AccueilETUDESLE BLACK FRIDAY DEVRAIT ENCORE BATTRE TOUS SES RECORDS CETTE ANNéE

Le Black Friday devrait encore battre tous ses records cette année


Publié le 22/11/2018

Image actu

Près d’un Français sur deux prévoit de faire des achats durant ces trois jours de soldes exceptionnelles. Cette tradition américaine commence à entrer dans les mœurs en France.

 

 

Le noir sera, cette année encore, couleur d’espoir pour les distributeurs. Le Black Friday est devenu une des dates les plus importantes dans le calendrier des sites d’e-commerce hexagonaux, même si certaines marques ou enseignes s'en emparent pour communiquer a contrario ou s'en jouer comme, par exemple, Naturalia  avec son Vrack Friday ou encore Greenweez et sa Green Week organisée en partenariat avec l’association Planète Urgence, et pendant laquelle un arbre sera planté pour chaque commande effectuée. Un engagement soutenu par l'agence Curius qui orchestre à cette occasion une opération social media #ByeByeLesDechets (voir visuel et vidéo ci-dessous). Une date attendue toutefois car constituant une opportunité en or face au sentiment des foyers français d'avoir toujours plus un budget tendu. L'occasion enfin pour d'autres consommateurs d'anticiper les fêtes de fin d'année. 

 

« Véritable phénomène aux Etats-Unis, Black Friday est un évènement incontournable en Europe et particulièrement en France », souligne Marie Ferry, la responsable du retail chez Criteo France « En 2017, Black Friday avait battu des records dans l’Hexagone : les ventes comme le nombre d’acheteurs sur les sites d’e-commerce avaient triplé par rapport au mois d’octobre. Phénomène typique à la France : les ventes avaient également explosé le dimanche suivant, avec un niveau 180 % supérieur à celui d’octobre ». En 2014, sur un index de 100 ventes journalières du 1er au 14 novembre, il y avait eu 151 ventes le jour du Black Friday, si l’on en croît les données du spécialiste du ciblage publicitaire. L’année dernière, sur cette même base, on comptait 309 ventes le jour J. Soit le double. Le géant Amazon a battu l’an dernier son record de transactions avec deux millions de commandes enregistrées en une seule journée.

 

 

Un boom des ventes dès minuit

 

Le site Black-Friday.Sale qui agrège les ventes réalisées en ligne durant ces soldes pour le moins spéciales, atteste, pour sa part, d’une hausse de 30% des ventes et de 33% du chiffre d’affaires global de l’événement. Le panier moyen récolté le vendredi 24 novembre 2017 atteignait 118 euros, soit 6% de plus que l’année précédente. La mode, l’électronique et le secteur maison et jardin ont représenté respectivement 37%, 19% et 11% des transactions enregistrées par les plus importantes plateformes de vente en ligne dans l’hexagone (Amazon, Cdiscount, Fnac,Vente-privée, Carrefour, E.Leclerc, Darty, PriceMinister, Rakuten, Auchan, Boulanger, Ikea…).

 

Le pic de ventes a été atteint entre minuit et 00h30, prouvant ainsi que les Français, comme les Américains, restent éveillés pour profiter des meilleures offres proposées sur la Toile. Les autres temps forts sont enregistrés à 10h, 14h et 18h. Ces amateurs de bonnes affaires sont majoritairement des femmes (62%). La tranche d'âge la plus active chez les e-commerçants est celle des 25-34 ans avec 29% des acheteurs, suivie des 18-24 ans qui constituent 22% des consommateurs, et des 35-44 ans (19% ).

 

 

Un budget moyen de 212 euros

 

Durant ce week-end de trois jours, le nombre quotidien de shoppers est deux fois plus important qu’à l’accoutumée, d’après Criteo. Les ventes sur mobile ont, quant à elles, explosé l’an dernier de 32% le vendredi et de 35% durant les deux jours suivants. Les expressions les plus recherchées parmi les principaux vendeurs Tech grand public étaient « Black Friday iPhone » et « Black Friday Informatique ». En termes d’emailing, le Black Friday est le jour le plus important de l’année. En 2017, plus de 30% de courriels supplémentaires ont été envoyés durant cette journée d’exception en comparaison