AccueilMARKETING D'INFLUENCESI L'INFLUENCEUR INSPIRE CONFIANCE, C'EST PARCE QU'IL A L'AIR AUTHENTIQUE

Si l'influenceur inspire confiance, c'est parce qu'il a l'air authentique


Publié le 10/01/2018

Image actu

Comme le millennial sur-cajolé, l'influenceur s'accapare une bonne part du temps de cerveau disponible des marketeurs. Quel est son impact ? Comment engager avec lui, sur quels canaux, avec quels critères ? Une étude d'Olapic apporte des éléments de réponse.

 

" Le marketing d'influence consiste à s'appuyer sur le talent d'influenceurs, c'est à dire d'utilisateurs d'un réseau social qui ont réussi à fédérer une communauté importante de followers, pour communiquer auprès de ses cibles. Ces influenceurs ont un réel pouvoir de prescription auprès de leur communauté. Les marques ont bien compris leur potentiel et y investissent de plus en plus ".  L'analyse signée Guillaume Doki-Thonon, fondateur et CEO de Reech, arbore la banalité que lui confère sa tâche : définir le marketing de l'influence. Selon MediaKix 2017, 82 % des internautes déclarent en effet suivre les conseils d’un influenceur de confiance. Bloggeurs et Instagrameurs pour l’image, YouTubeurs pour l’aspect viral et la capacité à fédérer une large communauté, ou encore Snapchateurs pour la visibilité médiatique, les influenceurs sont aujourd’hui devenus les porte-paroles incontournables des marques. Dans son nouveau rapport sur l'impact des influenceurs sociaux sur la notoriété des marques et les intentions d’achats, Olapic confirme l'influence de l'influence.

 

Près d’un tiers des consommateurs ont acheté un produit ou service suite à une publication d’un influenceur social : voilà le constat le plus marquant des résultats de " Psychology of following ". L'étude -conduite auprès de 4000 utilisateurs actifs sur les réseaux sociaux dans quatre pays dont la France- détaille la manière dont les consommateurs définissent les influenceurs, pourquoi ils les suivent et comment ils réagissent à leurs recommandations. Pour 53% des sondés, un influenceur possède forcément plus de 10000 followers et pour 42% il est engagé par des marques pour promouvoir leurs produits et services. L'influenceur est-il une célébrité ? Non pour 79%, alors même que le marketing d'influence évolue vers la prise en compte de l'avis diffus mais retentissant de millions Monsieur Tout-Le-Monde qui peuplent la Toile.

 

 

L'influenceur instigue l'achat d'un internaute sur trois

 

Pourtant, quand il s'agit de juger le comportement des influenceurs par rapport aux autres utilisateurs des réseaux sociaux, 39% estiment que leurs publications sont de meilleure qualité et 42% qu'ils partagent plus d’informations. Dans la même veine, ils sont 43% à affirmer que l’authenticité est la raison principale pour faire confiance à un influenceur. " Ce résultat n'est pas surprenant. Les consommateurs sont très perspicaces quand il en vient à la manière dont ils sont ciblés par le marketing -que cela soit de manière directe et indirecte par la marque ", commente Paul Sabria, co-fondateur d’Olapic. Concernant le besoin de transparence, 39% jugent importante l'exposition du produit mis en avant par l'influenceur.

 

Quid des contenus et des plateformes ? D’après l’étude, les images et les vidéos sont les types de contenus créés par les influenceurs préférés des audiences, tandis que Facebook, Instagram et YouTube sont les plateformes favorites pour les suivre. Enfin, 44% des internautes interrogés disent avoir envisagé l’achat d’un produit ou service basé sur la publication d’un influenceur social. Soit presque un sur deux. C'est énorme. Autre résultats qui parlent d'eux-mêmes : 31% des sondés assurent avoir déjà acheté un produit ou service après l’avoir vu dans la publication d’un influenceur, 24% disent avoir recommandé un produit ou service basé sur la publication d’un influenceur. Et pour peser dans le choix de leurs suiveurs, les influenceurs n'ont pas forcément d'une forte présence de la marque. " Le contenu créé par les influenceurs a plus d’impact et de résonance quand ceux-ci y appliquent leurs propres expertise, style, et créativité ", constate Paul Sabria.

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR