sensibiliser avec pertinence avec les populations de l’Europe. D'autant mieux que le format court et sans filtre répond aux usages et aux aspirations de son audience.

 

Un moyen également efficace pour sortir Vice de son image d’Epinal de média rock’n’roll et punk qui ne saurait traiter de sujets graves. Car pour ce dernier, se positionner comme un acteur de l’information sérieux et crédible ne date pas d’aujourd’hui. En 2013 déjà, la création de Vice News, un site internet et une chaîne d’information mondiale traitant de sujets d’actualité, avait permis au média de légitimer sa présence dans le secteur concurrentiel de l’information. Un pari encore un peu plus rempli avec « Nos Nouveaux Voisins ».

 

 



Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR