AccueilLA CULTURECULTURE & TECH : PARI(S) SUR LES PONTS DE LA SEINE

Culture & Tech : Pari(s) sur les ponts de la Seine


Publié le 13/09/2018

Image actu

Entrer en conversation avec 6 ponts enjambant la Seine et illustrés par des artistes, voilà la jolie et divertissante idée imaginée pour la capitale à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Une balade récréative et interactive qui sort des sentiers battus.

 

« Les ponts et la Seine », est le thème retenu par la Mairie de Paris à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2018 qui se déroulent ce week-end. Un thème propice à l’échange sous toutes ses formes, qui a plus qu’inspiré 5ème Gauche (Herezie Group), son agence. Partie du principe qu’ « à Paris, la culture est à chaque coin de rue » faisant d’elle une ville pleine d’Histoire et d’histoires, elle a imaginé une opération mêlant le terrain et l’interactivité, intitulée #ParisToGo.

 

Inaugurée dès le 15 septembre au matin par Anne Hidalgo, son objectif est d’inviter le public à se rendre sur l’un des 6 ponts sélectionnés et à entamer une « conversation » avec lui afin de connaître son histoire et ses secrets. Comment ? Grâce à de merveilleuses affiches pleines d’esprit et de personnalité illustrées par des artistes comme Katleen LC pour le Pont Alexandre III, Florent Kowalczuk pour le Pont Marie, Efka pour le Pont des Arts, Moïna Strauss pour la Passerelle Léopold Sédar Senghor, Media ODV pour le Pont-Neuf et Perrine Forite pour le Pont d'Arcole (visuels ci-dessous).

 

 

6 affiches illustrées et connectées à un Chatbot

 

Des affiches certes mais bien dans leur époque commandée par la tech. Car sur chacune d’elles, un code Messenger permet au visiteur de se connecter au Chatbot et de démarrer ainsi une courte visite interactive. Transformant ainsi la ville en musée à ciel ouvert en lui faisant découvrir tout un tas d’anecdotes insoupçonnées et des faits insolites -à moins d’être un spécialiste- comme par exemple pourquoi sur le Pont Neuf, la statue équestre d’Henri IV présente le cheval avec une jambe avant levée…. Ne comptez pas sur nous pour spoiler la réponse. Il suffit d’y aller ! D’autant qu’une affiche du pont visité sera offerte aux premiers passants et curieux. Un joli cadeau collector, car tirées en nombre limité (200 par pont), elles ne seront pas vendues.

 

Pour les autres, l’opération -déjà annoncée par un teaser- sera relayée sur les réseaux sociaux grâce à son hashtag, aux photos et à la vidéo réalisées sur place tout au long des deux journées. Afin de donner le plus large rayonnement à cette première opération qui, si elle est réussie, devrait se décliner sur le même principe mais à travers d’autres trésors comme des fontaines, des sculptures ou des places... Encore une bonne nouvelle, car finalement Paris ne doit pas sa beauté et son patrimoine culturel seulement à la Tour Eiffel, aux Invalides, à l’Arc de Triomphe ou encore à Montmartre…

   

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR