AccueilETUDESUN BUDGET PUBLICITAIRE N’A PAS LA MêME VALEUR D’UNE RéGION à L’AUTRE

Un budget publicitaire n’a pas la même valeur d’une région à l’autre


Publié le 26/04/2018

Image actu

Quelles sont les régions les plus chères pour les annonceurs ? Quels sont les secteurs où les dépenses publicitaires sont les plus élevées ? Quels sont les écarts en termes de coût ? Réponses avec l’étude SEMrush sur le coût moyen du Pay Per Click Local.

 

 

L’Île de France, Rhône Alpes et Pays de la Loire sont les régions les plus chères en termes d’investissement publicitaires pour les annonceurs. D’autre part, les valeurs du Coût Par Click (CPC) dans chaque région française varient en fonction des catégories d'annonceurs et des marchés. Telles sont deux des conclusions de l’enquête menée sur ce thème par SEMrush. Ce spécialiste du Marketing Digital et du référencement SEO a, en effet, évalué le Pay per click local online et offline à travers toutes les régions de l’Hexagone et dans 10 secteurs d’activité (banque, hygiène, beauté, automobile, mode, distribution, cybermonnaie…) à travers 55 000 mots-clés aléatoires qu’ils soient à fort ou faible volume de recherche ou à fort potentiel et de longue traîne. « Les requêtes mentionnant des villes ont été exclues (par exemple « consultant RP Paris ») », précisent les auteurs « et les données sont issues du calcul du CPC (coût par clic) moyen par secteur d'activité, dans chacune des régions de France ».

 

En appoint du marketing territorial, discipline en émergence et en expansion car source de singularisation et de plus value pour les entreprises, si elle est bien conçue et managée, cette enquête nationale est nécessaire car poursuivent-ils « si aujourd’hui ce fameux Pay Per Click Local est incontournable, beaucoup d’annonceurs l’ignorent encore. Or, s’il est généralement admis que les entreprises de proximité, telles que les commerces de détail ou les services de livraison de repas à domicile ont tout intérêt à se concentrer sur leur référencement local, les activités 100% e-commerce gagnent aussi à cibler géographiquement leurs campagnes afin d’optimiser leurs dépenses publicitaires ». Démonstration avec la suite de l’étude résumée sous forme de cartes de France ci-dessous.

 

 

Des variations en fonction des catégories d'annonceurs et des marchés

 

On y apprend -au-delà du peloton de tête constitué des trois régions des plus chères- que le ticket d’accès le plus élevé est en Rhône Alpes pour le secteur automobiles et au Pays de la Loire pour ceux de la Beauté et la Santé avec un Coût Par Click le plus cher parmi tous les secteurs analysés (3,51 euros par clic) ! Et que si l'Immobilier est l'un des marchés historiques les plus coûteux en Île-de-France, il l'est encore davantage en Bretagne. D'autre part, c'est en Champagne-Ardenne que les mots-clés relatifs aux services Banques en ligne ont le CPC moyen le plus élevé, alors que c'est en Alsace où les prix s'envolent pour le secteur Maison et Jardin. « Enfin, si vous êtes positionné sur le marché Marketing & Publicité », conseillent les auteurs, « anticipez et prévoyez un budget conséquent en Bretagne ».

 

La situation est plus contrastée pour certains secteurs souligne l'étude. Généralement, ceux des Voyages, Beauté & Santé et Voitures sont les plus chers dans toutes les régions françaises, et celui des Voyages détient même la pole position en matière de CPC moyen puisqu’il est supérieur à 2,48 euros par clic dans 80% des régions. Néanmoins, les écarts géographiques varient en fonction des niches. La variation du CPC est, sans surprise, très faible dans le secteur des Cryptomonnaies (de 1,06 euro en Bourgogne et en Auvergne à 0,03 euro au Poitou-Charentes) et, étonnamment, dans le secteur de la Mode (de 1,01 euro au Centre à 0,11 euro en Basse-Normandie), qui est comparable d'ailleurs à celle du secteur Assurances (de 1,34 euro au Centre à 0,42 euro en Corse). Il en va autrement encore une fois pour les Voyages, qui enregistrent de fortes variations en fonction des régions : 3,05 euros en moyenne pour un clic au Limousin, et seulement 0,27 euro en Alsace. Toutefois, les annonceurs de publicités voyages peuvent profiter de la région Centre avec 0,35 euro par clic, par rapport à la région Île-de-France, qui est juste à côté, et dont le coût est 8 fois plus cher ! Restant ainsi fidèle à sa réputation de région à la limite de l’abordable sur bien des thématiques. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR