AccueilINNOVATIONSCETTE « APP » PERMET AUX MALENTENDANTS DE TéLéPHONER

Cette « app » permet aux malentendants de téléphoner


Publié le 18/09/2018

Image actu

A partir du 8 octobre 2018, les opérateurs de télécoms, les grandes entreprises et les administrations auront l'obligation de rendre leurs services téléphoniques accessibles aux sourds et aux malentendants. Une aubaine pour RogerVoice…

 

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. Olivier Jeannel peut confirmer la célèbre morale de Jean de La Fontaine. Cadre pendant huit ans chez Orange, cet entrepreneur était incapable d’utiliser un téléphone depuis qu’il était devenu sourd à l’âge de deux ans. Le lancement de l'application de commande vocale d'Apple Siri lui donne toutefois une idée : créer une application afin de permettre aux 70 millions de sourds et aux malentendants dans le monde de téléphoner.

 

Cet ancien étudiant de Sciences Po et de l’Université de Berkeley en Californie lance tout d’abord une campagne de financement collaboratif sur Kickstarter afin de récolter 35000 euros qui lui serviront à financer ses premiers travaux. Epaulé par plusieurs indépendants et un designer, il met en ligne en 2015 la première version de RogerVoice. Cette « app » retranscrit par écrit les paroles prononcées par l’interlocuteur d’un malentendant qui peut lui répondre, à son tour, de vive-voix ou par écrit. Aujourd’hui, 4200 particuliers utilisent cette application qui fonctionne dans quatre-vingts langues. Gratuit entre utilisateurs, ce service permet également d'appeler n'importe quel numéro et de recevoir des appels grâce à des abonnements mensuels dont les tarifs varient de 5,99 à 29,99 euros. RogerVoice a aussi signé des contrats « BtoB » avec cinq grosses sociétés et notamment Mondial Assistance, SNCF, Aéroports de Paris et le distributeur de gaz GRDF. Mais le meilleur est encore à venir pour cette jeune entreprise parisienne.

 

 

Ses effectifs ont triplé en un an

 

A partir du 8 octobre 2018, les opérateurs de télécoms, les grandes entreprises et les administrations auront en effet l'obligation de rendre leurs services téléphoniques accessibles aux sourds et aux malentendants. Le 16 juillet dernier, les opérateurs de la Fédération Française des Télécoms (Bouygues Telecom, Euro-Information Télécom, Orange et SFR) ont sélectionné RogerVoice pour assurer l’accessibilité de leurs services de téléphonie aux personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles et aphasiques.

 

Ce contrat représente une énorme opportunité pour la start-up francilienne. En un an, son personnel est déjà passé de cinq à quinze collaborateurs et une quinzaine de nouvelles embauches devrait être bouclée dans les six prochains mois. « Notre ambition est de déployer notre service auprès des centres d'appels, et notamment des entreprises, collectivités, et services publics concernés par la loi », souligne Olivier Jeannel « Nous devons dès aujourd’hui accélérer notre développement ce qui nécessite des fonds ». L’entrepreneur est récemment parvenu à lever 660000 euros afin de porter ses fonds propres à 1,2 million d'euros. Parmi les investisseurs qui lui ont fait confiance figurent France Active, des membres de Business Angels des Grandes Ecoles et de Femmes Business Angels ainsi que le fonds Aviva Impact Investing France. Si les particuliers utilisent son application sur abonnement, les entreprises et les collectivités peuvent signer un contrat qui est facturé en fonction du volume d'appels traités par RogerVoice. Pour Olivier Jeannel, l’aventure ne fait que commencer…

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR