AccueilETUDESLES FRANçAIS ? DES RâLEURS ET DES RADINS !

Les Français ? Des râleurs et des radins !


Publié le 25/03/2019

Image actu

Les Français sont ceux qui font le moins confiance à leur fournisseur d’accès à internet mais ils sont aussi les plus nombreux à refuser de dépenser plus pour protéger leurs données.

 

 

Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. Les Français sont, hélas, souvent comme ça. Râleurs, ils s’inquiètent et se plaignent de tout mais ne font… rien pour changer la situation qui les inquiète et les préoccupe. A peine 38% de nos compatriotes affirment faire confiance à leur fournisseur d’accès à internet, selon une récente étude du spécialiste de la sécurité basée sur l’identité, Ping Identity. Les Allemands (42%), les Britanniques (48%) et les Américains (48%) sont, eux aussi, perplexes mais légèrement moins critiques. A la question « Vous sentez-vous plus ou moins concernés par la protection de vos données que vous ne l’étiez un an auparavant »?  56% des Français disent se sentir plus préoccupés contre 45% des Allemands et 54% des sujets de sa très gracieuse majesté. Se faire des soucis est une chose mais les internautes ont-ils la volonté de changer leurs habitudes pour tenter d’éviter les cyberattaques qui leur font si peur ?

 

 

 « Un comportement très franchouillard »

 

Dans ce domaine, l’étude de MarketCube commandée par Ping Identity qui se base sur les réponses de 3264 personnes vivant aux Etats-Unis, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni apportent des réponses… étonnantes. Ainsi, les Américains qui sont pourtant les consommateurs qui font le plus confiance à leur fournisseur d’accès sont ceux qui sont le plus disposés à payer davantage pour s’assurer que leurs données personnelles soient préservées. 64% sont ainsi prêts à mettre la main à la poche pour lutter contre les pirates de la Toile alors que cette proportion ne dépasse pas 54% en Allemagne, 46% au Royaume-Uni et 40% en… France. Ces résultats ne semblent pourtant pas vraiment étonner Arnaud Gallut. « Nos réactions ont des racines très culturelles, analyse le directeur des ventes pour l’Europe du Sud du groupe américain. On râle et on ne fait rien. C’est un comportement très franchouillard» .

 

 

 Des moyens de se protéger existent

 

Protéger sa vie privée sur le web ne coûte pourtant pas forcément une fortune. Utiliser le réseau informatique Tor  permet de naviguer sur la Toile sans pouvoir être identifié par quiconque . Des VPN qui chiffrent vos données sont aussi facilement accessibles sur le net. Vérifiez que les paramètres de protection de la vie privée sont activés et correctement configurés sur toutes les plateformes que vous utilisez, lire attentivement les conditions générales d'utilisation (CGU) des sites, lutter contre les traçeurs dans vos navigations grâce à des outils de blocage comme uBlock Origin, Privacy Badger ou Ghostery et effacer régulièrement votre historique de navigation et vos cookies pour éviter qu’un intrus qui accède à votre « passé » s’en serve pour vous tracer en ligne sont des conseils à suivre à la lettre.

 

 

 Une législation plus contraignante

 

Les géants du web doivent également respecter désormais les nouvelles lois sur la protection des données personnelles et de la vie privée comme le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). « Les Gafa trainent des pieds car l’utilisation de nos données est leur gagne-pain, reconnaît Arnaud Gallut, mais ils vont finir par devoir aider leurs clients à mieux protéger leurs datas car ils n’auront pas d’autres choix ». En attendant ce « jour béni », arrêtez de râler et agissez…

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR