AccueilLUXEL'URGENCE CLIMATIQUE PLUS " HOT " QUE LA FAST FASHION?

L'urgence climatique plus " hot " que la Fast Fashion?

Luxe avec Luxe

Publié le 29/09/2019

Image actu

Le secteur de la mode ne peut plus fermer les yeux face à l’urgence climatique.

 

 

« Comment osez-vous ? ». Greta Thunberg, 16 ans, aura volé la vedette à n’importe quel clone du clan Kardashian lors de cette Paris Fashion Week. Du haut de ses 16 ans, la porte-parole des Greenagers a fait le buzz avec son coup d’éclat lors de son discours à l’ONU, défiant les chefs d’état et leurs inactions face aux enjeux écologiques. Le secteur de la mode, deuxième industrie la plus polluante au monde (2ème émetteur de gaz à effet de serre (8%), ne peut plus fermer les yeux face à l’urgence climatique et doit aujourd’hui se concentrer sur les enjeux de cette révolution verte.

 

Green is the new black ? On connaissait la formule, maintenant il nous faut des actes ! Le Fashion Pact présenté par François-Henri Pinault au G7 de Biarritz, c’est aujourd’hui 147 marques de mode qui s’engagent pour l’environnement. Le groupe LVMH quant à lui à organisé sa conférence le 25 septembre dernier pour présenter son programme LIFE 2020 (LVMH Initiatives For the Environment). Marée noire apocalyptique chez Marine Serre, forêt éphémère mais durable chez Dior, à chacun sa vision du futur pour les collections SS 2020 présentées à la Paris Fashion Week cette semaine…. 

 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR